Notes conf Solutions Linux 01 2008

Notes sur la conférence Solutions Linux / Open Source 29-31/1/2008 Paris CNIT


Geneviève Romier
et Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC et PLUME
6/3/2008 (avec mise à jour 10/3)

Ces notes ont été prises au fil de l'eau, sont très partielles et peuvent comporter des erreurs ... Elles ne représentent que le ressenti des auteurs et ce compte-rendu ne traite que des conférences suivies par les auteurs.On se référera aux présentations (certaines sont disponibles en ligne) pour une vue impartiale et exhaustive.
Le programme de ces journées est disponible sur le site www.solutionslinux.fr

De façon générale, sont présents de nombreux industriels et grands ministères et on entend un discours très pragmatique dans ce salon et ces conférences. On perçoit que les budgets en jeux sont importants et que tout est réfléchi et mesuré dans une stratégie économique en premier lieu, d'inter-opérabilité et d'indépendance en second lieu. De nombreux projets et études mixent logiciels libres et propriétaires, avec des comparatifs. On sent une grande montée en puissance des logiciels libres mais avec des critères de qualité et d'économie. A noter que plusieurs ministères mettent en place des stratégies et des démarches très poussées quand à leur aprovisionnement en logiciels sans oublier la cohérence avec les aspects écologiques.

Le salon était divisé en une partie regroupant les sociétés commerciales (où on retrouve certains acteurs majeurs de l'informatique (la FNILL (Fédération Nationale de l'Industrie du Logiciel Libre), Novell, Bull, Linagora...) avec stand organisé, costume/cravate et hôtesses et de l'autre les associations et les communautés aux représentants plus décontractés, en jean et tee-shirts. Les deux se côtoient sans vraiment de lien très fort mais sans se dénigrer. Chacun a besoin de l'autre.

Conférence Adèle (30/01 matin)

Titre : Le poste de travail libre au sein de l'administration : enfin une réalité. Des solutions de déploiement adaptées à chaque contexte : choix techniques (client lourd, client léger)...
Présidente : Esther Lanaspa DGME
Présentations disponibles : http://www.synergies-publiques.fr/article.php?id_article=917

Chiffres clés de la bureautique au sein de l'administration

Patrice Posez - SDAE/DGME

  • Administration centrale et déconcentrée sans compter la santé, la recherche et l'éducation ---> 1 million de postes
  • 88 % fixes, 12 % portables (évolution de 55 % annoncée des portables)
  • Durée de vie d'un poste : 5 ans pour fixe, un peu moins pour portable
  • Coût moyen : 600 €
  • 63 % Windows, 37 % autres
  • 350 000 postes sous OOo, Objectif : 500 000 en 2009
  • 150 000 postes sous Thunderbird, Objectif : 250 000 en 2008
  • GNU/Linux à venir
  • 870 000 utilisateurs --> gros besoin de formation, support ...
  • 7750 ETP (Equivalent Temps Plein) informaticien pour exploitation et support
  • Migration libre avec objectifs : 350 M Euros d'économie et interopérabilité

Les évolutions du poste de travail au Ministère de la Défense

Thierry Leblond - DGSIC / MINISTERE DE LA DEFENSE

  • Les SI et le poste de travail ont une dimension stratégique pour ce ministère --> ensemble de directives dont une sur les logiciels : DGSIC-DIR001 qui doit être en ligne
  • Chantier de standardisation (différents groupes) en cours sur messagerie ...
  • > 200 000 postes bureautiques : enjeux économiques, développement durable
  • Problèmatique spécifique sécurité : plus de confiance si code ouvert et postes banalisés (pas dépendant d'un éditeur).
  • Besoin d'un poste de travail multi-niveau de confiance (Sinapse)
  • Objectif visé : pas d'adhérence au système d'exploitation
  • Groupe standardisation sur les OS
  • Actuellement Windows XP largement déployé
  • Vista : manque de maturité, moratoire jusqu'en juin 2009
  • Linux : mature, autorisation de déploiement à la gendarmerie
  • Choix
  • Toutes les applis doivent être compatibles avec les navigateurs IE6 et Firefox 2.
  • Messagerie : Thunderbird recommandé
  • Bureautique : format ODF
  • Distributions Linux : mandriva, ubuntu
  • Pour répondre à ces critères, les applications plus anciennes sont déportées, mutualisées...

