autre métier/activité

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) spécifiques à un métier ou une activité qui n'est pas présent dans la liste
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 04/12/12
  • Correction mineure : 04/12/12
Mots-clés

Qucs : simulateur de circuit électronique

Description
Fonctionnalités générales

Quite Universal Circuit Simulator (Qucs) est un logiciel de simulation de circuits électroniques. Il possède une interface graphique donnant la possibilité de saisir le schéma, de configurer les simulations et de visualiser les résultats. En cours de développement, il est déjà bien avancé et tourne sur divers Unix, Mac et Windows.

Autres fonctionnalités

Qucs est composé de différents modules. Le premier est celui de l'interface graphique. Il permet de saisir le schéma, de paramétrer les simulations et de visualiser les résultats. Ces calculs s'appuient sur un simulateur en ligne de commande. Ce dernier récupère la netlist du schéma puis effectue les simulations demandées. Qucs possède également un simple éditeur de texte permettant de visualiser la netlist ou les messages du simulateur. Enfin Qucs comporte un module de synthèse de filtres passifs ou actifs, un calculateur de ligne de transmission, un synthétiseur d'atténuateur ainsi qu'une grande bibliothèque de composants. Son interface graphique est traduite en de nombreuses langues, il est bien documenté et permet des simulations analogiques, numériques ou mixtes.

Interopérabilité

La simulation numérique de Qucs peut être basée sur les composants numériques de sa bibliothèque ou décrite, avec un éditeur intégré, en VHDL. Dans tous les cas, la simulation passe par FreeHDL qui génère un code natif C++ avant de lancer les calculs. Enfin il est possible de simuler un circuit défini par une netlist Spice après conversion en netlist Qucs.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

J'utilise Qucs dans le cadre de formations internes dans mon laboratoire pour présenter les filtrages passifs ou actifs avant de les réaliser concrètement. De ce fait j'utilise principalement le synthétiseur de filtre intégré à Qucs, pour effectuer des simulations transitoires et AC. J'en suis très satisfait, cela permet de voir deux aspects de la conception électronique : modélisation/simulation et réalisation, l'un enrichissant l'autre.

Dans le laboratoire ESYCOM, nous l'utilisons en cours pour modéliser les lignes de transmissions et pour la conception des filtres passifs en utilisant des résonateurs céramiques. En particulier, la simulation des effets parasitiques à haute fréquence requiert l'usage de simulations basées sur les "S-parameters". Cet outil permet de les effectuer gratuitement sans recourir aux logiciels de CAO propriétaires très coûteux.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Qucs me semble être un logiciel libre très prometteur. L'avenir dira s'il se développe fortement. Il fournit beaucoup de fonctionnalités mais pas encore le routage, prévu dans les prochaines versions.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Solaris, NetBSD, FreeBSD, MacOS, Windows et Cygwin

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • AIMSpice - commercial
  • Module "SigExplorer" dans le cadriciel Cadence - commercial
  • Module "Hyperlinks" dans le cadriciel Mentor Graphics - commercial
  • MicroCap - commercial
  • Proteus - commercial
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Qucs est soutenu par un groupe d'une dizaine de programmeurs de différentes nationalités.

Eléments de pérennité

Sur le site hébergeur sourceforge du projet, il est possible de voir les statistiques de téléchargement du projet.
C'est un indicateur pour l'activité du projet : en constante augmentation de téléchargements depuis septembre 2003, première date référencée, il y a seulement en 2012 une chûte de 50%, ce qui peut refléter simplement la maturité du produit (une version sortie en 2011, contre plusieurs par an jusqu'en 2007) et la stabilisation de la communauté de ses utilisateurs.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Voici un lien vers les forums sourceforge du projet : http://sourceforge.net/projects/qucs/forums.

Un support est assuré via ces forums ou "éventuellement" directement auprès des développeurs principaux : http://qucs.sourceforge.net/contact.html

Documentation utilisateur

La page web principale du projet est http://qucs.sourceforge.net/index.html. C'est à partir de cette dernière que vous aurez accès à la documentation, uniquement en anglais : http://qucs.sourceforge.net/docs.html. Elle se présente sous la forme de plusieurs fichiers pdf téléchargeables (il y a également un fichier pdf qui compile le tout : workbook.pdf). Notez que l'aide intégrée est vraiment minimaliste.

Divers (astuces, actualités, sécurité)

Le lien http://qucs.sourceforge.net/download.html donne accès à la page des téléchargements du projet. Vous y trouverez les sources mais également des binaires, au bas de la page.

Voici deux liens qui mènent directement vers des versions binaires, Mac et Windows respectivement :
http://sourceforge.net/projects/qucs/files/qucs/0....
http://sourceforge.net/projects/qucs/files/qucs-bi...

