OpenJUMP

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 05/07/12
  • Correction mineure : 04/06/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : ,

OpenJUMP : SIG bureautique libre

Description
Fonctionnalités générales

OpenJUMP est né d’un regroupement du projet JUMP GIS « Java Unified Mapping Platform », développé par Vivid Solutions et ouvert au monde du libre en 2003. Durant l'année 2004, quelques développeurs enthousiastes se sont regroupés pour améliorer les produits JUMP. Ils ont lancé une branche indépendante de développement appelée OpenJUMP.

Le logiciel se déploie en deux niveaux, basique et avancé, le premier se destinant à un public non spécialiste qui souhaite s’initier au monde des SIG. Le logiciel s’organise en effet sous la forme d’un noyau gérant les fonctions SIG de base, sur lequel peuvent se greffer de nombreux plugins lui ajoutant des fonctionnalités diverses, souvent disponibles uniquement dans les logiciels SIG avancés (interpolation, requêtes spatiales, mise en page, représentations graphiques…).

Open Jump peut être considéré comme un outil relativement complet par rapport à l’offre actuelle des logiciels libres. Il a une structure en couche et en tables. Il permet en effet de lire et de créer des fichiers vecteur au format shapefile ou GML, de prendre en charge des données raster (ecw, png, tiff), de montrer des données extraites de services web WFS ou WMS ou d’exporter des données au format SVG. Le logiciel est en lien avec une base de données PostGIS. Ces données peuvent être analysées à l’aide d’outils de géométrie et d’attributs, considérés comme la force particulière du logiciel, et enrichis d’un nombre croissant d’outils d’analyse vectorielle que ce soit en topologie ou en superposition.

Nous sommes donc en présence d’un outil permettant à la fois de visualiser, créer, éditer et analyser facilement des données géographiques grâce à une prise en main simple, intuitive et fonctionnelle, permise par sa structure modulaire, personnalisable par de nombreux plug-ins additionnels.

Autres fonctionnalités
  • Outil vecteur et raster
  • Affichage d’une image multicanal
  • Gestion de données multi-sources
  • Connexion aux bases de données : ARCSDE, ORACLE, POSTGIS, MYSQL
  • Création de graphiques sur la base des données attributaires
  • Import et export de standards (dxf, gml, shp, postgis, geoconcept, mapinfo)
  • Ouverture de fichiers texte type txt ou excel
  • Lecture de données GPS
  • Outil conversion de la géométrie
  • Sélection attributaire
  • Requêtes attributaires, spatiales et de calcul
  • Calcul de distance
  • Editions attributaires et édition des objets géographiques
  • Editions de données (construction ou modification d’objets vectoriels)
  • Outils de dessin (point, ligne, polygone)
  • Digitalisation
  • Visualisation de MNT
  • Géotraitements (tampon, intersection, union, découpé, centroïde, etc)
  • Cartographie thématique par valeur qualitative ou quantitative
  • Méthode de discrétisation d’une variable continue
  • Macro commande à partir de « Beanshell »
  • Tuilage (copie des éléments d’une couche vers une autre)
  • Cartographie Web (sous format SVG)
  • Affichage à plusieurs échelles, vue d’ensemble, etc.
  • Labellisation (étiquettes)
  • Métadonnées et catalogage
  • Extraction des coordonnées
Interopérabilité

OpenJump respecte les normes de l’OGC (open GIS consortium : http://www.opengeospatial.org/) SFS, GML, WMS et WFS.

Par défaut, le produit est capable de lire les formats standards Shape, GML, PostGIS, DWG, DXF et d'exporter dans ces mêmes formats.

Il se connecte aux bases de données par protocole JDBC, WFS, WMS, WCS ou sur des bases PostGIS.