Postes de travail dans la gendarmerie

Nicolas Géraud - DGGN / MINISTERE DE LA DEFENSE

  • 70 000 postes
  • OpenOffice.org > 98%, Firefox et Thunderbird 90 % (objectif : en 2009 uniquement Thunderbird)
  • Stratégie :
  • L'utilisation des standards ouverts est issue à la fois de la LCEN et des travaux de la DGME ; ces références offrent un cadre de cohérence technique. Les logiciels libres portent les standards ouverts, ils favorisent la maîtrise du SI et la maîtrise des coûts et l'efficience (efficacité au meilleur coût) imposées par la LOLF
  • Installation, exploitation socle technique : internalisées
  • Applis métiers externalisées
  • Objectif : maîtrise des coûts.

    • Aujourdh'ui :
  • Economie de 700 000 licences
  • Baisse du TCO de 20 %
  • Choix OS : Linux Ubuntu
  • L'OS est une commodité qui doit être transparente, Linux s'apparente de ce point de vue à un non-choix. Ubuntu a été préféré pour sa compatibilité aux serveurs sous Debian.
  • 2008 : 5000-8000 postes
  • 2009-2012 : + 12000-15000 postes /an

Le client léger Linux, une offre clefs en main pour les écoles

Sandrine Aumont remplace Luc Bourdot - MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE

  • Pour les postes de travail : projet Eclair
  • 12 000 000 élèves, 1 200 000 personnels, 59 000 écoles, 12 500 établissements secondaires
  • Réseau privé virtuel : RACINE et un centre informatique dans chaque académie
  • Pôles de compétences nationaux (assurés par certaines académies)
  • Pôle EOLE : Ensemble Ouvert Libre Evolutif
  • eole.orion.education.fr
  • Dijon experts en LL
  • Création et mise à dispositions de packages : modules
  • Modules : AMON (pare-feu ...), HORUS (serveur fichiers), SPHYNX (concentration de VPN) ... et ECLAIR
  • Ces modules sont diffusés et utilisables par tous.
  • ECLAIR :
  • Client léger sous Linux pour équiper les écoles
  • Récupération de PC recyclables (remarque prix public pour client léger : 400 €)
  • Pas de disque, carte réseau PXE, télémaintenance à distance en dehors des écoles (centre informatique académique)
  • Les travaux sont menés en liaison avec la DGME pour favoriser le développement durable, les domaines pour les aspects recyclage des anciens postes des administrations et la délégation aux usages de l'Internet.

Les logiciels libres et la commission européenne

Francisco Garcia Moran - COMMISSION EUROPEENNE

  • Une licence européenne est disponible en 22 langues, licence utilisable par tous : EUPL. La cour Européenne est la juridiction pour cette licence.
  • Une forge est proposée pour les développements conduits sous cette licence (> 300 projets) avec par exemple, CIRCAbc un partage de calendriers, IPM un outil d'enquête en 22 langues et ECAS, la base des sites web de la commission. Les méthodes de développements en communauté sont considérés comme les plus efficaces pour obtenir des résultats de qualité. Un objectif est de promouvoir la réutilisation des développements. En effet, la réutilisation de développements existants est encore rare. Un état des lieux des développements sous licence EUPL sera fait tous les 2 ans.
  • Plan d'action i2010
  • IDABC : programme mis en place par les états membres et quelques autres ; il finance des projets OpenSource entre autres. Son budget est de 150 M€ pour 2005-2009

Fédérer les initiatives dans l'administration

Jean-Séverin Lair - DGME

  • Pour l'ensemble des administrations
  • Regrouper les experts
  • Mutualiser les marchés
  • Equilibre à trouver : politique nationale en restant dans l'esprit libre
  • ADULLACT acteur principal
  • l'Etat va adhérer
  • Forge Admisource --> forge Adulact

Liberacces : une structure agile et pragmatique pour mutualiser

Philippe Soulier - COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE LA ROCHELLE

  • GIE Liber Acces La Rochelle
  • Forge forge.liberaccess.fr : outils internes pour agents des collectivités territoriales (« bureau virtuel »)
  • Support région Poitou-Charente
  • Au départ appel à projets
  • Cahier des charges --> développements

Acube : l'ouverture pour assurer la gouvernance et démultiplier l'effort

Steve Peguet – MAE

  • Industrialiser les développements (structuration importante)
  • Forge
  • Association 1901
  • Cf journée du 19/2 au ministère des finances

Milimail : Interactions avec les communautés nationale et internationale.

