gestion de contenu

Gestion de contenu, de documents : CMS, wiki...
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 22/08/13
  • Correction mineure : 22/08/13
  • Auteur de la fiche : Yohan Colmant (Univ de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - Service informatique)
  • Responsable thématique : Raphaël Tournoy (Centre pour la Communication Scientifique Directe)

ORI-OAI : Outil de Référencement et d'Indexation pour un réseau de portails OAI-PMH

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : ORI-OAI
Fonctionnalités générales du logiciel

Destiné principalement aux universités et grandes écoles, l'Outil de Référencement et d'Indexation pour un réseau de portails OAI-PMH ORI-OAI vise la mise en place d'un système ouvert, en logiciel libre, permettant :

  • de gérer et de publier tous les documents numériques produits par les établissements universitaires,
  • de les partager avec d'autres établissements,
  • de les valoriser par une indexation de qualité,
  • de les rendre accessibles, à distance et selon les droits définis, dans des interfaces ergonomiques.

La mission du projet ORI-OAI est aussi le développement de communautés OAI-PMH : il propose une implémentation de référence du protocole OAI-PMH ainsi que les outils nécessaires à la mise en place de ces communautés et à la bonne intégration aux communautés existantes.

Contexte d’utilisation du logiciel

ORI-OAI est utilisé dans les établissements d'enseignement supérieur pour le référencement de tous les types de ressources numériques : thèses et autres publications, ressources pédagogiques, offres de formation, ...

Mots-clés

Formation : bases de données XML natives

Cette formation de 3 jours est organisée par MutEC et PLUME. Elle se tiendra à Lyon les 22-23-24 mai 2013.

La formation a pour objectif de faire découvrir les bases de données XML natives aux chercheur-es et ingénieur-es qui manipulent des données XML (corpus textuels, éditions critiques, etc.) mais qui pour diverses raisons n'utilisent pas actuellement de bases de données XML natives. La formation présentera les logiciels BaseX et eXist-db.

Le nombre de places étant limité, la priorité sera donnée aux candidat-es impliqué-es dans des projets de recherche en cours manipulant des données XML.

Date limite d'inscription : 28 avril 2013

Contacts :
- Maud Ingarao maud [dot] ingarao [at] ens-lyon [dot] fr
- Nathalie Arlin nathalie [dot] arlin [at] ens-lyon [dot] fr

Action de formation - Bases de données XML natives

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 24/04/13
  • Correction mineure : 10/07/13
  • Auteur : Maud Ingarao (Institut d'Histoire de la Pensée Classique - ENS Lyon)
Mots-clés

Action de formation - Bases de données XML natives

  • Type de ressource : formation / cours
  • Date de publication du document ou de l'événement : mai 2013
  • Auteur(s) ou responsable(s) : Maud Ingarao (maud.ingarao @ ens-lyon.fr) (ENS-Lyon) et Nathalie Arlin (nathalie.arlin @ ens-lyon.fr) (ENS-Lyon)
  • Contact pour plus d'informations : Maud Ingarao (maud.ingarao @ ens-lyon.fr) (ENS-Lyon) et Nathalie Arlin (nathalie.arlin @ ens-lyon.fr) (ENS-Lyon)

MutEC Projet PlumeARC5

MutEC et le Projet Plume, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, organisent une

Formation aux bases de données XML natives

du 22 au 24 mai 2013

au Centre Blaise Pascal, ENS de Lyon
Salle des travaux pratiques
Bâtiment LR6
46 allée d'Italie
69007 Lyon
Plan d'accès

Cette formation a pour objectif de faire découvrir les bases de données XML natives aux chercheur-es et ingénieur-es qui manipulent des données XML (corpus textuels, éditions critiques, etc.) mais qui pour diverses raisons n'utilisent pas actuellement de bases de données XML natives.

La formation présentera les logiciels BaseX (enseignement en anglais) et eXist-db (enseignement en français), et se déroulera en trois temps :

Mercredi 22 mai 2013 - Ma première application web avec eXist-db - 9h30-17h30

Formateurs
Michel Jacobson (Service interministériel des Archives de France)
Clément Plancq (Laboratoire de linguistique formelle, UMR 7110)

Jeudi 23 mai 2013 - Ma première application web avec BaseX - 9h30-17h30 (enseignement en anglais)

Formateurs
Christian Grün (Université de Constance, Société BaseX)
Sous réserve : Michael Seiferle (Société BaseX)
Sous réserve : Alexander Holupirek (Université de Constance, Société BaseX)

Vendredi 24 mai 2013 - 9h30-15h30

Présentation de MutEc et du Projet PLUME et sa plate-forme - présentation en PDF Présentation au  format  PDF
Temps encadré où les stagiaires pourront travailler avec leurs propres données XML.
Evaluation de la formation

Le nombre de places étant limité (20 places), une sélection sera effectuée et la priorité sera donnée aux candidat-es impliqué-es dans des projets de recherche en cours manipulant des données XML.

Pré-requis : XML, XPath. Connaissances en XSL et/ou XQuery recommandées.

La formation est gratuite. Les frais de déplacement, d'hébergement et de repas sont à la charge des participant-es.

