Ariane

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 29/12/09
  • Correction mineure : 31/03/10
  • Auteur de la fiche : Nicolas Grima (Laboratoire de Physique des Océans - Brest)
  • Responsable thématique : Violaine Louvet (Institut Camille Jordan)
Mots-clés

Ariane : analyse lagrangienne de la dynamique de modèles numériques de circulation océanique

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : Ariane-v2.2.x_xx - décembre 2009
  • Licence(s) : CeCILL - Enregistrement nécessaire pour l'accès au code source.
  • Etat : validé (au sens PLUME), diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Bruno Blanke et Nicolas Grima
  • Contact concepteur(s) : Bruno.Blanke(at)univ-brest.fr, Nicolas.Grima(at)univ-brest.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LPO

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : Ariane
Fonctionnalités générales du logiciel

Ce logiciel (sous licence CeCILL) permet de décrire de façon lagrangienne la dynamique de l'océan à partir d'un ensemble de particules numériques déplacées dans le champ de vitesse de Modèles de Circulation Générale Océanique ("Ocean General Circulation Models", OGCM).

Ariane est un outil informatique écrit en Fortran 90/95 et dédié au calcul de trajectoires dans le champ de courant 3D, variable dans le temps, produit par des OGCM comme OPA-NEMO, ROMS, SYMPHONIE..., ou virtuellement tout autre modèle dont les équations discrétisées reposent sur la conservation des volumes. Le schéma d'advection (transport) est en effet particulièrement adapté à la représentation faite des courants océaniques par un OGCM et au suivi des masses d'eau qui leur sont associées.
Les mouvements des masses d'eau sont calculés à partir du déplacement de multiples particules numériques. L'algorithme est rapide et précis, car il repose sur des calculs analytiques. Chaque segment de trajectoire respecte localement la relation de continuité et la méthode permet des intégrations temporelles à rebours.

L'application Ariane est mise librement à disposition de toute la communauté scientifique. Elle est développée dans un esprit d'utilisation simple, pour une utilisation intensive sur des supercalculateurs et un portage facile sur différentes architectures.

Contexte d’utilisation du logiciel

Ariane est un outil largement utilisé par la communauté nationale et internationale se servant de modèles numériques de circulation océanique (principalement OPA-NEMO et ROMS).
Avec une centaine d'utilisateurs identifiés, 664 visites du site web provenant de 57 pays en 2008 (avec une concentration en France et aux USA), le logiciel Ariane est utilisé de façon quasi quotidienne.

Publications liées au logiciel

À titre indicatif, ce logiciel est à la source de 4 à 6 publications de rang A par an au Laboratoire de Physique des Océans (Brest).

Voir également : http://stockage.univ-brest.fr/~grima/Ariane/doc.html