RenDateModel

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 13/03/11
  • Correction mineure : 13/05/14
Mots-clés

RenDateModel : datation, calibration, modélisation chronologique

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : Windows
  • Version actuelle : 5.4.1.1 - 18 04 2011
  • Licence(s) : Licence propriétaire - Le logiciel actuel est un graticiel. Le développement est continu, il suis les développements théoriques.
  • Etat : diffusé en beta
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Auteur: Philippe Dufresne suivant les travaux en cours de Philippe Lanos
  • Contact concepteur(s) : philippe.dufresne at univ-rennes1.france
  • Laboratoire(s), service(s)... : IRAMAT

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations :
Fonctionnalités générales du logiciel

Le logiciel RenDateModel (dont une première version, appelée RenDate, a été rendue disponible sur le web en 2005 dans le cadre des recherches sur la datation par archéomagnétisme) permet, d'une part, de calibrer des mesures/âges et d'autre part de construire des modèles chronologiques par combinaison de datations issues de toutes méthodes (chronométrie, archéologie, etc.) et pouvant être représentées sous la forme de densité de probabilité de date calendaire.

La première fonction de RenDateModel est de transformer une mesure/âge en date calendaire via une courbe d'étalonnage rentrée sous forme de Fiche Plume format csv fichier csv. On peut ainsi transformer une mesure d'inclinaison, de déclinaison et/ou d’intensité archéomagnétique, ou encore une mesure d'âge radiocarbonique (processus dit de calibration dendrochronologique 14C), ou encore une mesure d'âge TL/OSL, en date calendaire. Cette transformation repose sur une procédure de calcul utilisant la formule de Bayes. On obtient une densité de probabilité (dite a posteriori), que l'on peut résumer par un ou plusieurs intervalles de date définis pour un niveau de confiance fixé (intervalle HPD : Highest Posterior Density).

La seconde grande fonction du logiciel RenDateModel est de permettre la construction de modèles chronologiques combinant des datations individuelles (exprimées sous forme de pdf - probability density function- Cf. fonction précédente) avec des informations chronologiques relatives, données par les contraintes stratigraphiques observées.

Il permet aussi de combiner les datations avec des informations de simultanéité ou de similarité fournies par les contextes archéologiques, historiques ou géologiques. Ces dernières informations peuvent être définies sous la forme d'événements (event) qui peuvent eux-mêmes être intégrés dans des phases (period). Les phases elles-mêmes peuvent être soumises à des contraintes de succession.

L'ensemble des calculs repose sur les algorithmes MCMC, en particulier l'algorithme de Gibbs.

L'objectif final est d'améliorer les datations individuelles compte tenu de toutes les informations environnantes disponibles, de caractériser les intervalles de date les plus probables sur les évènements et les phases, d'évaluer les débuts, durées et fins des phases.

Selon la formulation bayésienne, le logiciel RenDateModel permet une estimation des scénarios chronologiques les plus probables étant donné un ensemble d'observations (les datations) et un ensemble d'informations dites a priori (telles que la stratigraphie, la succession, la simultanéité, la similarité, etc.).

Les applications vont essentiellement vers le traitement des données chronométriques (méthodes de datation et chrono-typologietion) en archéologie, paléoenvironnements et sciences de la Terre.

Contexte d’utilisation du logiciel

Permet d'améliorer la datation d'une structure archéologique en tenant compte des données stratigraphiques et archéologiques.

Publications liées au logiciel

Chapitres d’ouvrage : Cassen S., Lanos Ph., Dufresne Ph., Oberlin Ch., Delqué-Kolic E. et Le Goffic M., 2008. Datations sur site (Tables des Marchands, alignement du Grand Menhir, Er Grah) et modélisation chronologique du néolithique morbihannais, dans : Autour de la Table, explorations archéologiques et discours savants sur une architecture restaurée à Locmariaquer, Morbihan (Table des Marchands et Grand Menhir), Actes du colloque international organisé à Vannes du 5 au 7 octobre 2007, sous la dir. de S. Cassen, éd. PUR, 2008

Groupement de recherche européen (GdRE) du CNRS. Terres cuites architecturales et nouvelles méthodes de datation (TCA médiévales et datation), voir : http://cem.revues.org/index11302.html