Voici également un lien vers un article de Framasoft : http://www.framasoft.net/article5126.html

Contributions

Pour contribuer, voir : http://qucs.sourceforge.net/devs.html

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 16/07/12
  • Correction mineure : 28/05/14
Mots-clés

Morse : simulation pour la robotique

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.2 - janvier 2014
  • Licence(s) : BSD
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Développeurs principaux : Arnaud Degroote (LAAS-CNRS), Gilberto Echeverria (LAAS-CNRS), Michael KARG (TUM), Séverin Lemaignan (LAAS-CNRS). Voir la liste complète.
  • Contact concepteur(s) : morse-dev AT laas DOT fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LAAS, ONERA, Contributions de divers autres laboratoires, en particulier TUM (Teschnishe Universität Munich) liste complète.

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Morse est un environnement de simulation générique pour la recherche en robotique. Il permet la simulation réaliste d'environnement de toutes tailles, avec un ou plusieurs robots. Il fournit un ensemble de modèles de capteurs et d'actionneurs standards utilisés dans les laboratoires de recherche et permet de développer et d'intégrer de nouveaux modèles.

Morse permet de tester des composants logiciels communiquant via plusieurs middlewares utilisés en robotique, parmi lequels :
Fiche Plume pocolibs, yarp et ROS.

Les simulations peuvent être réalisées à plusieurs niveaux : des images photo-réalistes pour travailler sur du traitement d'images, jusqu'à des niveaux sémantiques permettant de s'abstraire des traitements d'extraction de l'information.

Morse est basé sur le logiciel de modélisation et de rendu 3DFiche Plume Blender et le moteur de simulation physique dynamique Bullet.

Contexte d’utilisation du logiciel

Projets de recherche en robotique, mise au point de composants logiciels, enseignement,...

Publications liées au logiciel
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 30/01/12
  • Correction mineure : 13/08/12
Mots-clés

SITools2 : système d'accès aux données scientifiques

Description
Fonctionnalités générales

SITools2 est une plate-forme web conviviale permettant de mettre en place un système de recherche et d'accès aux données à partir d'une ou plusieurs bases de données existantes. SiTools2 permet de prendre en compte et de s'adapter aux structures de nombreuses bases de données qui sont gérées dans divers centres scientifiques, et permet d'éviter des processus lourds et complexes de migration de données.

L'architecture de cette plate-forme est composée :

  • d'un serveur de données exposant des ressources, 
  • d'une interface web pour l'administrateur permettant de configurer l'ensemble des fonctionnalités du serveur, 
  • d'une interface web pour les utilisateurs comportant un portail qui liste les projets, avec un bureau pour chaque projet qui expose l'ensemble des services mis à disposition par l'administrateur, 
  • d'un mécanisme de plugins permettant aux développeurs d'ajouter des fonctionnalités métiers aussi bien au niveau du serveur qu'au niveau du client et de les partager avec une communauté d'utilisateurs. 

SITools2 s'articule autour de trois concepts importants :

  • la source de données : infrastructure contenant les données (actuellement une base de données relationnelle accessible via l'API JDBC),
  • le jeu de données : exposition d'un sous-ensemble de la source de données par l'intermédiaire d'un service web,
  • le projet : ensemble de jeux de données.

Des services peuvent être ensuite définis à partir de ces trois concepts :

  • définition et exposition du formulaire de recherche,
  • définition et exposition de la recherche OpenSearch,
  • définition et exposition des fonctions de conversion (unité, fonction de transfert),
  • définition et exposition des fonctions de filtrage,
  • définition et exposition de dictionnaires de données,
  • définition et exposition de flux RSS,
  • définition et exposition des plugins.

Comme tout système d'accès, il est important de pouvoir sécuriser l'accès à certaines ressources selon le profil de l'utilisateur. C'est pourquoi SITools2 implémente une gestion complète des utilisateurs (information personnalisable, espace de stockage sur le serveur de données) et permet de sécuriser l'ensemble des ressources en fonction du rôle de chaque utilisateur.

Autres fonctionnalités

Le nombre de données à archiver augmente de façon exponentielle depuis plusieurs années. Ce point a été considéré lors de la conception de SITools2 afin de lui permettre de rechercher des données le plus efficacement possible. Le passage à l'échelle ("scalabilité") de l'application est assurée par une architecture REST.

La réponse du serveur est au format de JSON permettant ainsi de réduire les échanges entre le client et le serveur. 

De plus, la plateforme web a été conçue pour permettre un déploiement aisé par l'intermédiaire d'un processus d'installation qui fonctionne en mode graphique ou en mode ligne de commande.

Interopérabilité

SITools2 est basé entièrement sur une architecture REST, lui permettant de s'interfacer avec n'importe quel langage de programmation. SITools2 supporte également le standard "OpenSearch". D'autres standards d’interopérabilité en astronomie et en observation de la Terre sont en cours d'implémentation.