Date limite d'inscription : 28 avril 2013

Formulaire d'inscription : https://a2l.projet-plume.org/limesurvey/index.php?sid=16172

Contacts :
- Maud Ingarao maud.ingarao @ ens-lyon.fr
- Nathalie Arlin nathalie.arlin @ ens-lyon.fr

MutEC - http://www.mutec-shs.fr/
PLUME - https://www.projet-plume.org/

Voir aussi : http://www.mutec-shs.fr/action-formation-bases-don...

Fichier attachéTaille
2013maimutecplateforemplume.pdf442.11 Ko
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 17/12/12
  • Correction mineure : 13/11/13
Mots-clés

Ensembl API : interface de programmation pour l'accès aux bases de donnees Ensembl

Description
Fonctionnalités générales

Bibliothèques Perl permettant d'accéder facilement :

- aux données d'annotations avec le module Core : séquences, gènes, transcrits aletrnatifs, exons, introns, Gene Ontology, Symbol, Ensembl ID, FBgn, ...

- aux données comparatives inter-espèces avec le module Compara : alignements entre génomes, synténie, prédictions paralogues et orthologues, familles de protéines , ...

- aux données d'évolution avec le module Variation : SNP, mutations somatiques, variants de structures, ...

- aux données de régulations transcriptionnelles avec le module Funcgen : ouverture de la chromatine, facteurs de transcription, modifications de l'histone.

Autres fonctionnalités

Ces composants permettent un lien entre un programme et les bases de données Ensembl. Il est ainsi possible de requêter directement la base de données de l'EBI ou n'importe quel miroir tout comme une instance locale.

Les fichiers de configuration des API permettent de spécifier pour chaque espèce quel serveur de base de données utiliser. Pour un usage local il n'est donc pas nécessaire d'installer la totalité des bases de données Ensembl, mais uniquement celles d'intérêt.

Les API proposent des objets de haut niveau dotés d'une gestion efficace et rapide aux données et permettent de s'abstraire du schéma relationnel sous-jacent.

L'API fournit également des méthodes de modifications des données ... dans le cadre d'une instance locale, il va de soi.

Interopérabilité

Ces bibliothèques Perl ont comme sources de données d'annotation celles proposées par l'EBI.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Les API EnsEMBL sont utilisées pour annoter les données produites, et permettre les comparaisons entre espèces.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Une maîtrise du langage Perl est nécessaire.

Pour un usage intensif, l'accès direct aux bases de données d'EnsEMBL est déconseillé : lenteur du réseau, risque d'être black-listé dans le cas d'un usage vraiment trop important.

Il est primordial de garder une adéquation entre la version des API et celles des bases de données, au risque de générer des résultats partiels ou incohérents.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux, Mac OS, Windows (Active Perl)

Logiciels connexes

BioMart DAS

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Le plus connu des "Genome Browsers" outre-Atlantique est celui de l'UCSC. Ce dernier offre également des API pour consulter de façon automatique ses données.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité

Existe depuis 1999, le projet comporte 7 équipes représentant entre 40 et 50 personnes.
Le projet met à disposition plusieurs versions par an.

Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 24/10/12
  • Correction mineure : 24/10/12
Mots-clés
Pour aller plus loin

eZ Publish : système de gestion de contenu Web (CMS) puissant, ouvert et évolutif

Description
Fonctionnalités générales

eZ Publish est un système de gestion de contenu Open Source (en anglais CMS, Content Management System) très puissant, ouvert et évolutif, qui permet de développer des sites web dynamiques en mode mono ou multi-sites, créé en 1999 par une société norvégienne eZ systems.

eZ Publish est open source, disponible soit gratuitement, soit dans le cadre d’une solution professionnelle “eZ Publish Premium”, incluant support , garanties et maintenance.

Ses principaux atouts sont :

  • des fonctionnalités intégrées et prêtes à l'emploi répondant aux besoins et attentes courants des webmasters,
  • un environnement technique offrant des possibilités de personnalisation et de création d'extensions inégalées (flexibilité du noyau du moteur de contenu),
  • un modèle économique open source associant tous les atouts des logiciels Open Source (coût, temps de mise en œuvre et transparence),
  • eZ Publish est doté d'un backoffice permettant de décrire les "classes" des objets qui seront utilisés dans chaque site, et d'un frontoffice, qui propose un éditeur de type wysiwyg (avec extension multiupload) ou publication à partir de Word ou OpenOffice,
  • eZ Publish est développé en PHP, s'appuie sur une base de données (MySQL, mais aussi Oracle et PostGreSQL), et a développé son propre langage de template pour décrire le design des pages,
  • une gestion très fine des rôles, droits et groupes d'utilisateurs permet d'organiser la mise à jour du site en équipes,
  • eZ Publish dispose d'un versioning intégré, d'un support multilingue, d'un système de workflow et d'une conception optimisée pour le référencement, d'un moteur de recherche assez sophistiqué (extension eZ Find),
  • un système de caches serveur assez sophistiqué permet d'optimiser la régénération des pages et la vitesse d'affichage du site.
  • eZ Publish est basé sur des standards ouverts et reconnus :
  • PHP5, XHTML, CSS, XML, RSS, WebDAV, LDAP, SOAP, EXIF, OpenOffice.
Autres fonctionnalités

Architecture

  • eZ Publish est développé autour du robuste, populaire et open source environnement LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP).
  • Cependant, eZ Publish peut être également installé sur des serveurs Microsoft, Sun Solaris ou Mac OS X.
  • En plus de MySQL, eZ Publish supporte les bases de données Oracle et PostgreSQL.

