Proxmox VE

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 03/01/13
  • Correction mineure : 04/01/13
Mots-clés

Proxmox VE : plateforme d'administration de machines virtuelles Linux et Windows

Description
Fonctionnalités générales

Proxmox Virtual Environment (PVE) est une plateforme de virtualisation qui tourne sur système Linux et qui permet de créer des machines virtuelles de type OpenVZ et KVM.

Grâce a une interface graphique de type Web, Proxmox VE facilite la création et l'administration des machines virtuelles (VM) et fournit une vue synoptique de l'ensemble des VM installées sur plusieurs hôtes physiques. Proxmox VE permet de contrôler plusieurs machines virtuelles réparties sur plusieurs hôtes physiques, en ce sens on peut dire qu'il crée une grappe ("cluster") de machines virtuelles.

Proxmox n'est pas un "hyperviseur" au sens que l'on donne à la méthode de virtualisation présente dans des produits comme VMWare ou Xen.

Proxmox est la couche d'administration graphique web qui permet de créer et administrer les machines virtuelles (création, lancement, arrét, destruction, déplacement etc...) créées par les technologies OpenVZ ou KVM.

La solution Proxmox VE a l'avantage de pouvoir s'installer à partir d'un serveur vide, c'est à dire sans la présence d'un système d'exploitation (installation dite bare-Metal à partir d'une image ISO).

L'image ISO fournie par Proxmox-VE installe tout l'environnement nécessaire : noyau Debian 64 bits préparé pour la virtualisation avec openVZ et les modules KVM, plus l'environnement de la console Web d'administration.

Le paquetage proxmox VE inclut :

  • Système d'exploitation complet (Debian Lenny 64bits)
  • Partitionnement du disque dur avec LVM
  • Noyau proxmox avec le support d'openVZ et les modules KVM
  • Outils de sauvegarde et de restauration
  • Fonctions de clustering permettant la migration des machines virtuelles d'un serveur physique à un autre.
  • Console d'administration Web

Comme proxmox permet également de faire tourner des machines virtuelles KVM, on peut sur la même machine hôte virtualiser à la fois des systèmes Linux et Windows.

Autres fonctionnalités

Une fois PVE installé, à partir de la console Web d'administration, la création de diverses machines virtuelles se fait en quelques clics.

Lors de la création de la VM, on a la possibilité de choisir le type d'interface réseau (bridgé ou non), la configuration réseau, l'espace disque, la mémoire, les mots de passe root et le système.

Plusieurs systèmes modèles ("templates") de machines virtuelles sont proposés et Il est possible de créer une machine virtuelle avec un OS Ubuntu, CentOs, Fedora ou autre. il existe d'ailleurs une rubrique permettant d'ajouter des templates (disponible sur le site d'OpenVZ).

Avec proxmox, le système de la machine hôte est sous Debian 64bits, mais les machines virtuelles peuvent, elles, être sur différents OS Linux comme CentOs, Ubuntu, Fedora etc...)

De plus, toutes les commandes natives de OpenVZ (vzctl) restent disponibles à travers le shell des différentes machines virtuelles faisant partie du cluster Proxmox, ce qui permet de continuer à les utiliser en ligne de commande, si on le souhaite.

Possibilité de planifier les sauvegardes des machines virtuelles via une interface graphique assez souple.

La version 2.0 de Proxmox apporte un certain nombre de nouvelles fonctionnalités qui sont référencées sur la roadmap du projet : http://pve.proxmox.com/wiki/Roadmap#Proxmox_VE_2.2

Interopérabilité

Les machines virtuelles communiquent avec l'environnement extérieur (machine hôte, autre serveur ou baie de disques) à travers les protocoles NFS et CIFS. Elles peuvent être clientes ou serveurs, et peuvent donc fournir des systèmes de fichiers ou accéder à d'autres systèmes de fichiers fournis par des NAS par exemple.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Dans notre laboratoire, nous avons virtualisé l'ensemble de nos services (samba, ldap, www, ssh, cups, mysql, etc, ...). Proxmox VE nous a permis une gestion plus aisée des différentes machines virtuelles. Par le biais du découpage en machines virtuelles, nous pouvons ainsi rapidement déplacer un service sur une autre machine physique en cas d'anomalie.

Comme le nombre de services est conséquent, l'utilisation de la console d'administration proxmox nous permet d'avoir une vision synoptique de nos machines virtuelles et d'avoir le confort de pouvoir les gérer à travers une interface graphique simple et souple.

La raison du choix de cette solution dans notre laboratoire est : stabilité, simplicité d'utilisation et d'administration, performances.

Les performances sont très bonnes puisque la technologie OpenVZ intégrée à Proxmox fait de la virtualisation par "isolation de contexte". Il n'y a donc pas de couche logicielles hyperviseur, et donc les machines Linux sont des files systèmes "natifs" ... OpenVZ sépare simplement les fichiers, les processus, les interfaces réseau, etc...

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Pour l'instant, dans certains cas, un problème que nous avons rencontré est la migration à chaud des machines virtuelles. Il faut être sûr que toutes les versions logicielles des paquets sur les différents hôtes soient à la même version.

La mise en cluster avec la nouvelle version pose quelques problèmes notamment sur la restauration et la migration des machines.
Cette nouvelle version n'accepte pas les migrations ou les restaurations avec les mêmes CTID. Ce qui pour l'instant est limitant dans le mode cluster.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Aucune directement : les noyau Proxmox-VE sont toutefois disponibles sur un miroir particulier

Plates-formes

Actuellement, nos serveurs sont sous l'OS Debian et proxmox s'intègre parfaitement dans celui-ci.
A noter que la Proxmox-VE est principalement supportée sur plate-forme 64 bits !!

Logiciels connexes

Autres solutions de virtualisation :

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Plate forme de virtualisation de Xen

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Proxmox VE est un projet open source développé et maintenu par la société Proxmox Server Solutions GmbH, http://www.proxmox.com/

Eléments de pérennité

Le projet est récent et date de 2004. Cependant, il semble actuellement bien suivi. La version 2 vient de sortir avec une interface graphique totalement refaite et s'adapte régulièrement aux changements de noyaux Debian : Debian 6.0 Squeeze pour Proxmox v2.0

La roadmap donne une idée du suivi du projet : http://pve.proxmox.com/wiki/Roadmap#Proxmox_VE_2.2

Environnement utilisateur
Documentation utilisateur