math

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) utiles aux chercheurs et enseignants en Maths
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 24/10/11
  • Correction mineure : 07/11/11
Mots-clés

Bianchi.gp : calcul de domaine fondamental pour les groupes de Bianchi dans l'espace hyperbolique

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 2-1-0
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Alexander D. Rahm
  • Contact concepteur(s) : Alexander.Rahm@ujf-grenoble.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : Institut Fourier

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : Bianchi.gp
Fonctionnalités générales du logiciel

Ce programme effectue des calculs de la géométrie d’une certaine classe de groupes arithmétiques (les groupes de Bianchi), à travers une action propre sur un espace contractile. Nous accédons à leur homologie de groupe.

Plus en détail, considérons un corps de nombres quadratique imaginaire Q(√−m), où m est un entier positif ne contenant pas de carré. Soit A(m) son anneau d’entiers. Les groupes de Bianchi sont les groupes SL_2(A(m)).

Un éventail d’informations sur les groupes de Bianchi peut être trouvé dans les monographies de Elstrodt/Grunewald/Mennicke, Benjamin Fine, Maclachlan/Reid, etc. Ces groupes agissent d’une manière naturelle sur l’espace hyperbolique à trois dimensions, qui est isomorphe à l’espace symétrique qui leur est associé.

Le noyau de cette action est le centre {±1} des groupes, ce qui rend utile l’étude du quotient par le centre, PSL_2(A(m)), que nous appellerons également un groupe de Bianchi.

En 1892, Luigi Bianchi a calculé des domaines fondamentaux pour cette action pour quelques uns de ces groupes. Un tel domaine fondamental est de la forme d’un polyèdre hyperbolique (à quelques sommets manquants près), et nous l’appellerons le polyèdre fondamental de Bianchi. Le calcul du polyèdre fondamental de Bianchi a été implémenté dans ce programme pour tous les groupes de Bianchi.

Les images sous SL_2(A(m)) des faces de ce polyèdre munissent l’espace hyperbolique d’une structure cellulaire. Pour mieux observer la géométrie locale, nous passons au complexe cellulaire raffiné, que nous obtenons en subdivisant cette structure cellulaire jusqu’à ce que les stabilisateurs dans SL_2(A(m)) fixent les cellules point par point. Nous pouvons exploiter ce complexe cellulaire de différentes manières, afin de cerner des aspects différents de la géométrie de ces groupes.

Contexte d’utilisation du logiciel

Ce programme est basé sur le système d'algèbre sur ordinateur Pari/GP, qui est un logiciel libre.

Il faut installer la version 2.4.3 ou plus récent pour pouvoir utiliser Bianchi.gp.

Publications liées au logiciel

The homological torsion of SL_2 of the imaginary quadratic integers, Alexander D. Rahm, Accepted for publication at the Transactions of the AMS.

Homologie et K-théorie des groupes de Bianchi, Alexander D. Rahm, Note bilingue anglais/francais, Comptes Rendus Mathématique of the Académie des Sciences - Paris, Volume 349, Issues 11-12, June 2011, Pages 615-619, doi:10.1016/j.crma.2011.05.014 .

The integral homology of PSL_2 of imaginary quadratic integers with nontrivial class group, Alexander D. Rahm et Mathias Fuchs, Journal of Pure and Applied Algebra, DOI: 10.1016/j.jpaa.2010.09.005 .

(Co)homologies et K-théorie de groupes de Bianchi par des modèles géométriques calculatoires, Alexander D. Rahm, Thèse de Doctorat, Université de Grenoble et Universität Göttingen, 2010.
Archivée sur le serveur TEL du CNRS.

On level one cuspidal Bianchi modular forms, Alexander D. Rahm et Mehmet Haluk Sengun, preprint sur HAL et arXiv.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 11/10/11
  • Correction mineure : 11/10/11
  • Auteur de la fiche : Olivier Couronné (Modal'X)
  • Responsable thématique : Dirk Hoffmann (Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM-IN2P3))
Mots-clés

PdfArticle : visualiseur de fichiers pdf spécialisé pour la lecture d'articles mathématiques

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 0.10 - 15/06/2011
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : utilisé en interne, en développement
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Olivier Couronné
  • Contact concepteur(s) : olivier.couronne@u-paris10.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : Univ Paris Ouest Nanterre La Défense

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations :
Fonctionnalités générales du logiciel

PdfArticle est un lecteur d'articles de mathématiques en pdf. Ses fonctionnalités sont :

