Format CIF : Crystallographic Information File (cristallographie)

Ressource Plume
  • Création ou MAJ importante : 07/06/10
  • Correction mineure : 08/11/10
  • Auteur de la fiche : Jérôme Kieffer (ESRF)
  • Fiches logiciel PLUME connexes : Fox, OpenBabel, SHELX
Mots clés

 

Acronyme : CIF

Nom complet : Crystallographic Information File

Description courte : Fichier texte
Le format CIF a été défini par l'IUCr (Union Internationale des Cristallographes) pour échanger des informations entre les logiciels de cristallographie. C'est un fichier ascii qui est régi par une orthographe et une grammaire spécifiques.

Extension par convention : .cif parfois .acc (Acta Crystallographica C)

Document de standardisation :

La version 1.0 de la spécification CIF est décrite dans:
S. R. Hall, F. H. Allen and I. D. Brow
The crystallographic information file (CIF): a new standard archive file for crystallography
Acta Cryst. (1991). A47, 655-685
doi:10.1107/S010876739101067X

La revision 1.1, actuellement en vigueur, est maintenue par la COMCIF, la commission de l'IUCr pour la promotion et la maintenance du format CIF.

Avantages : C'est un standard ouvert, bien défini, extensible et largement répandu.

Inconvénients :

Utilisations recommandées :

Logiciels de traitement les plus connus :

Tous ces logiciels sont libres, gratuits ou en licence académique et donc méritent la promotion par Plume.

Structure du fichier CIF