UREC : Unité REseaux du CNRS

Ressource Plume
  • Création ou MAJ importante : 09/12/10
  • Correction mineure : 19/05/11
  • Auteur de la fiche : Jean-Luc Archimbaud (UREC puis DSI CNRS)

 

L'UREC, Unité REseaux du CNRS, a été une Unité Propre de Service (UPS) du CNRS, de 1990 à 2010. Sur décision de la Direction du CNRS, l'entité spécifique UREC avec des missions, une stratégie et une gestion propre n'a pas été renouvelée en juillet 2010. La direction du CNRS a décidé de continuer les projets et les activités de l'UREC dans la Direction des Systèmes d'Information (DSI) du CNRS.

Parallèlement, les personnels UREC (13 personnes) ont été affectés dans la DSI du CNRS. Début décembre 2010, deux personnes ont demandé et obtenu leur affectation dans d'autres laboratoires, 5 personnes cherchent une mutation interne, six personnes sollicitent une mise à disposition auprès du GIP RENATER.

J'ai participé à toute l'aventure UREC pendant 20 ans. Cela a été passionnant, avec toujours de nouveaux domaines à explorer. Je ne me suis jamais ennuyé, je ne suis jamais tombé dans la routine et j'ai pu participer (modestement) aux débuts et à la montée en puissance des infrastructures réseau, des services associés, de la sécurité, des grilles...  Il me semble aussi que les réalisations de l'UREC ont été utiles aux laboratoires et plus largement. Fin de l'autosatisfaction.
Cette fiche essaie de décrire les principales activités et réalisations de l'UREC durant ces années, sans être exhaustif, loin s'en faut. Ce n'est pas un document officiel du CNRS, elle reflète la vision de l'auteur avec les informations (partielles sur l'histoire de l'unité) dont il dispose. N'hésitez pas à me contacter si vous relevez des erreurs. Elle est malheureusement incomplète. J'ai commencé la rédaction fin juillet 2010 et l'ai complétée progressivement. Je pensais pouvoir la terminer rapidement. Mais début décembre, ce n'est toujours pas le cas et je ne pense pas pouvoir dégager beaucoup de temps dans les mois qui viennent. Je la publie donc incomplète et la compléterai au fil du temps avec l'aide de mes collègues de l'UREC.

Toutes les activités et projets de l'UREC cités ci-dessous ont été portés par les personnels de l'unité, le directeur ne jouant souvent qu'un rôle de pilotage stratégique et d'animateur. Je n'ai pas voulu les citer à chaque item pour simplifier la lecture mais ils se reconnaitront...

Missions

L'UREC était une UPS, c'est à dire une unité, entité similaire à un laboratoire de recherche, qui ne fait pas de recherche mais qui assure des services. Dans le cas de l'UREC, qui était une unité nationale transverse, les services étaient destinés à l'ensemble des autres laboratoires et services du CNRS, avec des liens forts avec les universités et les autres organismes de recherche publics.

L'activité de l'unité couvrait les domaines :

A travers ses missions, elle a eu un rôle de :

Organisation - personnel - pilotage

Elle a été créée en 1990 par Christian Michau, premier directeur jusqu'en 2002. J'en ai assuré la direction jusqu'en 2006, puis Bernard Rapacchi m'a succédé jusqu'en 2010.

L'unité a regroupé deux secrétaires-gestionnaires et  un ensemble d'ingénieurs en informatique (2 au départ, jusqu'à 20 en 2004 avec de nombreux CDD, une douzaine en moyenne) souvent experts dans un ou plusieurs domaines thématiques de l'unité.

Les personnels permanents en 2010 (avec leur date d'arrivée)

Les personnels permanents avant 2010 (avec leur période de présence à l'UREC)

D'autres tableaux récapitulatifs listent :

Cette unité a toujours été répartie sur 2 sites principaux, Paris et Grenoble. A certains moments certains personnels ont aussi été hébergés dans des laboratoires à Lyon, Marseille et Montpellier.