Thierry Leblond - DGSIC / MINISTERE DE LA DEFENSE
www.milimail.org

  • Système de messagerie sécurisé universel développé par le ministère de la défense au départ pour répondre à ses propres besoins. Basé sur Thunderbird, il demande des ajouts de fonctionnalités (surtout concernant la sécurité) : accusés de réception signés ...
  • Ce travail a nécessité des négociations avec la fondation Mozilla pour participer comme contributeur à Thunderbird : l'objectif est que les ajouts soient inclus dans Thunderbird : toute la commauté pourra en bénéficier. Cette démarche a également nécessité de revoir les besoins du ministère, par exemple, le besoin X400 a été abondonné et le XSMTP a conduit au X-IMF, qui devrait intéresser également des entreprises privées.
  • Le système de messagerie sécurisé universel développé par le ministère de la défense, est un exemple d'innovation, intéressant aussi les industriels, mené pour la partie client avec la fondation Mozilla et reversé à la communauté.
  • Ce ministère a cherché à travailler dans et pour la communauté avec l'objectif d'être le plus générique possible tout en faisant un effort d'adaptabilité.
  • En perspective, des évolutions de Postfix pour gérer les priorités au niveau du MTA.

Remarque générale sur cette conférence Adele

Plusieurs ministères mettent en place des stratégies et des démarches très poussées quand à leur aprovisionnement en logiciels sans oublier la cohérence avec les aspects écologiques. Ces démarches incluent la participation active et volontaire aux communautés de développement de certains outils en "jouant le jeu" du libre.

Conférence Education : des solutions libres pour l'Education (30/01 après-midi)

Président : Jean-Pierre Archambault - CNDP-CRDP de Paris
(nous n'avons pas pu assister à la présentation de Pascale Luciani-Boyer élue, rapporteur du Club Sénat)
Certaines présentations sont disponibles en ligne :
http://www.solutionslinux.fr/fr/conferences_detail.php?mode=atelier&id_conference=128&PHPSESSID=33000c6ed7e9545b846a5bbdd0160d7f

Mairie de Paris XIII

Jérôme Relinger - maire adjoint de Paris XIII

  • Mobilibre : diffusion de clés USB pour les professeurs avec différents profils suivant la classe
  • Discours très politique de société : le LL est un combat citoyen, c'est un choix politique pour une société de partage

Université Paris VII

Roberto Di Cosmo - professeur Paris VII

  • Existence du Groupe Thématique logiciel libre du pole thématique System@TIC en Ile de France
  • L'enseignement de l'informatique pour les informaticiens doit – est en train d'évoluer : pour apprendre à utiliser ce qui existe (en LL et ne pas ré-inventer la roue) et travailler en mode coopératif

CRDP Versailles

Michel Guillou - CRDP Versailles

  • 200 000 clés USB distribuées aux lycéens de l'Ile de France (opération conseil régional) mais uniquement pour Windows
  • Cahier des Charges pour réalisation de tableaux interactifs
  • ENT dans les universités : cahier des charges pour ouvrir le code source

Tutoriel Web 2.0 (30/1 après-midi)

Thème : cette deuxième édition de la session Web 2.0 est consacrée aux évolutions techniques de l'année écoulée et détaille la maturation des différents outils disponibles en s'appuyant sur des exemples concrets d'applications internet.
Président : Nicolas Chauvat - LOGILAB
Certaines présentations sont disponibles sur le site :
http://www.solutionslinux.fr/fr/conferences_detail.php?mode=tuto&id_conference=113&PHPSESSID=33000c6ed7e9545b846a5bbdd0160d7f

Entreprise 2.0, retours d’expérience

Denis Lafont - CAPGEMINI

  • Au cours de cette session il a été dit que DRUPAL est la solution conseillée pour le web 2.0 malgré une gestion documentaire encore faible. Alfresco (surtout les prochaines versions), ExoPlatform et Plone étant également de bons outils.
  • Une référence : le blog www.fredcavazza.net
  • On parle d'entreprise 2.0 :
  • usages : renforcer la productivité individuelle et collective, favoriser l'innovation et la créativité, réduire les coûts, maîtriser la communication
  • L'arrivée des 20-30 ans dans l'entreprise change les façons de fonctionner.