  • afficher la liste des théorèmes, définitions et autres bibliographies sur la partie droite de l'écran, l'article étant affiché à gauche,
  • gérer des auteurs et des labels pour retrouver rapidement l'article souhaité,
  • associer manuellement un numéro de bibliographie à l'article correspondant, pour parcourir aisément la bibliographie d'un article.
Contexte d’utilisation du logiciel

PdfArticle est utilisé sur mon poste fixe et sur mon ordinateur portable. Il n'est pour l'instant compilé que pour Linux.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 28/09/11
  • Correction mineure : 28/09/11
Mots-clés

RestoMMMG_Lab : boîte à outils Matlab pour la restauration d'images dans le cas d'un bruit gaussien

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : v1.0 - Août 2011
  • Licence(s) : CeCILL-B
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : E. Chouzenoux
  • Contact concepteur(s) : emilie.chouzenoux@univ-mlv.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LIGM

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Cette boîte à outils permet de restaurer des images dégradées par un opérateur linéaire et un bruit gaussien. La méthode se base sur la minimisation d'un critère pénalisé composé d'un terme de moindres carrés, d'une distance à un convexe (permettant de contraindre la dynamique de l'image restaurée), d'un terme quadratique (permettant d'assurer l'existence d'un minimiseur dans le cas d'un opérateur linéaire non injectif) et d'un terme de pénalisation différentiable, non nécessairement convexe, appliqué sur les différences horizontales et verticales inter-pixels dans l'image. L'algorithme utilisé est le MMMG (Majorize-Minimize Memory Gradient algorithm).

Contexte d’utilisation du logiciel

Restauration d'images dégradées par un opérateur linéaire et un bruit gaussien.

Publications liées au logiciel
  • E. Chouzenoux, J. Idier and S. Moussaoui. A Majorize-Minimize Strategy for Subspace Optimization Applied to Image Restoration. IEEE Transactions on Image Processing, Vol. 20, No. 18, pages 1517-1528, juin 2011.
  • E. Chouzenoux, J.-C. Pesquet, H. Talbot and A. Jezierska. A Memory Gradient Algorithm for l2-l0 Regularization with Applications to Image Restoration. IEEE ICIP 2011.
  • E. Chouzenoux, Recherche de pas par Majoration-Minoration. Application à la résolution de problèmes inverses, Thèse, 2010.
  • http://www-syscom.univ-mlv.fr/~chouzeno/Recherche.....
Mots-clés

Ecole Méthodes de décomposition de domaine - Nov 2011

Avec le soutien du CNRS, le GdR Calcul organise du 14 au 18 novembre 2011 à Fréjus une école thématique sur les "méthodes de décomposition de domaine : de la théorie à la pratique".

Les objectifs de cette école thématique sont :

  1. de faire connaître les avancées récentes du calcul scientifique sur ces méthodes,
  2. d’évoquer les questions liées à leur implémentation (structures des données, algorithmes, ...) en lien avec les architectures de calcul émergentes (et notamment le massivement parallèle),
  3. d’aborder ces deux points sur le plan pratique.

Les inscriptions sont ouvertes. Toutes les informations sont disponibles en ligne : http://calcul.math.cnrs.fr/spip.php?rubrique93

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 11/07/11
  • Correction mineure : 11/07/11
Mots-clés

SOLEA : calcul de la SOLution du modèle d'Elrod-Adams

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : juin 2010
  • Licence(s) : choix en cours, contacter l'auteur
  • Etat : en développement
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Le code de calcul a été initié par C. Vazquez (A Coruña) en 1998, utilisant des éléments de programmation d'A. Bermúdez (Santiago de Compostela) et J. Durany (Vigo). Puis plusieurs collaborateurs sont intervenus dans l'implantation de différents couplages : I. Arregui (A Coruña), G. García (Vigo) et J. Jesús Cendan (A Coruña) pour les couplages élastohydrodynamiques ; B. Cid (Vigo), S. Martin (Orsay) pour l'influence des rugosités de surface.
  • Contact concepteur(s) : carlosv@udc.es, sebastien.martin@math.u-psud.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ, Labo Maths Orsay, Univ. La Coruña, Univ. Santiago de Compostela, Univ. Vigo

 