Elle a été rattachée, au CNRS, successivement au département SPI (Sciences Pour l'Ingénieur 1990-2000), au département STIC (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication 2000-2005), au Secrétariat Général (2006-2010). De 1990 à 2006, elle a été pilotée par le COMI, Comité d'Orientation des Moyens Informatiques au CNRS, où siégeaient les chargés de mission informatique de chaque département scientifique. Le COMI a été dissout en 2006. Le secrétaire général du CNRS a ensuite piloté directement l'UREC.

Partenaires

L'UREC a toujours travaillé en collaboration avec de nombreuses autres entités du CNRS, des organismes de recherche et des universités. En particulier :

Serveur d'information national

L'UREC a toujours regroupé et diffusé de très nombreux documents produits par des ingénieurs de l'UREC mais aussi par de très nombreux membres de la communauté Enseignement Supérieur - Recherche. Son site d'information (FTP anonyme, puis gopher, puis site web : http://www.urec.cnrs.fr mis à jour jusqu'en juin 2010 et qui disparaitra peut être) a toujours été une référence de documents techniques dans les domaines de compétence de l'unité. Le site dormant (http://www.urec.cnrs.fr) contient encore de nombreuses publications de l'UREC : descriptions et productions de projets et groupes de travail, recommandations, articles, cours...

Ci-dessous sont présentées quelques réalisations-actions de l'UREC, chronologiquement, par période de quatre ans, périodicité de renouvellement de l'unité et de son directeur.

1990 : création (Christian Michau)

L'UREC a été mise en place en 1990 sous l'impulsion du COMI (Comité d'Orientation des Moyens Informatiques) du CNRS, avec 4 missions dans le domaine des réseaux informatiques pour le CNRS :

et avec 5 volets complémentaires :

On peut rappeler qu'en 1990, l'Internet et le Web n'existaient pas et que les ménages n'étaient pas équipés d'ordinateur personnel mais de minitel. Dans le monde de la recherche, RENATER n'existait pas, les seules liaisons informatiques, quelques dizaines seulement, étaient des liens point à point pour connecter 2 gros centres de calcul, sous protocle SNA, DECNET... mais pas IP, loués à l'opérateur national France Télécom qui avait le monopole ainsi que des accès TRANSPAC sous protocole X25 à 64 K maximum (j'ai bien dit Kilo). 

1990 : premières actions (Christian Michau)

Au démarrage l'UREC a piloté ou participé comme représentant du CNRS :

Fin 1990 l'UREC regroupait un directeur, 3 ingénieurs et une secrétaire, installée à Jussieu avec un ingénieur à Grenoble. 

1990-1994 (Christian Michau)

(Contenu à compléter)

Nouveaux projets / activités / réalisations

Continuité des projets/activités antérieurs

Le document 'UREC : bilan d'activité, période 1991 - 1993' décrit plus précisément les projets et activités durant cette période.

1994-1998 (Christian Michau)

Nouveaux projets / activités / réalisations

Continuité des projets/activités antérieurs

En 1998 l'UREC regroupait 2 secrétaires et 8 ingénieurs

Le document 'UREC : rapport d'activités Aout 1998' est un résumé des projets-activités UREC durant cette période.

1998-2002 (Christian Michau)

(Contenu à compléter)

Nouveaux projets / activités / réalisations

Continuité des projets/activités antérieurs

Continuité des services assurés

2002-2006 (Jean-Luc Archimbaud)

Nouveaux projets / activités / réalisations

Continuité des projets/activités antérieurs

Continuité des services assurés

Le document 'UREC : rapport d'activités synthétique 2002-2006' (juin 2006) décrit plus précisément les projets et activités durant cette période, la plaquette UREC (novembre 2005) en est une présentation synthétique.

2006-2010 (Bernard Rapacchi)

Nouveaux projets / activités / réalisations

Continuité des projets/activités antérieurs

Continuité des services assurés