PKGI : création rapide d'environnements applicatifs indépendants sous Debian

Fiche PLUME
  • Statut de la fiche : Logiciel : Archivé
  • Création ou MAJ importante : 27/08/2008
  • Correction mineure : 21/05/2019
  • Auteur : Nicolas Thouvenin - INIST (CNRS)
  • Responsable thématique : Damien Ferney (Laboratoire de mathématiques - Clermont-Ferrand)
Mots clés
Description
Fonctionnalités générales

PGKI permet de générer une arborescence de fichiers et de répertoires pour démarrer un projet. Ainsi, on peut installer très facilement plusieurs modules :

  • Un serveur Apache
  • Un serveur MySql
  • Un serveur Tomcat
  • Le module PHP pour Apache
  • Un serveur openLDAP
  • etc...

Automatiser la création d’une arborescence permet d'uniformiser les structures des applications et de faciliter le déploiement et l’installation d’une application sur différentes machines (typiquement une machine de production, une machine de développement, une machine de tests).

PKGI se base sur une série de templates de fichiers de configuration et de scripts.

Autres fonctionnalités

La particularité de PKGI, contrairement à ce qui se fait dans les distributions Linux en règle générale, est de pouvoir déployer une application de type LAMP dans un répertoire indépendant et non dans les répertoires standards comme le fait par exemple le package RPM task-lamp de chez Mandriva.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

PKGI est utilisé à l'INIST-CNRS ( http://www.inist.fr ) pour gérer les applications de type LAMP.

Environnement du logiciel
Plates-formes

PKGI ne fonctionne que sur des serveurs Linux Debian.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

aucune

Eléments de pérennité

utilisé par l’INIST-CNRS.

Références d'utilisateurs institutionnels

INIST-CNRS : http://www.inist.fr/

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Le projet est hébergé par la plateforme SourceSup : http://sourcesup.cru.fr/projects/pkgi/