L'intégration de ces standards et services (Simple Cone Search en astronomie par exemple), ainsi que les formats de sortie pris en charge nativement (csv, bientôt VOTable), permettent à SITools2 d'être utilisé dans le cadre de l'Observatoire Virtuel.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

SITools2 est utilisé dans les laboratoires partenaires du CNES.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Les limitations sont les suivantes :

  • les bases de données supportées sont les suivantes : MySQL, PostgreSQL
  • JAVA >= 6 
  • SITools2 ne possède pas une fonction d'insertion de données
  • problèmes d'affichage avec IE 7

Les difficultés :

  • connaître JAVA pour le développement du serveur de données
  • connaître le framework Ext-JS pour le développement du client

Fonctionnalités importantes non couvertes (version 0.9) :

  • la recherche sur différents jeux de données n'est pas actuellement supportée.
Environnement du logiciel
Plates-formes

Unix like, Mac-OS, Windows

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

CNES

Eléments de pérennité

Maintenance supportée par le CNES.

Références d'utilisateurs institutionnels

LAM, IAS, DLR, ETH, Telespazio, EUSOC.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Deux listes de diffusion sont disponibles :

  • pour les développeurs : sitools2-developers [at] lists [dot] sourceforge [dot] net 
  • pour les utilisateurs : sitools2-users [at] lists [dot] sourceforge [dot] net
Documentation utilisateur

La documentation est disponible à cette URL : http://sitools2.sourceforge.net/tuto/tuto.html

Contributions

Pour contribuer au logiciel, veuillez contacter jean-christophe [dot] malapert [at] cnes [dot] fr

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 17/01/12
  • Correction mineure : 12/03/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : ,

bibtex2html : traduire BibTeX vers HTML

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations :
Description
Fonctionnalités générales

Les outils contenus dans le package bibtex2html permettent de produire, à partir de fichiers de bibliographie au format BibTeX, une bibliographie au format HTML.

Voici quelques fonctionnalités :

  • comprend n'importe quel style BibTeX (y compris ceux produisant des bibliographies multiples) ;
  • exploite des champs supplémentaires comme abstract, url, ps, etc. et en fait des hyper-liens ;
  • gère les références croisées ;
  • trie par dates ou auteurs, dans l'ordre croissant ou décroissant ;
  • exploite des macros simples TeX ou LaTeX définies dans un fichier ;
  • signale les erreurs présentes dans le fichier BibTeX ;
  • extrait d'un ou plusieurs fichiers BibTeX l'ensemble des entrées qui satisfont un certain critère.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Des chercheurs du LRI l'utilisent régulièrement pour réaliser leur bibliographie sur le web.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

bibtex2html nécessite que BibTeX soit installé.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux, Mac, Windows

Logiciels connexes
  • LaTeX
  • HeVeA : un traducteur LaTeX vers HTML puissant et configurable
  • hlins : un outil pour insérer des liens dans des documents HTML
  • pubabstract.perl : script perl pour mettre les abstracts dans des fichiers séparés (un par abstract) et insérer les liens en conséquence, par David Reitter.
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

bib2html

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Développé par Jean-Christophe Filliâtre (LRI) et Claude Marché (LRI).

bibtex2html est écrit en Objective Caml.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Commentaires et rapports d'anomalies doivent être envoyés par email aux auteurs.

Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Le logiciel s'utilise en ligne de commande et produit un fichier html.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 01/12/11
  • Correction mineure : 06/11/12
Mots-clés

SMAT : plateforme coopérative d'annotation de contenu multimédia

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 0.5 - 01/02/2011
  • Licence(s) : choix en cours, contacter l'auteur - Sera certainement GPL
  • Etat : diffusé en beta
  • Support : non maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Hadj Batatia, Pascal Dayre
  • Contact concepteur(s) : hadj.batatia@enseeiht.fr, pascal.dayre@enseeiht.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : IRIT

 

Fonctionnalités générales du logiciel

SMAT (Semantic Multimedia Annotation Tool) est un outil d’annotation coopératif de media (audio, vidéo, texte). Il s’agit d’une application web de type RIA (Rich Internet Application) offrant une interface graphique avancée. cet outil met en œuvre des concepts de l’analyse de l’activité à l’aide de médias et d'annotations.

Le logiciel offre les fonctionnalités suivantes :

Charger et structurer des médias : par exemple une vidéo peut être décomposée en clips ou séquences et réorganiser pour former une nouvelle vidéo. Les médias sont considérés comme représentant une activité métier quelconque (ex. déroulement d’une opération chirurgicale, activité coopérative de validation d’un logiciel…)

Gérer des ontologies : l’utilisateur peut créer, charger, ou filtrer une ontologie au format RDFS pour un domaine d’intérêt quelconque. Une ontologie est considérée comme représentative du discours du domaine. Elle représente un modèle de l’activité sous-jacente à un ou plusieurs média (ex. un protocole médical de type APCER, un processus de négociation commerciale, une procédure de maintenance d’équipement électronique…)

Gérer des groupes d’intérêt : l’utilisateur peut former un groupe en invitant des membres à partager son intérêt pour un thème particulier

Gérer des scénarios d’annotation : l’utilisateur peut créer, modifier ou suivre un scénario d’annotation. Un scénario est constitué de phases successives. Une phase consiste en un média, une ontologie, et un groupe de membres partageant un intérêt commun au contenu du média

Annoter un média : un groupe peut visualiser et annoter un média (ex. une vidéo) d’une manière coopérative. La coopération peut être synchrone ou asynchrone. Une annotation peut être un commentaire associé à un fragment de la vidéo (une zone particulière à un instant donné). L’annotation peut aussi consister à associer un concept d’une ontologie à un fragment. Elle peut aussi être un lien entre le fragment et un autre média. L’annotation se fait dans une phase.