Fonctionnalités générales du logiciel

CONTEXTE. En lubrification hydrodynamique, l'équation de Reynolds (approximation du système de Stokes) permet de déterminer la pression dans un mécanisme lubrifié. Mais elle ne prend pas en compte la cavitation, qui est un phénomène important aboutissant à l'apparition de bulles de gaz lorsque la pression diminue jusqu'à atteindre la pression de vapeur saturante. Le modèle d'Elrod modélise ce phénomène, en introduisant dans l'équation de Reynolds une inconnue supplémentaire : la saturation en liquide. Ce modèle est conservatif (contrairement au modèle de Christopherson, également utilisé en mécanique) et la solution peut être calculée en utilisant soit i) un algorithme proposé par Alt, soit ii) un algorithme proposé par Bayada, Chambat et Vazquez (basé sur les travaux de Bermudez et Moreno).

ALGORITHME. La méthode numérique est basée sur le couplage entre une méthode des caractéristiques et l'algorithme de Bermudez-Moreno, la solution stationnaire étant déterminée après convergence en temps de l'algorithme. Chaque étape en temps consiste à résoudre un problème non-linéaire qui entre dans le cadre de résolution proposé par Bermudez et Moreno : leur algorithme de pénalisation-dualité, basé sur les propriétés des opérateurs maximaux monotones et de leur régularisée d'Yosida, permet, par un processus itératif résolvant une suite de problèmes linéaires, de construire simultanément la solution en pression-saturation du problème discrétisé (au sens des éléments finis).

PROGRAMMATION. Le programme, implanté en Fortran 95, possède deux versions : l'une adaptée à des paliers à alimentation circonférentielle (conditions aux limites de type Dirichlet/périodique), l'autre adaptée à des paliers à alimentation axiale (conditions aux limites de type Neumann/Dirichlet). Dans les deux cas, il est possible de prendre en compte les effets de rugosités de surface, par le calcul direct ou par le calcul de la solution homogénéisée.

Contexte d’utilisation du logiciel

Le code a été développé dans le cadre d'activités de recherche en lubrification hydrodynamique et à la mise en place d'algorithmes de résolution efficaces pour ces problèmes non-linéaires. Il est adapté à l'étude de problèmes réels en lubrification par la prise en compte de conditions aux limites réalistes du point de vue des principaux mécanismes considérés.

Publications liées au logiciel

G. Bayada, M. Chambat, C. Vázquez. Characteristics method for the formulation and of a free boundary cavitation problem, Journal of Computational and Applied Mathematics, 98, 191-212 (1998).

J. Durany, G. García, C. Vázquez. Numerical simulation of a lubricated Hertzian contact problem under imposed load, Finite Elements in Analysis and Design 38, 645–658 (2002).

I. Arregui, J. Jesús Cendán, C. Vázquez. Mathematical analysis and numerical simulation of a Reynolds-Koiter model, ESAIM: Mathematical Modelling and Numerical Analysis, 36, 325–343 (2002).

G. Bayada, B. Cid, C. Vázquez. Two-scale homogenization study of a Reynolds-rod elastohydrodynamic model, Mathematical Models and Methods in Applied Sciences, 13, 259–293 (2003).

G. Bayada, S. Martin, C. Vazquez. Two-scale homogenization of a hydrodynamic Elrod-Adams model, Asymptotic Analysis, 44 (1-2), 75–110 (2005).

G. Bayada, S. Martin, C. Vazquez. An asymptotic flow model of the Reynolds roughness including a mass-flow preserving cavitation model, A.S.M.E. Journal of Tribology, 127 (4), 793–802 (2005). A.S.M.E. Tribology Division Award (Best Paper Award 2005).

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 11/07/11
  • Correction mineure : 11/07/11
Mots-clés

CALDER : CAvitation en Lubrification et DEscription des effets de Rugosités

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : juin 2010
  • Licence(s) : choix en cours, contacter l'auteur
  • Etat : utilisé en interne
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Sébastien Martin
  • Contact concepteur(s) : sebastien.martin@math.u-psud.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ, Labo Maths Orsay

 

Fonctionnalités générales du logiciel

CONTEXTE. Afin de prendre en compte le phénomène de cavitation en lubrification hydrodynamique, plusieurs modèles ont été élaborés en mécanique. Dans un premier temps, l'algorithme de Christopherson a permis d'établir une procédure de calcul efficace ; la solution calculée avec cette méthode, très populaire en mécanique, correspond mathématiquement à celle de l'inéquation variationnelle associée à l'équation de Reynolds. Dans un deuxième temps, le modèle d'Elrod a amélioré la compréhension du phénomène, en introduisant dans l'équation de Reynolds une inconnue supplémentaire : la saturation en liquide. Ce modèle est conservatif (contrairement au modèle de Christopherson) et la solution peut être calculée en utilisant un algorithme proposé par Alt.

