math

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) utiles aux chercheurs et enseignants en Maths
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 06/04/10
  • Correction mineure : 16/04/10
  • Auteur de la fiche : Arthur Bousquet (Institute for Scientific Computing and Applied Mathematics - Indiana University)
  • Responsable thématique : Sylvain Faure (Laboratoire de Mathématiques Orsay)
Mots-clés

SWUMM : résolution des équations de Saint-Venant à l'aide d'une méthode de volumes finis multiniveaux

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 2.3.2 - 15/02/2010
  • Etat : utilisé en interne, en développement
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Arthur Bousquet (Indiana University), Sylvain Faure (Laboratoire de Mathématiques d'Orsay)
  • Contact concepteur(s) : arthbous (at) indiana.edu
  • Laboratoire(s), service(s)... : Labo Maths Orsay, Indiana University (USA)

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Ce programme résout les équations de Saint-Venant (problème non linéaire). A partir d'une discrétisation spatial type volumes finis, il permet une décomposition hiérarchique des inconnues (h,uh,vh) sur plusieurs niveaux de maillage. Cette approche multiniveaux permet de diminuer le nombre de calcul de flux et donc de réduire le temps de calcul tout en gardant une précision très proche du niveau le plus fin.

Actuellement, le schéma de volumes finis implanté est un schéma de type "central-upwind" (Kurganov 2000, 2001, 2002). Cependant, l'utilisateur est libre de modifier le schéma calculant les flux sans que cela impacte la méthode multiniveaux i.e. la décomposition hiérarchique des inconnues.

Les maillages utilisés sont réguliers et emboîtés. Les conditions aux bords peuvent être de type Dirichlet, Neumann ou encore périodiques.

Une autre spécificité est que la décomposition des inconnues sur plusieurs niveaux de maillage peut être localisé en espace suivant un critère précisant si le déraffinement est possible ou non.

Le programme est écrit en Python et Fortran (90). Le script principal contenant les données initiales, les paramètres de la résolution, et la visualisation des résultats (matplotlib ou VTK) est écrit en Python. Ce script fait appel au code Fortran pour les calculs coûteux grâce à un interfaçage réalisé par l'outil f2py (module Python numpy).

Contexte d’utilisation du logiciel

Il s'agit d'un code de recherche.

Publications liées au logiciel

A multilevel method for finite volume discretization of the two-dimensional nonlinear shallow-water equations
Ocean Modelling, Volume 33, Issues 3-4, 2010, Pages 235-256
K. Adamy, A. Bousquet, S. Faure, J. Laminie, R. Temam

Mots-clés

Les logiciels développés dans les laboratoires de l'INSMI

Une page spécifique PLUME a été mise en ligne pour référencer les logiciels développés dans les laboratoires de l'INSMI (Institut des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions du CNRS) et décrits dans une fiche PLUME.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 26/03/10
  • Correction mineure : 12/09/13
Mots-clés

Cross-Section topology : topologie des coupes pour le traitement d'images

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Licence(s) : CeCILL
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Michel Couprie, Francisco Nivando Bezerra, Gilles Bertrand
  • Contact concepteur(s) : coupriem @ esiee.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LIGM

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Nous avons étendu les notions topologiques pour les images binaires 2D au cas des images 2D en niveaux de gris, en considérant l'ensemble des coupes (seuils) des images. Ceci nous a conduit à proposer de nouvelles méthodes pour segmenter, filtrer, et améliorer des images en niveaux de gris. Ces méthodes sont basées sur des opérateurs qui, soit préservent la topologie, soit la modifient de manière contrôlée [CBB01,BEC97].

Contexte d’utilisation du logiciel

Utilisation pour le développement de la recherche dans l'équipe.
Ces programmes sont utilisés dans plusieurs projets en cours, voir http://www.esiee.fr/~info/a2si/projets.html

Publications liées au logiciel

[CBB01] M. Couprie, F.N. Bezerra, and G. Bertrand: "Topological operators for grayscale image processing", Journal of Electronic Imaging, Vol. 10, Nb. 4, pp. 1003-1015, 2001.

[BEC97] G. Bertrand, J.C. Everat, M. Couprie: "Image segmentation through operators based upon topology", Journal of Electronic Imaging, Vol. 6, Nb. 4, pp. 395-405, 1997.

Plus de références dans http://www.esiee.fr/~info/gt/GT_biblio.html

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 05/11/10
  • Correction mineure : 05/11/10
  • Rédacteur de la fiche : Frédéric Han - IMJ (Université Paris 7, CNRS, Université Paris 6)
  • Relecteur(s) : Alkis Akritas (University of Thessaly - Greece)
    Bernard Parisse (Institut Fourier)
  • Contributions importantes : Alkis Akritas
  • Responsable thématique : Loïc Gouarin (Laboratoire de Mathématiques Orsay)
Mots-clés
Pour aller plus loin

Giac/Xcas : le couteau suisse des mathématiques

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : Giac/Xcas
Description
Fonctionnalités générales

Giac/Xcas est un logiciel de calcul formel et scientifique de nature généraliste. Il est constituté d'une bibliothèque C++ et d'une version en ligne de commande nommée Giac. Il dispose de plus  d'une version graphique nommée Xcas.