Classes de contenu

eZ Publish dispose de datatypes (plus petite entité de stockage disponible) : ce sont par exemple des blocs XML, entier, date et heure, ligne de texte permettant de définir des classes pré-intégrées (ex : article, répertoire, utilisateur, commentaire, ...). On peut également enrichir ces datatypes et classes via développement, en fonction de ses besoins.

Structure interne d'eZ Publish

eZ Publish s'articule autour d'un kernel, de modules (moteur de recherche, gestion des utilisateurs, ...) et de diverses bibliothèques (ezxml, ezpdf, ...). L'arborescence du CMS se décompose ainsi :

Répertoire Contenu
bin Scripts PHP, Perl et shell principalement utilisés pour une maintenance manuelle du système et de mises à jour.
cronjobs Scripts PHP permettant d'automatiser les tâches de maintenance périodiques.
design Fichiers relatifs au design du site.
doc Documentation et fichiers consignant les évolutions et mises à jours des versions de eZ Publish.
extension Système de plugins.
kernel Fichiers du noyau, cœur d'eZ Publish.
lib Librairies générales.
settings Réglages, configuration par site/contexe.
share Fichiers de traductions des contenus statiques.
var Fichiers de cache, logs, et surtout fichiers de contenus uploadés.

Fichiers de configuration (settings)

  • Les fichiers de configuration par défaut, d’extension .ini, se trouvent dans le dossier settings.
  • Chaque fichier permet de contrôler le comportement d'une partie spécifique du système.
  • Les fichiers fournis par défaut listent exhaustivement et commentent les options disponibles. Ces fichiers de configuration par défaut ne doivent jamais être modifiés ! Il convient à la place de les surcharger. (et typiquement les placer dans le répertoire settings/override/).
  • Le fichier de configuration principal est le site.ini (le fichier settings/override/site.ini est donc le 1er fichier lu par le navigateur si la bonne pratique précitée est suivie).
  • Structure d'un fichier de configuration :
    • Un fichier de configuration est composé de blocs.
    • Chaque bloc contient un ensemble de réglages :
    • # This line contains a comment.
      [DatabaseSettings]
      Server=localhost
      User=allman
      Password=qwerty
      Socket=disabled
      SQLOutput=enabled
      # This line contains another comment.
      [ExtensionSettings]
      ActiveExtensions[]=ezdhtml

Gestion des sites via les siteaccess

  • Une seule instance d'eZ Publish peut gérer plusieurs sites.
  • Les sites sont gérés par le mécanisme de siteaccess, qui constitue un ensemble de réglages (settings).
  • Les siteaccess permettent d'utiliser des configurations (règles) totalement différentes pour chaque site (propre base de données, design dédié, dossier var spécifique).
  • Les règles des siteaccess doivent être spécifiées dans une surcharge globale du fichier de configuration site.ini (/settings/override/site.ini.append.php).
  • Ces règles contrôlent le groupe de paramètres devant être employé dans un cas particulier.
  • Un site eZ Publish classique se compose de deux siteaccess : une interface publique pour les visiteurs et une interface d'accès restreint pour les administrateurs.

Support multi-langue

  • Chaque langue est versionnée indépendamment.
  • La traduction du contenu statique, des éléments de design (menu,liens fixes, …) et messages d'erreurs est faite via i18n.
  • La gestion des langues se fait au niveau du siteaccess (1 par langue, pouvant partager le même design).

Modules et vues

  • Un module offre une interface web pouvant être utilisée pour interférer avec le système eZ Publish.
  • Certains modules offrent une interface avec des fonctionnalités du noyau, d'autres sont indépendants du noyau.
  • Le système fournit un ensemble de modules couvrant les besoins des tâches journalières les plus courantes.
  • Il est possible d'étendre le système en créant des modules personnalisés pour des besoins spécifiques. Ces modules devront être écrits en PHP (annuaire, agenda....).
  • Un module peut offrir des vues et/ou des fonctions fetch (fonctions d'interrogation).

Design

  • Le design recouvre tout ce qui permet au contenu du site d'être mis en forme et présenté.
  • Un design classique eZ Publish se compose de feuilles de style (CSS), de scripts javascript, de fichiers image (hors images de contenu), de fichiers de polices et de templates.
  • Un siteaccess impose, entre autres choses, le design devant être utilisé.
  • En utilisant différents siteaccess, il est possible de combiner différents contenus et designs.
  • Le code HTML final d'une page peut être une combinaison de fichiers provenant de divers designs.