ALGORITHME. Dans le cas de l'algorithme de Christopherson, le principe du calcul repose sur une discrétisation éléments finis de l'équation de Reynolds puis un algorithme de type S.O.R., modifié par une mise à jour progressive de l'inconnue liée à la prise en compte de la cavitation. Dans le cas du modèle d'Elrod dont la solution en pression-saturation, dans ce programme, est déterminée par l'algorithme de Alt, une reformulation du problème permet d'identifier la formulation discrète (obtenue par discrétisation par la méthode des éléments finis) à un problème de point fixe résolu itérativement.

PROGRAMMATION. L'archive contient plusieurs programmes courts, commentés, indépendants, implantés en Fortran 77 : le programme IV_REYNOLDS.f permet de calculer la solution de l'inéquation variationnelle associée à l'équation de Reynolds ; les programmes JBIW_*.f permettent de calculer la solution du modèle d'Elrod par l'algorithme de Alt (avec a) alimentation en pression, b) alimentation en débit et c) alimentation en débit du modèle pénalisé d'Elrod).

Contexte d’utilisation du logiciel

Le code a été développé dans le cadre d'activités de recherche liées à l'étude de l'influence des rugosités de surface dans des mécanismes lubrifiés de type palier infiniment long, avec prise en compte des phénomènes de cavitation hydrodynamique.

Publications liées au logiciel

S. Martin. Contribution à la modélisation de phénomènes de frontière libre en mécanique des films minces, Thèse de doctorat de l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (2005).

G. Bayada, I. Ciuperca, M. Jai. Homogenized elliptic equations and variational inequalities with oscillating parameters. Application to the study of thin flow behavior with rough surfaces, Nonlinear Analysis: Theory, Methods & Applications, 7, 950–966 (2006).

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 19/05/11
  • Correction mineure : 19/05/11
  • Rédacteur de la fiche : Thierry Dumont - Institut Camille Jordan (CNRS, Université Lyon 1, ECL, INSA-Lyon.)
  • Relecteur(s) : Ronan Perrussel (LAPLACE)
    Sylvain Faure (Laboratoire de Mathématiques Orsay)
    Yvan Notay (Univ libre de Bruxelles - Service de Metrologie Nucleaire)
  • Responsable thématique : Violaine Louvet (Institut Camille Jordan)
Mots-clés

Jadamilu : calcul de valeurs propres et de vecteurs propres

  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows
  • Téléchargement
  • Version évaluée :
  • Langue(s) de l'interface :
  • Licence : Autre

    Logiciel non libre, mais gratuit! La page copyright du site indique : "free for non commercial applications (For commercial use, please contact the authors). "

Description
Fonctionnalités générales

Jadamilu signifie: JAcobi-DAvidson method with Multilevel ILU preconditioning.

On calcule des valeurs propres de grandes matrices symétriques/hermitiennes, à priori creuses.

Autres fonctionnalités

Jadamilu est une des rares implémentations de la méthode de Jacobi-Davidson.

Cette méthode est très performante, si un bon préconditionneur existe pour la matrice étudiée. Le code est fourni avec un préconditionneur LU incomplet (multiniveau), mais l'utilisateur peut fournir son propre préconditionneur (ainsi que, à la place d'une matrice creuse, un opérateur linéaire, sous une forme personnalisée).

Interopérabilité

Utilise par défaut un format de matrice classique (CSR).

Des versions existent pour Linux (32 et 64 bits), Windows (32 bits) et AIX (power pc) 64 bits.

Il s'agit d'un sous programme fortran, mais l'interfaçage avec C(++) est aisé.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Nous avons réussi à calculer les 100 plus petites valeurs propres d'une matrice de taille 72000, avec environ 350 termes non nuls par ligne, et qui possède des valeurs propres multiples en une heure de calcul (AMD Shangai, Linux 64 bits, compilateurs GNU). Aucun autre code disponible n'a réussi ce calcul.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes

Le code est fourni sous forme d'une bibliothèque compilée : il n'est donc ni libre, ni open source.