Il permet de géoréférencer des fichiers raster au format TIFF, JPG, GIF et PNG. ECW, SID. TANATO peut aussi lire certains formats précédents (ECW, TIF, JPG) et permet la génération de TIN et des calculs issus de ces TIN.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Open-Jump n’est pas utilisé par les enseignants-chercheurs du centre de recherche EVS-ISTHME de l’université Jean Monnet (UMR 5600 EVS). Les étudiants du Master SIG et Gestion de l'Espace de Saint-Étienne l’utilisent dans le cadre du wiki <a href=http://www.e-geo.fr/mastersig/wiki/doku.php/accueil" target="_blank">wiki du Master.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • OpenJUMP a des limites dans la lecture de très gros fichiers de données et a un support limité pour les projections cartographiques,
  • Pour les vecteurs seuls les formats .shp et .gml sont disponibles (sans télécharger le plugin) : pauvreté des formats compatibles (impossibilité de charger .tab),
  • OpenJUMP ne permet pas d'importer des tables seules,
  • Le logiciel ne permet pas d'attribuer des fichiers du style photos, textes, tableurs, vidéos, à chacun des éléments des différentes couches d'information. Il est impossible d'intégrer des liens hypertextes,
  • On ne peut pas personnaliser l'interface utilisateur d'OpenJUMP. On peut personnaliser l'affichage de la couche, changer la police ou la taille du texte mais en aucun cas mettre par défaut ces changements,
  • Les plugins s’installent dans le répertoire lib.ext. Ils sont parfois conditionnés dans des .zip (dézippez alors la distribution avant de recopier son contenu dans le répertoire lib/ext). Bien qu'il soit tout à fait possible d'augmenter ses fonctionnalités, le téléchargement de plug-ins peut décourager de nombreux utilisateurs non spécialistes des SIG,
  • La fonction « segmentation » n’est pas présente sous OpenJump,
  • Il ne présente pas d'outils spécifiques à la gestion de réseaux,
  • Il ne permet pas l'exportation de données,
  • Il est impossible de rastériser ni de vectoriser des données sous OpenJUMP,
  • Manipulation limitée pour les données Raster : Il est impossible de modifier un fichier raster, hormis le fait d'intégrer un voile coloré avec différents niveaux de transparence,
  • L’outil « mesurer » se limite au calcul de distances des angles et des surfaces des polygones,
  • Ce logiciel libre ne gère pas les projections cartographiques. Ainsi, les couches importées dans OpenJUMP s'affichent selon leurs propriétés de projections initiales,
  • Limite de l’analyse thématique : par exemple elle est impossible si le format de fichier est DBF,
  • La fonction de géocodage n'est pas présente sous OpenJUMP,
  • La fonction segmentation n'existe pas sous OpenJUMP,
  • OpenJUMP ne présente pas d'outils spécifiques à la gestion de réseaux,
  • Il ne comporte pas de fonctions de géoréférencement. Cependant les objets ou couches affichés conservent leurs propriétés spatiales initiales. De même, ce logiciel libre ne permet pas le géoréférencement de vecteurs,
  • La visualisation en 3 dimensions (3D) n'est pas prise en compte avec OpenJUMP,
  • Le logiciel OpenJUMP ne permet pas la mise en page. Il n'y a donc pas de possibilité d'intégrer une légende,
  • La fonction échanges dynamiques entre applications n'existe pas avec le logiciel OpenJUMP,
  • Il est impossible d’imprimer directement la carte à partir de OpenJUMP,
  • L’opération Affichage de deux informations combinées n'existe pas sous le logiciel OpenJUMP,
  • Le logiciel OpenJUMP ne permet pas la création de symboles proportionnels.
Environnement du logiciel
Plates-formes

Toutes les plates-formes sont supportées : MacOS X, Windows (XP - Vista - 7), Linux.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Développé par la société Vivid Solution, de nombreux projets internationaux s'associent au développement d’OpenJump, comme l’équipe SIGLE pour le volet francophone. Il est amélioré par plusieurs groupes de discussions et de développements bénévoles (Jump-Pilot-Project pour les anglais, Université allemande de Pirol et de Hamburg, Université de Zurich, etc.).

Eléments de pérennité

Une nouvelle version est disponible depuis février 2012 (version 1.5.1). Quant à la version testée (1.4.2), elle est disponible depuis septembre 2011.

En plus de la mise à jour fréquente des versions, on peut citer d'autres éléments :

  • Une communauté d’utilisateurs internationale se développe autour du produit permettant de cumuler les expériences (cf. site http://sourceforge.net/apps/mediawiki/jump-pilot/index.php?title=Main_Page) et de développer toujours plus de plug-ins ;
  • Sa diffusion en progression et son utilisation comme outil pédagogique (université de Paris, université de Paris X, Université de La Rochelle) dans de plus en plus d'établissements laissent envisager un potentiel utilisateur important particulièrement dans un proche avenir ;
  • Depuis 2004, la communauté s'est structurée de manière très active autour de l'évolution du logiciel et de ses Extensions ;
  • Utilisation de Java ;
  • Accessibilité et facilité de la prise en main.
Références d'utilisateurs institutionnels
  • UJM Jean Monnet Master 2 STEP SIG (Site wiki http://e-geo.fr/mastersig/wiki/doku.php/Accueil)
  • Université de Toulouse Master 2 SIGMA (site GeoTribu http://www.geotribu.net/node/120)
  • Centre de Recherche EVS-ISTHME, UMR 5600 EVS (France)
  • Laboratoire de recherche Biogeophile ENS Lyon
  • Laboratoire Cogit, IGN France (France)
  • Centre d’Information du Ministère de l’Agriculture et Forêt (Finlande)
  • Ontario – Ministère des Ressources Naturelles (Canada)
  • HafenCity University Hamburg (Allemagne)
  • University of Zurich (Suisse)
  • University of Calgary (Canada)
  • ITC Enschede (Pays bas)
  • Leibniz-University Hanover (Allemagne)
  • University of Hohenheim (Allemagne)
  • University of Edinburgh (Royaume-Uni)
  • University of Osnabrueck (Allemagne)
  • Technical University of Ostrava (Republique Tchèque)
  • Institut économique (Brésil)
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur

Documentation officielle : http://www.vividsolutions.com/jump/,

Manuel du développeur : http://sourceforge.net/projects/jump-pilot,

Projet SIGLE : portail collaboratif francophone spécialisé dans les domaines de l’information géographique avec comme objectif principal la promotion d'outil libre. Ils travaillent notamment sur le projet OpenJump http://www.projet-sigle.org.

Divers (astuces, actualités, sécurité)

Bibliothèque de plug-ins : http://geo.michaelm.free.fr/spip.php?article3,

Wiki du Master SIG de l'Université de Saint-Étienne répertoriant les fonctions de certains logiciels dont OpenJUMP : http://www.e-geo.fr/mastersig/wiki/doku.php/fonctions.