ELOG : implémentation électronique de "logbook"

Fiche PLUME
  • Statut de la fiche : Logiciel : En MAJ
  • Création ou MAJ importante : 30/10/2012
  • Correction mineure : 28/08/2013
  • Auteur : Catherine Biscarat - LPSC (IN2P3/CNRS, UJF, INPG)
  • Responsable thématique : Christelle Dantec (CRBM)
Mots clés
Description
Fonctionnalités générales

Elog est une implémentation électronique d'un cahier de bord d'expériences ("logbook") dont l'interface est sur Internet. Ce type d'outil est aussi connu sous le nom de "weblogs". Il permet à ses utilisateurs de mettre des informations en ligne sous la forme de textes, classés en général par ordre chronologique. Ces entrées peuvent alors être consultées par un ensemble de personnes auquelles on a donné (individuellement) les droits appropriés.

Les intérêts de Elog sont :

  • son extrême facilité d'utilisation qui permet son utilisation par des groupes peu familiers avec les outils informatiques ;
  • sa grande souplesse de configuration qui permet de l'adapter à de nombreux types d'usage.
Autres fonctionnalités
  • Une même instance de Elog permet de gérer plusieurs logbooks (disons un pour l'expérience A et un pour l'expérience B) et l'accès à chaque logbook peut être autorisé pour une liste donnée de personnes (indépendamment pour les expérinences A et B).
  • Chaque personne ayant l'autorisation de consulter et d'écrire dans un logbook peut aussi choisir de recevoir les nouvelles entrées postées sur ce logbook par courriel.
  • La gestion d'un logbook peut être facilement déléguée à une ou plusieurs personnes.
Interopérabilité

Les fiches d'entrées de Elog peuvent être créées via l'interface web (mode habituel d'utilisation), et elles peuvent aussi être créées automatiquement par l'envoi de courriels (ceci peut être utile par exemple lorsque des robots sont utilisés pour surveiller des services).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Dans mon laboratoire, nous avons mis à disposition une instance de Elog. Celle-ci est utilisée par différentes communautés, chacune pour un "projet" donné. Ces projets regroupent des membres internes au laboratoire, ainsi que des membres extérieurs au laboratoire, voire d'autres tutelles et d'autres pays.

Concrètement, nous utilisons Elog :

  • le plus souvent comme "journal de bord" pour un service ou une expérience données, c'est-à-dire qu'à chaque action/suivi, nous créons une entrée Elog décrivant cette action/suivi, l'ensemble de ces entrées est ensuite présenté sous forme chronologique.
  • Nous avons aussi créé une liste de tâches avec, associée à chaque entrée, notamment la ou les personnes assignées et le statut de la tâche.
  • Une autre utilisation que nous avons faite de Elog est pour l'annonce de "news", pour cela nous nous servons de la notification automatique par courriel qui est incluse dans Elog.
Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Les images et les graphiques sur lesquels s'appuie souvent une entrée de logbook ne peuvent pas être mis directement dans le texte mais ils doivent être attachés à l'entrée et apparaissent à la fin de l'entrée. Cette configuration est peu pratique et oblige à faire dans le texte des références aux fichiers attachés.

Environnement du logiciel
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Elog a été développé au PSI (Institut Paul Scherrer avec une équipe de physique subatomique) et il est utilisé largement depuis le début du siècle dans de nombreux sites de physique des particules (voir utilisateurs institutionnels ci dessous).

PSI continue à développer et soutenir le projet original Elog, dont la version 2.9.2 a été publiée en avril 2012.

Eléments de pérennité

Laboratoire national de prestige (PSI) qui soutient le développement, sans concurrent direct dans la communauté de physique des particules et l'utilisation dans pratiquement tous les laboratoires apparentés.

Références d'utilisateurs institutionnels
  • Centre de Calcul de l'IN2P3 (http://cc.in2p3.fr/) pour le suivi des services
  • ANTARES
  • CERN (www.cern.ch) pour le suivi des opérations de la grille informatique ainsi que dans les expériences LHC
  • DESY (Allemagne), pour les accélérateurs et les expériences
  • TRIUMF (Canada) :http://elog.triumf.ca/
  • PSI
  • SLAC
  • FNAL
  • JLAB
  • et de nombreux autres probablement
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Le site de Elog contient le lien vers un forum de discussion, ainsi que vers une documentation d'installation et administration.

Documentation utilisateur

Le site de Elog contient une documentation très complète pour l'utilisateur, ainsi qu'une FAQ et des exemples concrets.

Divers (astuces, actualités, sécurité)

L'expérience ATLAS au CERN a "bifurqué" (forked) le code source vers 2005 (aussi connu sous le nom d'atlog) afin d'utiliser une instance Oracle à la place de simples fichiers pour le stockage des données. En 2012, cette collaboration a publié le développement de l'application Elisa, un nouveau type de cahier de bord électronique toutefois compatible avec le format de la base de données Oracle d'atlog. Le logbook ATLAS permet l'authentification via le système SSO du CERN (en Shibboleth).