Analyser des annotations : un groupe peut organiser les annotations créées dans une phase et les analyser structurellement ou statistiquement. Il peut visualiser l’occurrence de concepts, leur usage par des annotateurs…

Rechercher : l’utilisateur peut chercher des médias mettant en œuvre un/des concept(s), ou des utilisateurs intéressés (ou utilisant) régulièrement des concepts, comparer des médias selon leurs concepts (concepts associés par des annotateurs au média).

SMAT a été conçu d’une manière générique pour s’adapter à différents usages. L’utilisateur peut personnaliser l’application selon son domaine d’intérêt en créant les ontologies appropriées. Les ontologies (et leurs concepts) peuvent être illustrées à l’aide de couleurs, textes, ou graphiques choisis par l’utilisateur pour utiliser des métaphores du métier. L’application se déploie en quatre parties : une partie services web et base de données Mysql, une partie client riche web, un serveur de synchronisation, et un serveur de médias, notamment pour le streaming audio/vidéo.

Contexte d’utilisation du logiciel

SMAT est un outil général qui peut être utilisé à chaque fois qu’on s’intéresse à l’analyse de l’activité. Deux usages sont possibles :

1) la découverte coopérative d’un modèle à partir d’une activité filmée ou décrite par des médias ;

2) l’analyse d’une activité en fonction d’un modèle préétabli.

Le premier type d’usage correspond à la modélisation coopérative d’un domaine ou d’un processus. Le second, concerne l’évaluation ou l’apprentissage d’un domaine ou d’un processus par internalisation du modèle en l’appliquant à des cas concrets d’activité.
En particulier, SMAT peut être utilisé dans le domaine de la formation et l’apprentissage guidés par des modèles d’activité. Par exemple, une expérimentation pilote a été menée à l’Université de Karolinska (Suède) sur l’acquisition par des équipes médicales pluridisciplinaires de protocoles d’action médicaux. Les formateurs ont mis les apprenants en situation quasi-réelle d’opération chirurgicale et ont filmé le déroulement de l’activité. Les apprenants ont été invités à annoter le film de l’opération selon le respect du protocole APCER. Chaque participant a projeté sa compréhension du protocole sur la vidéo en annotant et commentant les événements qui s’y sont déroulées. Le groupe a alors été mis ensemble sur SMAT dans une activité coopérative pour négocier une compréhension commune du déroulement de l’opération. Le scénario a été répété plusieurs fois et l’analyse des résultats a montré une amélioration nette du comportement et de l’efficacité des apprenants, en comparaison à des méthodes classiques d’apprentissage.

D’autres expérimentations pilotes ont été mises en œuvre. Nous citons les exemples suivants :

  • L’université de Budapest (ELTE) a expérimenté SMAT pour l’apprentissage des langues chez les enfants.
  • L’université de Jérusalem a expérimenté SMAT pour la formation des enseignants à la pédagogie avec les nouvelles technologies
  • L’université de Neuchâtel a utilisé SMAT pour l’entraînement des orthophonistes
  • Poyry Lmtd. a mis en ouvre SMAT pour l’analyse de l’activité avec la méthode Change Laboratory.
Publications liées au logiciel

(et communications)

Dayre P. (2012). Un outil d’aide à la transformation du travail. SELF2012 , Lyon. pdf

Dayre P., Gamache D., Mayers Andre (2012). Méthodologie participative de collaboration MOA−MOE JFTL , Paris

Dayre P., Batatia H. (2011) SMAT, Semantic Multimedia Tool. Un éco-système pour la mise en oeuvre de la théorie de l'activité. Poster. JDEV2011, Toulouse. pdf.

Dayre P., Batatia H. (2011). Annotation collaborative de médias pour l’émergence de concepts d’ontologie. Proceedings of SIIM'2011. pdf

Batatia H., Hakkarainen K., Morch A. I., (2011). Tacit knowledge and trialogical learning: Towards a conceptual Framework for designing innovative tools. Collaborative Knowledge creation: Practices, Tools, Concepts. Editors S. Pavlova, A. Morch, A. Moen, Oslo:Sense Publishers, 2:25-40 (in press).

Paksi, A. and Kárpáti, A. (2009): SMAT - a semantic multimedia annotation tool . In: New Technology Platforms for Learning - Revisited. Proceedings of the LOGOS Open Conference on strengthening the integration of ICT research effort. 19-20 January 2009, Budapest , Hungary . ISBN: 978-963-87914-1-2. pdf.

Karlgren K., Dahlström, A., Ponzer S., (2008). Design of an Annotation Tool to Support Simulation Training of Medical Teams. Proceedings of EC-TEL'2008. pp.179~184 .

