Okada : déformations élastiques dues à une source finie rectangulaire [Okada, 1985]

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 02/03/11
  • Correction mineure : 03/03/11
  • Auteur de la fiche : François Beauducel (Institut de Physique du Globe de Paris)
  • Responsable thématique : Teresa Gomez-Diaz (LIGM)
Mots-clés
Fonctionnalités générales du logiciel

Le modèle d'Okada [1985] est une solution analytique pour le calcul des déformations élastiques à la surface d'un demi-espace, dues à une source rectangulaire en cisaillement ou en tension. Étant donnée la géométrie de la faille (longueur, largeur, profondeur, azimut "strike" et pendage "dip") et les 3 composantes d'amplitude de la dislocation, le modèle calcule les déplacements, l'inclinaison et les contraintes horizontales sur la surface libre déformée.

La fonction Matlab proposée est une transcription litérale des équations d'Okada, excepté pour les arguments d'entrée et le repère géométrique utilisé. L'orientation de la faille est donné en azimut géographique, les paramètres de dislocation sont ceux définis par la convention de Aki & Richards [1980]: "rake", "slip" et ouverture (au lieu de U1, U2, U3) , et les coordonnées de calcul (x,y) sont relatives au centroïde de la faille. Les constantes de Lamé λ et μ sont aussi remplacées par le coefficient de Poisson ν, puisque les équations sont indépendantes des autres paramètres élastiques.

Toutes les équations ont été vectorisées par rapport aux coordonnées (x,y) qui peuvent donc être une grille de type "meshgrid".

Voir l'aide en ligne pour la syntaxe et les options, et les commentaires du code pour plus de détails.

Contexte d’utilisation du logiciel

Ce modèle est largement utilisé en Sciences de la Terre pour simuler les déformations du sol produites par une pertubation locale comme une faille tectonique (déformations co-sismiques, source tsunamigène) ou un dyke volcanique (intrusion magmatique).

Publications liées au logiciel

Okada Y., Surface deformation due to shear and tensile faults in a half-space, Bull. Seismol. Soc. Am., 75:4, 1135-1154, 1985.

Aki K., and P. G. Richards, Quantitative seismology, Freemann & Co, New York, 1980.