Mécanisme de fallback

  • Si eZ Publish ne peut trouver un fichier de design spécifique (une feuille de style, un template, une image, etc, ...) dans le design principal, alors il essaie automatiquement de le chercher dans un autre design.
  • La déclaration des designs d'un site se fait dans le fichier site.ini du siteaccess concerné.

Templates

  • Les templates sont une composante fondamentale du design.
  • Un template est un fichier (X)HTML qui décrit la façon dont un type de contenu doit-être visualisé.
  • Tous les fichiers de template possèdent l'extension .tpl.
  • Outre du (X)HTML, un template peut contenir du code eZ Publish.
  • Le code de template eZ Publish permet de requêter le système et de résoudre les problématiques de code usuelles (itérations, conditions, structures de contrôle, conversions, etc, ...).
  • Le code spécifique à eZ Publish doit être placé à l'intérieur d'accolades ( "{" et "}" ).
  • Tout ce qui est compris à l'intérieur d'accolades sera interprété par le parser de template lorsque le template est traité.
  • Tout ce qui est à l'extérieur des accolades sera ignoré et sera envoyé au navigateur sans subir aucun traitement.
  • Le template principal de eZ Publish, nommé pagelayout.tpl, permet entre autres de déterminer la structure graphique du site.
  • Le nom de ce template principal doit être pagelayout.tpl et il doit être placé dans un sous-répertoire nommé templates d’un design.
  • Le template pagelayout.tpl est le template source appelant tous les autres templates.
  • Le système de surcharge de templates permet d'utiliser d'autres templates que ceux par défaut.
  • Exemple de surcharge dans le fichier de configuration override.ini.append.php :
  • # The name of the override.
    [special_folders]
    # The template that should be replace.
    Source=node/view/full.tpl
    # The template that should be used instaed of the one specified as the source.
    MatchFile=special_folder.tpl
    # The directory where the matchfile is located.
    Subdir=templates
    # Condition #1 : activates the override if the object is an instance of the folder class.
    Match[class_identifier]=folder
    # Condition #2 : activates the override if the object being accessed belongs to section number 34.
    Match[section]=34

Extension

  • Une extension peut correspondre à un site et plusieurs extensions peuvent être utilisées par plusieurs sites.
    Exemple: vous pouvez utiliser des extensions regroupant toutes les fonctionnalités identiques pour tous vos sites (export OpenOffice, éditeur wysiwig, vos bibliothèques JQuery, ...), et une extension spécifique à un site en particulier (dans laquelle il sera judicieux de placer votre dossier design/).
  • Elle se compose principalement de fichiers de configuration /settings et de fichiers de mise en forme /design, et éventuellement de modules spécifiques à développer en PHP.

Contrôle d'accès

  • eZ Publish contient un mécanisme de contrôle d'accès permettant de limiter l'accès à certains contenus ou à certaines fonctions.
  • Le système de contrôle d'accès est basé sur les éléments User (Utilisateur), User group (Groupe d'utilisateurs), Policy (Droit) et Role (Rôle).
  • Un User (utilisateur) est défini, sur le système, par un compte utilisateur valide.
  • Un User group (groupe d'utilisateurs) peut-être composé d'utilisateurs et d'autres groupes d'utilisateurs.
  • Un Policy (droit) est une règle autorisant l'accès à du contenu ou à certaines fonctions.
  • Un Role (rôle) est un ensemble nommé de droits.
  • Un rôle peut être assigné à un utilisateur ou à un groupe. Il est possible d'assigner un rôle avec des restrictions supplémentaires (affecter avec limitation).
  • La fonctionnalité permettant de restreindre un rôle est très utile lorsque plusieurs utilisateurs ayant des droits similaires doivent manipuler différentes parties de l'arbre de nœuds de contenu.
  • Plutôt que de créer un rôle pour chaque utilisateur, l'administrateur du site peut créer un rôle générique puis l'assigner avec différentes restrictions aux différents utilisateurs.

Workflows

eZ Publish est livré avec un mécanisme de flux de travail (workflow). Il permet d'effectuer différentes tâches avec ou sans interaction des utilisateurs (par exemple des cronjobs).

Interopérabilité

eZ Publish est développé en PHP et utilise des standard comme MySQL, XML, Ajax, SOAP.

Il est très aisé de développer des procédures en interaction avec d'autres applications externes. Par exemple : extractions des données d'un SI sous Oracle pour implémenter automatiquement les pages d'un site.