Flex, SDK Open Source de création de RIA

Michaël Chaize – ADOBE
Référence : http://codemoiunmouton.wordpress.com (les transparents y sont)

  • Dans Flex, tout est classe
  • Cet outil sort en Open Source dans quelques semaines, même si tout ce qui est nécessaire pour produire du Flex ne le sera pas, cela va probablement "doper" l'utilisation.
  • Adobe AIR qui regroupe html, Flash et pdf est une plate-forme de RDA Rich Desktop Application. Elle est déjà utilisée pour desktop.ebay.com
  • Voir aussi www.riapedia.com
  • Les applications s'exécutent dans le navigateur, sur le bureau, sur les mobiles...
  • Flex propose des librairies de composants graphiques et permet de développer facilement des tableaux de bord, avec menus, chat, alertes en mode push. L'appel de scripts et de web services est possible. Inconvénient : difficile de modifier les objectifs au cours du développement, donc pas adapté aux démarches itératives.

Firefox, standards du Web et XUL pour vos présentations

Daniel Glazman - DISRUPTIVE INNOVATION
Les transparents sont sur
http://www.glazman.org/weblog/dotclear/index.php?post/2008/01/30/Solutions-Linux-2008

La démo montre qu'on peut fabriquer des diaporamas sans les outils habituels tout en produisant des fichiers au format complètement ouvert, lisibles avec Firefox + l'extension Fullerscreen. L'éditeur associé (dont la « recette » de fabrication a été expliquée pendant le tutoriel) sera dispo dans quelques semaines mais payant.

Les pièges des projets Ajax

Philippe Prados - ATOS ORIGIN
Malheureusement, les transparents sont introuvables !

Depuis la non accessibilité aux handicapés, en passant part une indexation à réaliser séparément, la perte des repères habituels de navigation (suivant, précédent, rafraîchir...), le problème du volume et des performances, la nécessité de gérer des "sessions"... l'explication du pourquoi Ajax est incompatible avec les 153 bonnes pratiques du web recensées habituellement. Sans oublier les virus Ajax !

Redécouvrir le langage JavaScript

Raphaël Semeteys - ATOS ORIGIN
Malheureusement, les transparents sont introuvables !

Pas de DOM dans Javascript et il est implémenté de façon différente par les navigateurs.

Ajax, faites évoluer vos applications

Sarah Haïm-Lubczanski - ANASKA

Tutoriel Messagerie Instantanée et Voix sur IP (31/1 matin)

Thème : présenter les nouveaux enjeux autour de la messagerie instantanée et la voix sur IP par des retours d'expérience. Pourquoi et comment se lancer dans un projet de messagerie instantanée ? - Faut-il attendre la convergence ? - Les technologies sont-elles mûres ?
Certaines présentations sont disponibles en ligne sur le site : http://www.solutionslinux.fr/fr/conferences_detail.php?mode=tuto&id_conference=110&PHPSESSID=33000c6ed7e9545b846a5bbdd0160d7f

Les solutions de messagerie instantanée et VoIP, pourquoi et comment ?

Mickaël Rémond - Process-one

  • Messagerie instantanée = chat
  • Nombreux exemples d'utilisation : Web des résultats des élections françaises depuis un site étranger avant la sortie en France qui donne lieu à de nombreux échanges (chat) entre internautes
  • Comment commencer un projet : partir des besoins, de l'existant, définir des priorités bien avant les choix techniques qui sont secondaires
  • Etapes projet : messagerie instantanée, intégration LDAP de l'entreprise, VoIM, ....
  • VoIM : Voix sur Messagerie instantanée
  • Exemples de produits libres : ijabberd, jabbed1.4, jabberd2, Openfired, djabberd

Jingle ou les sessions multimédia sur XMPP/Jabber

Nicolas Vérité - Atos Origin

  • Nouveau protocole Jabber né en 98, protocole de messagerie instantanée
  • Devient XMPP standard IETF2004
  • Google Talk, libjingle en 2005 : XMPP + video
  • VoIP : voix sur IP (HE23, SIP, IAX, MGCP)
  • VoIM : voix sur messagerie instantanée
  • Jingle
  • Ouverture de session multimedia mais pas multicast
  • Protocole normalisé par IETF, origine XEP (de XSF)
  • Proche de SIP
  • ajoute téléphonie dans XMPP
  • Applications : téléphonie, video-webcam, transfert fichiers, visioconf (à venir), partage de dossier, partage bureau à distance, applis collaboratives, jeux, chiffrement en cours
  • Implémentations : Google talk (mais vieux), asterix : XMPP et jingle
  • Spécifications en cours de finalisation
  • Format d'adresse : xmpp:@électronique
  • 2 évolutions --> 2 choix de messagerie instantanée-téléphone :
  • XMPP: origine pour messagerie instantanée, évolue vers Jabber (téléphonie)
  • SIP : origine pour téléphonie, évolue vers SIMPLE (messagerie instantanée)
  • Nombreux problèmes avec les NAT
  • Pas de standard
  • ICE : méthode standardisée de l'IETF : 1. connexion directe, 2. STUN-TURN, 3. Proxy, serveur intermédiaire

