NX (Freenx)

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 30/03/13
  • Correction mineure : 13/03/14
Mots-clés

NX (Freenx) : connexions graphiques distantes à un bureau Linux / Unix

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 0.7.3
  • Langue(s) de l'interface : anglais
  • Licence : GPL

    Les bibliothèques de NX ont été mises en GPL par la société NoMachine. L'implémentation présentée ici utilise ces bibliothèques.

Description
Fonctionnalités générales

La technologie NX est un protocole client-serveur permettant des connexions graphiques distantes, rapides et sures pour accéder à un bureau Linux / Unix à distance. Le protocole est basé principalement sur X11, sur SSH (pour la sécurité) et sur des algorithmes de compression spécifique pour le flux d'images (pour l'interface graphique et la rapidité). Selon l'éditeur, NX est aussi plus facile à utiliser que le protocole X classique. Il est développé par Gian Filippo Pinzari de l'éditeur de logiciels italien NoMachine.

Une version est en cours de publication : la version 4, qui voit le client se nommer "NoMachine Player", et se doter de fonctionnalités supplémentaires, en plus de sa nouvelle interface. On peut désormais enregistrer les sessions, connecter des périphériques locaux au serveur distant (version payante), modifier dynamiquement la fenêtre d'affichage et la qualité, et gérer les sessions de façon plus intuitive. Il est aussi possible désormais de déporter le son et la vidéo (non testé).

Autres fonctionnalités

Le logiciel existe sous forme propriétaire, payant mais aussi avec une version open source : http://freenx.berlios.de/ décrite dans cette fiche

Certaines distributions GNU/Linux ont un client propre (knx, ...), les autres doivent se contenter du client offert par NoMachine.

Interopérabilité

Fortement dépendant de openssh (fiche PLUME).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

A l'Institut de Mathématiques de Bordeaux, nous avons 2 serveurs NX : l'un pour la bureautique et un autre en tests pour la visualisation (post-traitement graphique).
Ce logiciel est aussi utilisé à l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility).
L'IRSTEA Bordeaux utilise ce logiciel pour les connexions distantes aux serveurs de calcul Linux depuis des postes de travail Windows.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

OpenSUSE, Debian, Mandriva, RedHat-like, MInt, Ubuntu

Plates-formes

Linux, Mac OS, Windows

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

NoMachine, société italienne, qui vend aussi le logiciel en version serveur, http://www.nomachine.com

Eléments de pérennité

Le site web de la société annonce 3,5 millions d'utilisateurs et 3500 utilisateurs enregistrés. Les versions open source assurent la pérennité de ces logiciels.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

La page de support du produit payant : http://www.nomachine.com/support.php
Le produit gratuit est documenté : http://freenx.berlios.de/info.php

Documentation utilisateur