Le code n'est pas parallèle.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Linux, Windows. Les auteurs se proposent pour compiler des versions autres que celles disponibles au téléchargement.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
  • Une implémentation des méthodes de Jacobi-Davidson est disponible dans la dernière version de SLEPc (pas testée).
  • ARPACK (Arnoldi Package) permet de calculer des problèmes aux valeurs propres à partir de méthode d'Arnoldi ( http://www.caam.rice.edu/software/ARPACK/ )
Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Laboratoires universitaires, chercheurs permanents.

Eléments de pérennité

Chercheurs permanents dans l'équipe de développement.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Pas de liste ou forum indiqués sur le site du logiciel.
Une adresse de contact pour toute question liée à la bibliothèque : jadamilu (at) ulb (dot) ac (dot) be

Documentation utilisateur

Disponible (pdf) sur le site web : http://homepages.ulb.ac.be/~jadamilu/userguide/use...

Fiche logiciel à valider
  • Création ou MAJ importante : 07/03/11
  • Correction mineure : 10/04/12
  • Rédacteur de la fiche : Marc Buffat - Département Mécanique (Université Lyon 1)
  • Responsable thématique : Anne Durand (CLEO)
Mots-clés
Fiche en recherche de relecteurs
Cette fiche est en recherche de relecteurs. Si vous êtes intéressé(e)s, contactez-nous !

WeBWork : système de devoirs en ligne pour la formation en mathématiques et en sciences

Ce logiciel est en cours d'évaluation par la communauté PLUME. Si vous utilisez ce logiciel en production dans notre communauté, merci de déposer un commentaire.
Description
Fonctionnalités générales

Le système WeBWork est une application WEB open-source basée sur perl, permettant de donner des exercices à la maison (homework), dans le domaine des mathématiques ou des sciences exactes. Elle permet aux étudiants de vérifier instantanément si leurs réponses aux exercices sont correctes ou non. C'est donc un complément aux cours et TD traditionnels, pouvant être utilisé en contrôle continu, pour une remise à niveau ou pour un travail personnel demandé aux étudiants. WeBWork a été développé à l'université de Rochester.

Objectifs de WEBWORK

Le système WEBWORK a pour objectif d'améliorer le système traditionnel de devoir à la maison en tant qu'outil d'apprentissage grâce à :

  • La possibilité de tester les réponses aux exercices, en laissant le temps de faire les exercices et de corriger les erreurs.
  • Les exercices donnés aux étudiants sont des versions individualisées d'un même problème, encourageant les étudiants à travailler en groupe, tout en évitant une simple duplication des réponses, comme dans le cas où le même exercice est donné à tous les étudiants.

Ce système accroît aussi l'efficacité des devoirs à la maison avec :

  • une notation automatique et individuelle des exercices,
  • un ensemble d'informations sur la performance de chaque étudiant et sur les difficultés qu'il a pu rencontrer (stockage du nombre de tentatives avec les réponses associées).

Le système se distingue des QCM classiques, puisque l'étudiant doit d'abord récupérer sur le WEB, pour impression, une copie des exercices à faire, puis chercher la solution avec un papier et un crayon. Il peut ensuite tester ses réponses en les saisissant sur le système WebWork, qui lui indique si la réponse est correcte ou non.

Autres fonctionnalités

Caractéristiques principales

  • Gestion de cours associée à des séries d'exercices
  • Utilisation de notation mathématique (LaTeX) permettant de créer des exercices intégrant des équations ou notations mathématiques avec une très haute qualité d'affichage sur l'écran et le papier (sans comparaison avec l'éditeur d'équations de WORD ), en utilisant une syntaxe LaTeX, connue de la plupart des scientifiques
  • Bibliothèque de problèmes de mathématiques de plus de 2500 exercices sur l'algèbre, le calcul différentiel et intégral
  • Langage de programmation des exercices relativement simple (à base de perl et de LateX)
  • Paramétrisation des exercices, permettant de fournir une version individuelle pour chaque étudiant. L'étudiant peut essayer de trouver la solution autant de fois qu'il le veut, jusqu'à une date limite fixée
  • Interpréteur de formules mathématiques sophistiqué, permettant des réponses symboliques et numériques
  • Possibilité de demander une réponse en spécifiant les unités
  • Interface avec Moodle, plateforme open-source d'apprentissage en ligne (fiche plume) permettant de l'inclure en tant qu'activité dans la plateforme (avec gestion des étudiants et des notes).
Interopérabilité
  • plateforme WEB développée en php et perl
  • support serveur web: Apache 1.2 et 2.0
  • nécessite un serveur MySQL et LaTeX
  • possibilité d'utilisation de jsMath pour la visualisation des formules mathématiques
  • intégration à la plateforme Moodle en tant qu'activité dans un cours (assignement) ou en tant que questions (moodle quizzes)
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

La plateforme Webwork est installée et utilisée depuis plus de 2 ans au département de Mécanique de l'Université Lyon 1. Elle est utilisée conjointement avec une plateforme moodle en tant que plateforme pédagogique pour les enseignements de Mécanique à l'université Lyon 1.