Piombo C., Batatia H., Dayre P., Ayache A., (2007). An ontology based Web Annotation System to create new learning practices. Proceedings of EC-TEL’2007, Heraklion, Crête.

Karlgren K., Dahlstrom A., Lonka K., Ponzer S., (2007). A new education annotation tool for supporting medical teams to improve their teamwork and communication. Proceedings of ICEM/LE’07 pdf.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 06/01/14
  • Correction mineure : 06/01/14
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : GLOP

PHP_Conges : gestion des congés

Description
Fonctionnalités générales

PHP_Conges est un logiciel de gestion des congés, des RTT et des temps partiels au sein d'un établissement (association, entreprise publique, entreprise privée).
Il présente les fonctionnalités suivantes :

  • Interactivité des échanges entre l'utilisateur et sa hiérarchie.
  • Accès permanent pour l'utilisateur à ses propres données.
  • Lecture d'un calendrier collectif des absences.
  • Utilisation de la messagerie.

PHP_Conges est fortement paramétrable afin de s'adapter au mieux aux besoins et au fonctionnement spécifiques à chaque établissement.

Autres fonctionnalités

Entre autres, PHP_Conges est doté des fonctionnalités suivantes :

  • Adaptation au fonctionnement de l'établissement : possibilité de prise en compte des samedis et dimanches ouvrés, validation simple ou double des demandes de congés/absences, gestion des fermetures d'établissement ou de service, etc.).

  • Gestion complète via une interface web : installation en ligne, gestion des utilisateurs (ajout, suppression, modification, etc...), authentification des utilisateurs configurable (base interne, annuaire LDAP ou Active-Directory, serveur CAS, etc...).

  • Sauvegarde/restauration de la base de données.

  • Distinction des privilèges entre utilisateur et responsable (visualisation du calendrier/planning des congés et absences de tout ou partie des utilisateurs, possibilité pour certains utilisateurs privilégiés de voir les congés de tout le monde dans le calendrier...).

  • Configurable : mise en page basée sur des feuilles de style (CSS), paramétrage des mails, calcul automatique des congés et absences, etc...

  • Report des reliquats de congés d'une année sur l'autre (nouveauté de la version 1.5.1).

Interopérabilité

Possibilité d'exporter le planning des absences au format iCal ou vCal (agendas électroniques).

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Le LMGC, laboratoire de plus de 100 personnes, a utilisé l'application PHP_Conges pendant plusieurs années jusqu'au printemps 2013 pour gérer les absences de toutes sortes : congés, RTT, temps partiels, missions, formations, enseignements, etc.... Ce logiciel a été progressivement remplacé par les outils de gestion des absences imposés par les tutelles du laboratoire (AGATE pour le CNRS, ADHOC pour l'UM2).

Le LAL, laboratoire de plus de 350 personnes, utilise l'application PHP_Conges pour toutes les absences ainsi que pour la gestion des CET (Compte Epargne Temps). Les agents peuvent donc utiliser soit leurs jours de congé annuel, soit leurs jours stockés sur CET.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Nous rencontrons peu de difficultés d'utilisation de ce logiciel. Les plus significatives sont dans le cadre d'un temps partiel :

  • Si l'on part en mission sur une période où figure le jour du temps partiel non travaillé, alors celui-ci n'est pas considéré comme un jour de mission mais toujours comme un jour non travaillé.
  • Dans le calendrier : le motif de l'absence n'apparaît que sur le premier jour de l'absence, et non pas les jours suivants.
Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux, MacOS, MS Windows. Application web accessible par un navigateur internet.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • GestArtt et AGATE fournis par le CNRS (réservé aux unités CNRS)
  • ADHOC fourni par l'Université
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

L'application PHP_Conges est développée par Cédric Chauvineau qui travaille actuellement à la DSI de l'Université Montpellier 2. Il s'agit d'un développement personnel, hors cadre professionnel. Des contributions d'autres développeurs sont venues enrichir l'application.

Eléments de pérennité

Le logiciel est disponible en ligne depuis 2005.

Références d'utilisateurs institutionnels

L'application est aussi bien utilisée par le service public que par les associations ou encore les entreprises du secteur privé.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Un forum de discussion existe. Son URL est disponible dans un onglet de l'application.

Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)

Des captures d'écran sont disponibles sur le site sous le menu "Testez" et on peut tester directement l'application à partir de l'url : http://www.ced.univ-montp2.fr/php_conges/test.html

Contributions

Tout le monde peut contribuer à améliorer et aider à pérenniser ce logiciel en soumettant ses développements au support du logiciel, en enrichissant le wiki ou en participant au forum.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 10/11/11
  • Correction mineure : 17/01/12
Mots-clés

bibtex2html : collection d'outils pour traduire BibTeX vers HTML

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.96 - 29 septembre 2010
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Jean-Christophe Filliâtre et Claude Marché
  • Contact concepteur(s) : Jean-Christophe.Filliatre[at]lri.fr, Claude.Marche[at]lri.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LRI

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : bibtex2html
Fonctionnalités générales du logiciel

Les outils contenus dans le package bibtex2html permettent de produire, à partir de fichiers de bibliographie au format BibTeX, une bibliographie au format HTML. Voici quelques fonctionnalités :

  • comprend n'importe quel style BibTeX (y compris ceux produisant des bibliographies multiples) ;
  • exploite des champs supplémentaires comme abstract, url, ps, etc. et en fait des hyper-liens;
  • gère les références croisées ;
  • trie par date ou auteur, dans l'ordre croissant ou décroissant ;
  • exploite des macros simples TeX ou LaTeX définies dans un fichier ;
  • signale les erreurs présentes dans le fichier BibTeX ;
  • extrait d'un ou plusieurs fichiers BibTeX l'ensemble des entrées qui satisfont un certain critère.
Contexte d’utilisation du logiciel

Des chercheurs du LRI, Laboratoire de Recherche en Informatique, l'utilisent régulièrement pour réaliser leur bibliographie sur le web.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 05/10/11
  • Correction mineure : 17/10/13
Mots-clés
Pour aller plus loin

ffmpeg : bibliothèque et applications pour la manipulation des flux audios et vidéos

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Téléchargement
  • Version évaluée : 0.6
  • Langue(s) de l'interface : anglais
  • Licence : GPL, LGPL

    Utilisation non-commerciale sans problème ("remarkable little reason to be concerned"). Mais l'utilisation commerciale des fichiers générés avec des formats brevetés peut susciter des demandes de royalties, comme dans le cas de MPEG qui est surveillé de près par le consortium MPEG (en Californie).

Description
Fonctionnalités générales

Le paquet "ffmpeg" contient deux applications essentielles :

  • ffmpeg pour la manipulation de fichiers multimédia (son, vidéo ou combinés) et leur transformation ou extraction
  • ffplay pour l'affichage de fichiers ou médias (par exemple DVD) sur l'ordinateur.

Il contient également des bibliothèques qui sont utilisées par exemple dans "mencoder" (ou "mplayer").

Autres fonctionnalités

L'application et ses bibliothèques prennent en compte une multitude de formats : plus de 160 dans la version testée en octobre 2010. On y trouve des formats (tous ?) standards pour le multimédia (MPEG1/2, MP3, MPEG4, AVI, MOV, mais aussi VOB [DVD], ainsi que WAV, AU, AIFF), mais également des fonctionnalités plus exotiques de sous-titrage et des formats multi-canal audio.
Elle permet également de produire des captures d'écran X11 animées (pour tutorial ou démo).

Interopérabilité

Il inter-opère avec toutes les applications permettant de lire ou générer des fichiers multimedia selon les standards utilisés (MPEG, AVI, MOV, ... plus de 160 en total)

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Au CPPM, transformation de séquences d'images en clip vidéo, captures animées d'écran, extraction d'images à partir d'un film ou clip vidéo

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Il est intéressant de noter que souvent, mencoder/mplayer et ffmpeg/ffplay sont complémentaires. Il existe de rares cas, où un fichier n'est pas lisible ou n'est correctement traité par l'une des deux suites. Dans le même registre, vlc arrive à digérer des fichiers qu'aucun des deux ne traite raisonnablement, et vice-versa.
L'outil "qui fait tout" n'existe visiblement pas encore, alors que mencoder/mplayer utilise clairement quelques bibliothèques de ffmpeg.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Quasiment toutes les distribution Linux. Pour RedHat et dérivés, on passera par la distribution complémentaire rpmfusion ou similaire.

Plates-formes

Linux, Windows
Sources Linux devraient compiler sur Mac OS

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Site propre ffmpeg.org, soutenu par Google Summer of Code (9 étudiants en 2009) par exemple

Eléments de pérennité

Vu l'activité sur les listes de support et l'origine des contributions, il y a quelques dizaines d'instituts ou laboratoires de recherche dans le monde qui utilisent FFMPEG et contribuent régulièrement. Par extrapolation il doit y avoir des centaines d'utilisateurs "muets".

L'initiateur de FFMPEG, Fabrice Bellard, est un informaticien et mathématicien contemporain, proche du domaine de la recherche (record du monde en calcul de décimales de pi).

Voir aussi remarques sur "listes de support" plus loin. Les conséquences restent à observer de près !

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

6 mailing lists, visant le public de l'utilisateur au développeur
Deux canaux IRC sur freenode.net
Voir http://ffmpeg.org/contact.html
Malheureusement, la liste traditionnelle ffmpeg-users s'est arrêtée en mars 2011, suite à des querelles internes. J'ai retrouvé ses archives ici. Une nouvelle liste ffmepg-users existe depuis mars 2011. Les archives des deux listes contiennent de nombreux exemples d'utilisation concrèts et instructifs.