La version 5 à venir d'eZ Publish utilisera le framework Symfony 2, et permettra de coder les templates au format TWIG, tout en gardant une compatibilité avec les développements sous les versions précédentes : voir cet article.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Cas du LIRMM

  • 2 noyaux eZ Publish sont installés dans notre laboratoire :
    • 1 sur le serveur des applications Web utilisateurs (sites internes d'équipe, sites de congrès, ANR...)
    • 1 sur le serveur de notre site institutionnel http://nouveau-site.lirmm.fr
  • Nous utilisons la méthode host;uri, avec authentification ldap (annuaire sécurisé des comptes du laboratoire) pour la partie Intranet.
  • Nous avons développé 2 modules, annu et agenda, pour la recherche dans l'annuaire et la gestion des événements.
  • Nous extrayons les publications de notre site HAL-LIRMM et créons les objets correspondants par cronjobs afin de les afficher sur les pages annuaire et les pages de présentation de nos départements et équipes.
  • Les pages des équipes, les comptes éditeurs et administrateurs de ces pages sont également générées par cronjobs, par extraction des données de notre Système d'Information (sous Oracle 11g).
  • Nous gérons 1 site français et 1 anglais, avec possibilité de traduire les pages dans d'autres langues.
  • Pour la gestion de nos pages annuaire, nous avons créé la classe Lirmm-user à partir de la classe User, dont les attributs sont implémentés par cronjobs également, à partir des données de notre SI, puis la classe Annu-user, qui contient les éléments modifiables par web de chaque page annuaire.
  • Les objets Département et Equipe se décomposent également en objets SI et Web, selon la nature des données affichées sur ces pages.
  • Les administrateurs (accorder des droits d'édition à des groupes) et éditeurs des pages n'ont pas accès au "back office", toutes les mises à jour sont faites en "front office".

Cas de l'Observatoire Midi-Pyrénées

  • Un noyau eZ Publish est utilisé pour l'ensemble des sites web institutionnels.
  • Tous les sites utilisent une extension contenant toutes les fonctionnalités communes, et chaque site utilise en plus, une extension qui lui est spécifique (développements complémentaires et design propre au site).
  • Le service web assure la conception graphique et l'intégration / développement de toutes les interfaces.
  • Les principales fonctionnalités en place dans notre contexte sont :
    • Librairies jQuery (systèmes d'onglets, slideshows, tooltips, menus déroulants, popup (images+iframes), etc, ...)
    • Newsletters
    • Pages profils
    • Multilangues
    • Thésaurus (extension eZ tags)
    • Module de structuration dynamique des pages (extension eZ Flow)
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

La principale difficulté réside dans la compréhension du mécanisme d'affichage et de surcharge (override).

Le language de template est à assimiler, particulièrement la fonction 'fetch' très utilisée dans la déclinaison de l'arborescence du site.

Les notions d'objet, de classe, de noeud, de vue, de cache sont également importantes. Il faut connaître les principes de la programmation Objet.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

eZPublish n'est intégré dans aucune distribution, cependant l'installation est simple et se fait à partir de l'archive sur http://share.ez.no/downloads, après création d'une base de données dédiée (en UTF-8).

Plates-formes

Toutes les plate-formes LAMP (Linux, Apache, MySQL et PHP) et variantes (WAMP, XAMP). Cependant, eZ Publish peut être également installé sur des serveurs Microsoft, Sun Solaris ou Mac OS X.

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

La société eZ system en collaboration avec la communauté de développeurs participent à l'évolution du CMS, comme indiqué ici.

Eléments de pérennité
  • eZ Publish est un CMS professionnel de renommée internationale utilisé par de grandes entreprises du secteur privé et public, et la communauté est active.

  • A noter que de nombreux contributeurs d'eZ Publish participent au développement de Symfony.

Références d'utilisateurs institutionnels

Les utilisateurs institutionnels connus à ce jour :

Quelques exemples de "mini-sites" projets / ANR / services d'observation / enseignement :

Environnement utilisateur
Documentation utilisateur

Documentation officielle

http://doc.ez.no/

Présentation sur transparent

eZ et le système d'information

Bonnes et mauvaises pratiques d'eZ

Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Il est conseillé de placer le minimum de configuration dans la partie settings/siteaccess/, à savoir uniquement site.ini.append.php pour placer l'ensemble au niveau de l'extension extension/settings.
  • L'utilisation des extensions personnalisées facilite les mises à jours du logiciel et la flexibilité du CMS.
  • Les extensions déclarées dans les fichiers site.ini, sont appelées dans l'ordre inverse. Les templates associés sont donc surchargés dans cet ordre.
  • eZ Publish est disponible avec toute une gamme d'extensions permettant de répondre à la majorité des problématiques de gestion de contenu. Son ouverture à d'autres programmations spécifiques en font un outil très complet et très satisfaisant pour un ingénieur en développement. Pour exemple : 1 stagiaire (1ère année École Ingénieur Informatique) ayant des bases en PHP, a été capable de créer ses templates après 1 jour de présentation et 3 jours d'apprentissage.
Contributions
Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 14/10/12
  • Correction mineure : 15/10/12
  • Rédacteur de la fiche : Jean-Philippe Magué - Pôle de Diffusion des Savoirs - Atelier des Humanités Numériques (ENS de Lyon)
  • Responsable thématique : Maud Ingarao (Institut d'Histoire de la Pensée Classique - ENS Lyon)
Pour aller plus loin
Fiche en recherche de relecteurs
Cette fiche est en recherche de relecteurs. Si vous êtes intéressé(e)s, contactez-nous !

eSciDoc : système de gestion de ressources numériques

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
Description
Fonctionnalités générales

Projet commun à la Max Planck Gesellschaft et au FIZ Karlsruhe, eSciDoc se présente comme un environnement de e-recherche. Construit autour de l'entrepôt de données Fedora Commons, eSciDoc expose un certain nombre de services offrant aux chercheurs, bibliothécaires, etc, la possibilité de développer des applications pour gérer, manipuler et publier leurs données.