OpenSER

Antoine Fressancourt - Atos Wordline

  • Implémentation de SIP serveur OpenSource
  • Fork du projet SER verrouillé
  • Début 06/2005, version stable 1.3 12/2007
  • Relais statefull, registrar

Logiciels libres en ToIP : pièges et menaces (sur interopérabilité)

Dave Neary - projet OpenWengo

  • OpenWengo
  • Communauté messagerie instantanée
  • visiophonie, SIP, Jabber
  • Passage de main Wengo -> MED6 (2 sociétés)
  • Piège : licences – brevets
  • Brevets CODEC audio (ex AMR a 8 brevets)
  • Les organismes de standardisation n'exigent pas que les détenteurs de brevet autorisent librement l'utilisation dans les développements libres
  • IETF ne s'en mêle pas
  • ISO dit qu'il faut négocier « le prix mondial »
  • Exemple de contournement : Ekiga met ses codes CODEC au Groenland où les brevets ne s'appliquent pas
  • Piège : les codes propriétaires de messagerie instantanée interdisent le reverse ingeniering
  • OAL messanger, MSN, SKYPE
  • Mais il y a des protocoles ouverts : speex, sip, jabber, xiph.org : à utiliser
  • Recommandations
  • Utiliser des codecs ouverts entre logiciels libres
  • Implémenter des codes GPL compatibles codec
  • Viser l'interopérabilité à tout prix

SAILFIN

Alexis Moussine-Pouchkine - SUN

  • Serveur de communication Java de SUN
  • JSR-289 : norme Java sur les communications
  • Sous-projet de la communauté Glassfish
  • Contribution Ericson : conteneur SIP Servlet
  • Début : 06/2007, version diffusée à venir

Tutoriel Rationaliser et sécuriser le recours aux logiciels libres en entreprise : méthodes, outils et retours d'expérience (31/1 matin)

Thème annoncé : Les logiciels libres pénètrent de plus en plus les grandes entreprises et les administrations, et supportent des fonctions critiques, voire vitales, des systèmes d'information. Pour sécuriser cette mutation, parfois profonde, il est devenu indispensable de définir une véritable politique d'utilisation des logiciels libres qui apporte des réponses à un certain nombre de questions essentielles :

  • Comment choisir les composants Open Source adéquats et s'assurer de leur pérennité ?
  • Comment évaluer les impacts économiques de l'utilisation de logiciels libres ?
  • Comment mesurer et gérer les risques de leur introduction dans le Système d'Information de l'entreprise ?
  • Quels gains peut-on attendre de l'introduction du Libre ? Comment les mesurer ?

Cette session a pour objectif de présenter des approches, des méthodes et des outils disponibles pour répondre à ces questions.

Présidents : Pascal Pujo - ATOS ORIGIN et Jean-Pierre Laisne - BULL
Certaines présentations sont disponibles sur le site :
http://www.solutionslinux.fr/fr/conferences_detail.php?mode=tuto&id_conference=112&PHPSESSID=33000c6ed7e9545b846a5bbdd0160d7f

En fait, le contenu de la session correspondait assez peu à cette decsription puisque la moitié du temps était consacré à différents projets de forges.

Innovateur ou suiveur : la place du libre dans une stratégie d'entreprise

François Letellier - Consultant Open Source et Innovation ouverte

Toujours très intéressant

Evaluer le coût du choix du libre ou de l'Open Source

Raphaël Semeteys - ATOS ORIGIN

Une présentation très riche, précise, complète et qui montre un très grand professionnalisme. ATOS ORIGIN a fait l'étude des postes de travail pour l'assemblée nationale.

Les présentations suivantes étaient axées sur les forges et les projets de forges.

QualiPSo Factory : une forge nouvelle génération

Laurent Laudinet - THALES

Forges : état de l'art

Nicolas Verite - ATOS ORIGIN
http://www.solutionslinux.fr/document_conferencier/47aae0800b86f.pdf

NovaForge, comment rationaliser et sécuriser les développements

Guillaume Forestier - BULL

Liens liés à la conférence et/ou aux sujets traités