Documentation utilisateur

Manuels, HowTos, FAQ et exemples disponibles sur le site http://ffmpeg.org

Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Les fichiers produits par ce logiciel le sont sans garantie. Il est capable de convertir beaucoup de formats, souvent propriétaires. Or, en l'absence de spécifications publiques, il est impossible d'être sûr qu'aucun problème ne se présentera, comme par exemple des images figées par moment ou des décalages entre le son et l'image. Bien souvent, cela est lié au format du fichier source
  • De même, il est nécessaire de maîtriser les paramétrages spécifiques à certains formats : par exemple, l'absence de meta-données correctes dans un fichier FLV (Flash Video) empêchera un lecteur de se déplacer à l'intérieur d'un fichier. La solution la plus simple consiste à utiliser une interface comme WinFF, livrée avec des pré-réglages qui répondent à ce besoin
  • Il existe une extension PHP basée sur FFMPEG qui permet de travailler en ligne sur des fichiers vidéo : FFMPEG-PHP
  • L'usage d'une interface graphique avec des chaînes de traitement pré-installées facilite l'utilisation de ffmpeg pour les néophytes. Voir par exemple http://winff.org (également sous licence GPL) pour Windows et Linux, et ffmpegX pour Mac
Contributions

Rapports de bugs : http://ffmpeg.org/bugreports.html
Serveur GIT pour contributions : http://ffmpeg.org/download.html

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 18/02/13
  • Correction mineure : 18/02/13
Mots-clés
Pour aller plus loin
  • Fiches logiciel PLUME connexes : EDNA

Tango : contrôle d'expériences ou d'installations

Description
Fonctionnalités générales

Tango est un "système de contrôle" permettant le contrôle informatique de divers types d'expérience et/ou d'installations.
Il permet d'interfacer tous types d'équipements utilisés dans l'installation ou dans l'expérience. Une fois interfacés, tous ces équipements présentent une interface normalisée autorisant l'écriture de programmes de contrôle de haut niveau de ces équipements. Tango prend également en compte l'aspect distribué des installations informatiques d'aujourd'hui. C'est un bon exemple de système SCADA (Supervisory Control And Data Acquisition).

Autres fonctionnalités

Tango supporte 3 langages (C++, python et Java) aussi bien pour l'écriture du logiciel interfaçant l'équipement que pour un logiciel de
contrôle de haut-niveau. L'accès aux équipements est également possible à partir de logiciel propriétaire comme LabView ou Matlab.
Tango supporte 3 types de communication réseau entre le logiciel de contrôle de haut niveau et les équipements :

  • Communication synchrone
  • Communication asynchrone
  • Communication asynchrone  déclenchée par événements

En sus de ces aspects communications liés à une informatique répartie, Tango incorpore une suite d'outils graphiques pour :

  • Générer un squelette du code spécifique à chaque type d'équipement
  • Configurer les équipements
  • Administrer un système Tango de A à Z
  • Gérer les droits d'accès aux équipements des utilisateurs

Tango propose également plusieurs bibliothèques graphiques (C++, Java ou Python) facilitant l'écriture de la partie interface utilisateur d'applications de contrôle de haut niveau. Un système complet d'archivage des données en provenance des équipements est aussi disponible.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Tango est utilisé à l'ESRF pour le contrôle des accélérateurs mais également pour le contrôle des lignes de lumières et des expériences.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Tango est un logiciel comportant de nombreux aspects. Sa prise en main peut demander un certain temps (plusieurs semaines) d'acclimatation avant de bien en saisir les subtilités.

Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
  • Pour Windows, une distribution binaire est disponible sur le site WEB.
  • Une distribution source ("configure", "make", "make install") est également disponible sur le site WEB
  • Des paquets officiels Debian pour une partie du logiciel Tango sont disponibles pour la distribution "Debian". Ces paquets sont également disponible dans les dépôts officiels Ubuntu.
Plates-formes

Linux / Windows.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

EPICS, surtout utilisé dans les synchrotrons anglais et aux USA. ACS qui est utilisé pour le téléscope ALMA, comme tango, il est GPL et repose sur CORBA. PVSS qui est utilisé pour contrôler le LHC; contrairement aux autres, il n'est par contre ni libre ni gratuit.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Projet SourceForge multi développeurs et multi-instituts. Par exemple, le kernel et les outils graphiques de base sont développés à l'ESRF mais le système d'archivage est developpé à Soleil (institut synchrotron de la banlieue parisienne) tandis que l'interface python et la couche graphique python sont développées par le synchrotron Espagnol Alba.

Eléments de pérennité
  • En développement depuis 2000
  • Une communauté maintenant forte de 8 instituts répartis en Europe (Allemagne, Espagne, Italie, Suède, Pologne et France)
Références d'utilisateurs institutionnels

Tango est utilisé dans les instituts suivants :

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Une liste de diffusion et un site WEB sont dédiés au logiciel Tango et à son utilisation.

Documentation utilisateur

La documentation (en anglais) est disponible sur le site WEB du projet.