Autres fonctionnalités

eSciDoc est présenté comme ayant une architecture orientée service structurée en trois couches : l'infrastructure eSciDoc, les services communs, et les solutions (ou applications) eSciDoc. En fait, la couche la plus externe, les solutions eSciDoc, sont des applications entièrement fonctionnelles, très spécifiques, construites à partir de l'infrastructure et des services communs. Le développement d'une nouvelle application basée sur eSciDoc s'appuiera donc, de la même manière, sur ces deux couches internes.

Les solutions eSciDoc disponibles sont :

- PubMan, une application de gestion de publications ;

- Faces, une application pour la gestion d'une corpus de portraits illustrant différentes expressions faciales ;

- Sengbusch Collection, une application qui regroupe l'ensemble des publications du Professeur Dr. Reinhold von Sengbusch, biologiste et ancien directeur du Max Planck Institut für Kulturpflanzenzüchtung ;

- VIRR, un environnement collaboratif pour la gestion d'un corpus sur la législation dans le Saint Empire Romain.

L'infrastructure eSciDoc regroupe les fonctionnalités les plus génériques :

- organisation des données et des métadonnées,

- accès aux données,

- gestion des versions,

- authentification et autorisations,

- statistiques…

Les services communs sont des fonctionnalités plus haut niveau : fournisseur de données OAI-PMH, gestion de listes d'autorités, extraction de métadonnée techniques, gestion d'identifiants uniques, recherche, export, ...

Interopérabilité

L'infrastructure eSciDoc comme les services communs sont implémentés sous forme de services web, chaque service ayant une interface SOAP et une interface REST. eSciDoc peut donc s'intégrer facilement dans n'importe quel environnement logiciel. De plus, il existe un client Java, lui-même construit sur ces services web, permettant d'interagir avec eSciDoc avec des classes représentant les objets manipulés par eSciDoc

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Nous avons testé eSciDoc comme infrastructure commune à plusieurs projets de corpus numériques.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

eSciDoc est une plateforme complexe, relativement lourde à mettre en place. Chaque service web a son propre schéma XML pour décrire les données à échanger avec lui. Il semble que la multiplication des schémas rende compliqué les développements utilisant directement les services web. Néanmoins, utilisant le client Java, nous n'avons pas été exposé à cette complexité.

Environnement du logiciel
Plates-formes

JBOSS sous Linux/Unix.

Logiciels connexes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Eléments de pérennité

Une page du site d'eSciDoc est consacrée à la pérennité du projet. La Max Planck Gesellschaft et le FIZ Karlsruhe reconnaissent tous deux le caractère stratégique d'eSciDoc pour leur développement et ont signé un accord de coopération pour la poursuite du développement du logiciel.

Environnement utilisateur
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 18/09/12
  • Correction mineure : 18/09/12
  • Auteur de la fiche : Dominique Caron (Laboratoire de Physique Charles Coulomb Montpellier)
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)

AIGLe : système Collaboratif d'Information et de Gestion de Laboratoire

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 4.3.3-1 - Juillet 2012
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : validé (au sens PLUME)
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Dominique CARON, Laboratoire Charles Coulomb Université Montpellier II
  • Contact concepteur(s) : dominique.caron@univ-montp2.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : L2C, ERIC (Lyon 2), ICG (UM2), IBMM (UM1), MIO (Aix Mrs)

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : AIGLe
Fonctionnalités générales du logiciel

Système d'Information coopératif, AIGLe permet de gérer :

  • La production scientifique : dépôt/modification et récupération (automatique et/ou manuelle) depuis et vers HAL/TEL/CEL et vers arXiv/PubMed_Central (via HAL).
  • L'import de documents bibliographiques depuis EndNote, arXiv, PubMed et Web of Sciences (sous réserve d'abonnement).
  • Le repérage des notices bibliographiques dans un fichier csv exporté de l'OST (Observatoire des Sciences et des Techniques).
  • La réservation de salles.
  • La réservation de matériel.
  • L'organisation de congrès/séminaires.
  • La gestion de la bibliothèque.
  • La gestion de documents internes.
  • Les votes, enquêtes, sondages au sein du laboratoire.
  • Les absences du personnel.
  • Les informations sur le personnel (contrôle avec la base Labintel et/ou Harpège).
  • Les missions.

AIGLe est fourni avec un plugin SPIP générant des pages web à partir d'informations disponibles dans sa base de données (annuaire, trombinoscope, page perso, publications, bibliothèque, séminaires, colloques, congrès, etc ... ).

Le plugin est compatible avec le CMS Fastboil et peut également être utilisé sans CMS ou même, en utilisant des 'iframe', avec n'importe quel CMS.

AIGLe étant modulaire, il est possible de ne pas utiliser tous les services.