Elle est en particulier utilisée dans les enseignements suivants :

  • Des maths pour l'ingénieur (Licence L3)
  • Dynamique des gaz (L3 et master M2)
  • Éléments Finis (Master M1)
  • Outils pour la Mécanique (cours de mise à niveau en Master M1)
  • Poutres et coques (Licence L3)

Un cours de démonstration de WEBWORK en accès libre est disponible pour des tests sur la plateforme pédagogique du département à cette adresse.

Limitations, difficultés, fonctionnalités importantes non couvertes
  • L'interface d'utilisation est en anglais, ce qui peut présenter certaines difficultés pour les étudiants.
  • La majorité de la banque d'exercices est en anglais.
Environnement du logiciel
Plates-formes

Unix, Linux (Debian, Ubuntu), FreeBSD, Windows, Mac OS X

Logiciels connexes

Serveur : Webwork s'installe sur tout système (Unix, Linux, FreeBSD, Windows, Mac OS X,..) qui supporte un serveur web Apache, PHP, MySQL, Perl et LaTeX.

Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

WIMS: exercices interactifs en mathématiques (http://wims.unice.fr/ et fiche plume)

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

WEBWORK est activement développé aux USA à l'université de Rochester (département de mathématique) avec le soutien de la NSF.

Eléments de pérennité

WEBWORK est développé depuis plus de 10 ans aux USA et utilisé dans plus de 92 universités, majoritairement aux USA.

Références d'utilisateurs institutionnels

La liste des serveurs est disponible sur le site de WEBWORK .

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 14/02/11
  • Correction mineure : 14/02/11
Mots-clés

Swif : code Shallow Water

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Licence(s) : choix en cours, contacter l'auteur
  • Etat : utilisé en interne
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Janon Alexandre
  • Contact concepteur(s) : alexandre.janon at imag.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LJK

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Swif est un code de résolution numérique des équations de Saint-Venant (Shallow water) écrit en Fortran 95. Le code est optimisé pour utiliser les instructions vectorielles SSE si elles sont disponibles.

Contexte d’utilisation du logiciel

Réduction de dimension et analyse de sensibilité stochastique.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 06/12/10
  • Correction mineure : 28/02/11
Mots-clés

TexGeoPPXA_Lab : boite à outils Matlab pour la décomposition en composantes géométrique et de texture

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : v1.0 - octobre 2010
  • Licence(s) : CeCILL-B
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Nelly Pustelnik
  • Contact concepteur(s) : nelly.pustelnik_@_ims-bordeaux.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LIGM

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Logiciel permettant de décomposer des images dégradées en composantes géométrique et de texture. La dégradation se compose d'une convolution et d'un bruit de Poisson. La méthode se base sur la minimisation d'un critère convexe composé d'une divergence de Kullback-Leibler, d'une indicatrice de convexe (permettant de contraindre la dynamique de la somme des composantes géométrique et de texture), d'une norme l1 appliquée sur les coefficients de trame de la composante de texture et d'un terme de variation totale appliqué sur la composante géométrique. L'algorithme utilisé est le PPXA (Parallel ProXimal Algorithm).

Contexte d’utilisation du logiciel

Cet outil permet de récupérer les composantes de texture et de géométrie à partir d'une image dégradée par un opérateur de convolution et un bruit de Poisson.

Publications liées au logiciel
  • N. Pustelnik, Méthodes proximales pour la résolution de problèmes inverses. Application à la Tomographie par Emission de Positrons. Thèse Université Paris-Est, 2010.
  • L. M. Briceno-Arias, P. L. Combettes, J.-C. Pesquet, and N. Pustelnik, Proximal method for geometry and texture image decomposition, International Conference on Image Processing (ICIP) , Honk Kong, 26-29 Septembre 2010.
  • http://www-syscom.univ-mlv.fr/~pustelni/
Syndiquer le contenu