On peut aussi citer le "webinaire" RI3 de mars 2012 sur Tango (en français ... majoritairement) présentation

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 26/03/13
  • Correction mineure : 05/09/13
Mots-clés

DIRAC : cadre et composants pour créer des systèmes de calcul distribués

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : DIRAC
Description
Fonctionnalités générales

DIRAC, Distributed Infrastructure with Remote Agent Control, est un cadre logiciel pour créer des systèmes de calcul distribués. Il a été développé pour répondre aux besoins de l'expérience LHCb au CERN pour le traitement de ses données sur la grille de calcul. Maintenant le système offre une solution générale pour la gestion des tâches de calcul et des données distribuées. Il est léger, robuste et extensible, adaptable aux évolutions rapides de la grille. Il prend en compte des ressources hétérogènes ce que inclut les grilles de calcul, les clouds ou bien les grappes de processeurs indépendants. L'architecture modulaire de DIRAC permet l'adaptation facile des fonctionnalités aux nouveaux besoins des communautés des utilisateurs.

Les fonctionnalités principales de DIRAC sont :

  • Gestion de productions MC (Monte Carlo), du traitement de données et de tâches d'analyse :
    - Utilisation des jobs pilots - le concept introduit par DIRAC
    - Gestion des politiques de la communauté des utilisateurs
    - Agrégation des ressources hétérogènes de façon transparente pour les utilisateurs
    - Système de récupération des échecs
  • Gestion de données :
    - Opérations sur les fichiers et enregistrement dans les catalogues de répliques et de métadonnées
    - Utilisation des catalogues standards grille (LFC, catalogue des fichiers d’une VO) ou de catalogue DIRAC performant avec la possibilité de définir les métadonnées d'utilisateurs. Plusieurs catalogues peuvent être utilisés simultanément
    - Distribution automatique de données
    - Contrôle d'intégrité de données
    - Monitoring des ressources de stockage
  • Gestion de productions massives :
    - Création et soumission automatiques de jobs pour le traitement de données selon des scénarios prédéfinis

DIRAC est une "solution de grille" générale et complète pour une ou plusieurs communauté d'utilisateurs.

Autres fonctionnalités
  • Service d'accounting de toutes les opérations
  • Portail Web
  • - Soumission et monitorage des jobs, récupération des résultats
    - Monitorage de tous les services de DIRAC
    - Accès aux données d'accounting

  • Journalisation des événements pour tous les composants de DIRAC
  • Service pour la configuration de tous les composants de DIRAC
  • Le cadre logiciel DIRAC respecte les standards de sécurité de la grille (DISET, DIRAC Secure Transport Extension)
Interopérabilité

DIRAC permet l'intégration de ressources hétérogènes ce qui donne une solution au problème d'interopérabilité entre différentes grilles de calcul, clouds et clusters locaux

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Installation actuellement utilisée pour les formations EGI et potentiellement disponible comme instance de test pour d’autres organisations virtuelles.

Depuis mai 2012, un service mutualisé et multidisciplinaire de France Grilles est offert aux utilisateurs France Grilles sur la base de DIRAC. Une dizaine d'organisations virtuelles regroupant des utilisateurs utilisent ce service dont l'organisation virtuelle "nationale" de France Grilles.
L'équipe des administrateurs est distribuée sur plusieurs sites, des agréments entre les différents partenaires sont en cours de mise en place pour formaliser le fonctionnement du service.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Dans un contexte d'utilisation hors de l'expérience LHCb :

- documentation incomplète
- absence de liste de diffusion ou de discussion
- support limité

Environnement du logiciel
Plates-formes

UNIX, MAC pour le client DIRAC, UNIX pour le serveur DIRAC

Logiciels connexes

Intergiciel gLite :
nécessaire pour l'utilisation des ressources WLCG.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

PanDA, AliEn, GlideIn WMS, Phedex

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Projet international dans le cadre de LHCb :
10-12 développeurs venant de France, Espagne, Allemagne, Russie et le CERN

Eléments de pérennité
  • Utilisé dans le cadre de LHCb : prévision d'utilisation pendant toute la durée d'exploitation de données du LHC
  • Développement de nouvelles fonctionnalités assez fréquent pour les besoins de LHCb
  • Adopté par d'autres communautés (HEP, astroparticules, biologie, France Grilles, etc.)
Références d'utilisateurs institutionnels

WLCG, GISELA, CERN, KEK, Université de Barcelona, CREATIS (INSA Lyon), Centre de Calcul de l'IN2P3, France Grilles

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Les utilisateurs disposent d'un forum et d'un système de tickets.

Il existe également une liste de discussion pour les utilisateurs dans le cadre de LHCb : dirac-grid-l@in2p3DOTfr.

Pour les développeurs, il existe un forum.

Documentation utilisateur
Divers (astuces, actualités, sécurité)
  • Interface utilisateur en ligne de commande ou par un portail web.
  • DIRAC est programmé principalement en Python et les APIs sont fournis dans ce langage.
Contributions

Dans le cadre de LHCb ou dans le cadre d'un autre projet utilisant DIRAC. DIRAC est un projet "open source" ouvert aux contributions des développeurs intéressés.

Syndiquer le contenu