Autres fonctionnalités :

  • AIGLe est capable de récupérer seul et sans intervention manuelle, les publications du laboratoire déposées sur HAL, par les collaborateurs d'autres laboratoires.
  • Aide à détecter :
    • Les doublons HAL
    • Les noms des auteurs de son laboratoire mal orthographiés sur HAL
    • Les noms de revue mal orthographiés sur HAL
    • etc...

NB: il n'est pas très difficile de transformer AIGLe en mini-instance de HAL en ajoutant par exemple des métadonnées propres à son laboratoire dans les publications, ou même de nouveaux types de publications.

A noter également :

  • Authentification des utilisateurs via pwauth (unix), imap(s), ldap(s) ou depuis la base MySQL.
  • Ecrit en PHP et utilise une base de données MySQL.

Contexte d’utilisation du logiciel
  • Utilisation coutumière de quasiment tous les chercheurs et ita/iatos de mon laboratoire (L2C) pour : réservation de salle, de matériel, déclaration des absences, dépôt de publication, gestion des séminaires, déclaration des invités, recherche de livre dans la bibliothèque (plus de 3000 livres au L2C), annonce de congrès, workshop, utilisation du plugin SPIP pour notre site Web, etc, ...

  • Utilisation quotidienne par la documentaliste de mon laboratoire L2C : dépôt de publications, gestion de la bibliothèque.

  • Il est aussi utilisé quotidiennement à l'ICG, Institut Charles Gérhardt, principalement pour la gestion et le dépôt des publications.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 12/03/12
  • Correction mineure : 12/03/12
Mots-clés

dotclear : moteur de blog

Description
Fonctionnalités générales

Dotclear est un moteur de blog (gestionnaire de blog) libre écrit en PHP et s'appuyant sur une base de données MySQL, PostgreSQL ou SQLite. Il se veut simple d'utilisation. L'installation est automatisée, il n’est pas nécessaire d'avoir des compétences spécifiques.

Il peut convenir pour une utilisation personnelle ou pour proposer un service de blog à toute une population. En effet, les caractéristiques principales de Dotclear sont d'être multi-utilisateurs et multi-instances.

La grande force de Dotclear est d'avoir une interface d'administration permettant d'effectuer l'ensemble des opérations d'administration. Voici une liste (non exhaustive) des opérations réalisables depuis l'interface :

  • Gestion des comptes utilisateurs et de leurs permissions
  • Création et modification de blogs
  • Rédaction et publication de billets avec un éditeur type WYSIWYG
  • Installation (téléchargement) et édition des thèmes directement via l'interface
  • Installation (téléchargement) et gestion des plugins
  • Installation et choix de packs de langues
  • Mise à jour de dotclear par l'interface

Pour faire simple, la seule manipulation à faire directement sur le serveur hébergeant un dotclear est la configuration d'Apache et de la base de données.

Aperçu rapide

Exemple de blog, le blog du Laboratoire d'Informatique de Paris-Nord :

http://www-lipn.univ-paris13.fr/actualites/

Le tableau de bord d'un utilisateur :

http://fr.dotclear.org/documentation/_media/2.0/sc...

Le gestionnaire de média :

http://fr.dotclear.org/documentation/_media/2.0/sc...

Autres fonctionnalités

Dotclear propose aussi :

  • Un gestionnaire de média avec arborescence
  • Un système de commentaires des billets, avec éventuellement une modération possible
  • Une syndication via des flux RSS
  • La possibilité de référencer d'autres blogs
  • Un classement des billets par catégories
  • Une utilisation de tags personnalisés
  • Un moteur de recherche
Interopérabilité

Il est à noter un utilitaire d'import/export. On peut exporter seulement vers un fichier texte, par contre il y a plus de possibilités du coté de l'importation :

  • Import depuis un fichier plat
  • Import depuis un flux RSS
  • Import depuis une autre instance de Dotclear 1.2
  • Import depuis un blog sous Wordpress

Cette fonction peut être utile pour gérer différents environnements (développement, recette, production).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Je rédigeais des documentations sur un wiki (dokuwiki) mais je trouve le fonctionnement d'un blog plus adapté à mon besoin. Je peux rédiger mes articles tranquillement avant publication, l'utilisation de tags et de catégories rend le référencement et la navigation plus aisée que dans un wiki.

Mon choix s'est porté sur Dotclear car il s'agit d'un projet libre français.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Mode d'édition des billets

Dotclear propose deux modes d'édition : wiki et wysiwyg. Le mode wiki ne permet pas de maîtriser la mise en page, j'ai eu des fonctionnements aléatoires. De plus, le passage d'un mode à l'autre casse la mise en page. Je conseille d'utiliser exclusivement le mode wysiwyg et de faire la mise en page une fois l'article finalisé.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Debian wheezy/sid

Plates-formes

Côté serveur, Dotclear nécessite un serveur de pages web pouvant interpréter le PHP ainsi qu'une base de données. On peut donc installer Dotclear sur un système type Unix/Linux ou sur un système MS Windows.

Côté client, l'accès se fait par navigateur sur n'importe quel système.

Logiciels connexes

PHP 5.0 ou + avec les extensions :

  • mbstring
  • iconv
  • simpleXML et domXML
  • SPL

Une base de données supportée (au choix) :

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Autres moteurs de blog ou CMS permettant un mode de fonctionnement "blog" :

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Initialement en 2002, une seule personne, Olivier Meunier, un français, est à l'origine du projet Dotclear. Une équipe assure maintenant le développement du projet. Depuis juillet 2009, cette équipe est devenue une association.

Références d'utilisateurs institutionnels

Quelques exemples d’utilisation dans des EPST :

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Le forum de Dotclear pour des demandes de support :
http://forum.dotclear.org/ (en français)

Documentation utilisateur

La documentation complète (installation et documentation d'utilisation) de la version 2 est disponible ici :
http://fr.dotclear.org/documentation/2.0

Pour obtenir plugins et/ou thèmes :
http://dotaddict.org/

Un wiki pour les créateurs de thèmes et plugins

Contributions

Les utilisateurs de Dotclear peuvent déposer des demandes d'amélioration via le centre de développement de Dotclear :
http://dev.dotclear.org/

sciencesconf : gestion de congrès scientifiques

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 05/03/12
  • Correction mineure : 05/03/12
Mots-clés

sciencesconf : gestion de congrès scientifiques

Sciencesconf.org est une plateforme de gestion de congrès scientifiques s'adressant aux organisateurs de colloques, workshops ou réunions scientifiques. Ce service est réservé aux établissements de l'enseignement et de la recherche.

Une fois la conférence initialisée, il est possible de configurer les différentes étapes et les fonctionnalités choisies (communications depuis la réception jusqu'à l'édition des actes en passant par la relecture et la mise en ligne du programme), inscription des participants, transfert des articles et présentations dans HAL (archive ouverte)...

Un bac à sable permet de se faire une idée du service.

Chaque conférence dispose d'une url personnalisée et pérenne et de pages web dont la présentation et le contenu sont configurables.

Le support est réactif et l'application évolue vite ce qui comble un peu le manque de documentation en ligne.

Expérience personnelle : dans mon environnement de travail, France Grilles, nous avons utilisé Sciencesconf avec satisfaction pour l'organisation de nos premières rencontres scientifiques.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 02/03/13
  • Correction mineure : 02/03/13
  • Rédacteur de la fiche : Maud Ingarao - Institut d'Histoire de la Pensée Classique (ENS Lyon)
  • Relecteur(s) : Julien Sicot (Bibliothèque universitaire Rennes 2)
    Sylvain Machefert (SCD Bordeaux 3)
  • Responsable thématique : Raphaël Tournoy (Centre pour la Communication Scientifique Directe)
Mots-clés

Omeka : plate-forme de publication web scientifique

Description
Fonctionnalités générales

Omeka est une plate-forme de publication web open source spécialisée dans la publication de collections muséales, bibliothèques numériques et éditions savantes en ligne. Omeka est au croisement entre système de gestion de contenus (CMS), gestion de collections et gestion d'archives numériques.

Elle est développée par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media de l'Université George Mason (Virginie, Etats-Unis).

Autres fonctionnalités

Composition d'expositions en ligne (avec le plugin ExhibitBuilder).

Interopérabilité

Import et gestion des formats :

  • Dublin Core en standard
  • Dublin Core étendu avec le plugin Dublin Core Extended
  • CSV avec le plugin CSVImport
  • OAI-PMH (OAI_DC, cdwalite et MODS) avec les plugins OAI-PMH Repository et OAI-PMH Harvester
  • XML EAD avec les plugins CSV et EADImport
  • XML TEI avec le plugin TeiDisplay
  • Zotero avec le plugin Zotero Import
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Choisi par plusieurs laboratoires de l'ENS de Lyon pour la publication en ligne de différents corpus (plusieurs corpus à paraître, un corpus paru : http://morand.ens-lyon.fr/).

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

NB : Une version majeure 2.0 vient de paraître (début 2013) qui répond peut-être à certaines limitations indiquées ci-dessous. A tester...

  • Ce CMS est basé sur Zend Framework et son architecture MVC, ce qui implique une certaine complexité dans la création de plugins.

  • La documentation n'est pas toujours parfaitement à jour par rapport à la dernière version. On trouve souvent des résolutions de bugs ou autres informations à jour dans le forum de discussion du site, qui ne sont pas reportées dans la documentation de manière très systématique.

  • La qualité du code des plugins et des thèmes en circulation est assez variable.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Omeka fonctionne sur un environnement LAMP et est basé sur ZendFramework.

Les prérequis techniques et les suggestions de configuration serveur sont détaillés ici : http://omeka.org/codex/Preparing_to_Install

Logiciels connexes

Connexion possible à un entrepôt de données Fedora Commons avec le plugin FedoraConnector

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Drupal (avec modules)

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Développé et maintenu par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media (à l'origine du développement de Zotero), George Mason University, Virginie, Etats-Unis : http://www.gmu.edu/

Eléments de pérennité
  • Développement adossé à une université
  • Importante activité sur les forums, plusieurs milliers de messages
Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Souvent les solutions indiquées dans les forums sont plus à jour que la documentation officielle du site !

Contributions
Syndiquer le contenu