  • Les fonctionalités usuelles d'analyse, d'algèbre linéaire et d'arithmétique sont présentes pour les flottants multi-précisions, les entiers multi-précisions, les objets formels, et aussi les modulaires et corps finis arbitraires. Il dispose aussi des outils statistiques classiques.
  • L'interface graphique permet de faire les opérations classiques d'un grapheur, mais aussi de faire simplement de la géométrie interactive et dynamique en 2D ainsi qu'en 3D via OpenGL. Elle possède aussi un éditeur de programmes, un debugger et un tableur.
  • Xcas implémente une variante de Logo (pour apprendre la programmation dés l'école primaire).
  • On peut facilement traduire l'interface et les mots clefs du langage de Xcas en d'autres langues.
  • La syntaxe possède une grande souplesse et peut être ajustée selon les goûts pour se rapprocher de maple ou des TI.
Autres fonctionnalités
  • La documentation interne au logiciel (disponible hors ligne) est très importante (elle est au format html, dans plusieurs langues). Non seulement en ce qui concerne la syntaxe du logiciel, mais aussi d'un point de vue mathématique.
  • Intégration totale de pari-gp et de sa documentation.
  • Des fonctions de nature pédagogique sont implémentées. Ex: étude graphique d'une suite récurrente;  effectuer un seul pivot; L'interface graphique donne de nombreuses facilités en ce qui concerne la syntaxe.
  • Interface graphique légère et efficace sur de petites configurations.
  • Sauvegardes automatiques de protection contre la perte de données.
  • Disponible aux agrégations externes et internes de mathématiques.
Interopérabilité
  • Ouverture de feuilles maple. TI.
  • Export Latex+pstricks, ou poscripts.
  • Et sorties graphiques vers PNG et EPS.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service
  • Ce logiciel est utilisé à l'Université Paris 7 en enseignement. Notamment dans les TPs de la préparation à l'agrégation externe option Calcul formel où il remplace maple depuis la rentrée 2007. (3h/sem)
  • La souplesse de syntaxe permet de démarrer rapidement avec des débutants.
  • La syntaxe proche de celle de maple m'a permis de mélanger pendant 1 an des étudiants souhaitant conserver maple à des étudiants sous xcas.
  • La disponibilité de binaires pour de nombreuses plateformes permet aux étudiants d'avoir le logiciel chez eux de manière légale, gratuite et durable.
  • Grâce à la sauvegarde automatique, les étudiants n'ont pratiquement plus de pertes de données contrairement à ceux sous maple.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré
Plates-formes

linux, macosx, windows, FreeBSD

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes
Environnement de développement
Eléments de pérennité

L'auteur est Bernard Parisse (Institut Fourrier), un mathématicien professionnel.
Depuis 3 ans j'ai régulièrement testé l'évolution de giac/xcas. La réactivité au bugs est excellente.

Références d'utilisateurs institutionnels

Préparations à l'agrégation externe des Universités Paris 6, Paris 7, Grenoble.
Préparation à l'agrégation interne de l'Université de Valencienne, Grenoble.
Utilisé depuis février 2010 en Grèce à l'University of Thessaly, Department of Computer and Communications Engineering.

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 13/01/12
  • Correction mineure : 13/01/12
Mots-clés

Sage-Combinat : boîte à outils pour l'exploration informatique en combinatoire (algébrique)

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : Sage-Combinat
Description
Fonctionnalités générales

Sage-Combinat est un projet logiciel dont la mission est de :

  • Améliorer Sage comme boîte à outils extensible pour l’exploration informatique en combinatoire, en particulier algébrique
  • Fédérer la production logicielle dans ce domaine en mutualisant les efforts de développement des chercheurs impliqués, via le logiciel libre
  • Valoriser les résultats effectifs de la recherche
  • Enseigner la combinatoire

Sage-Combinat est né du portage de MuPAD-Combinat vers Sage et en est le successeur naturel.

Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Ce logiciel est utilisé et développé par une communauté de chercheurs en combinatoire pour leurs besoins propres en exploration informatique. Sage-Combinat et son prédécesseur MuPAD-Combinat ont joué un rôle essentiel dans plus de 70 publications. Voir:

Note : ce dernier document contient en annexe une liste complète de publications utilisant ou concernant MuPAD-Combinat et Sage-Combinat (jusqu’à décembre 2008).

Environnement du logiciel
Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

MuPAD-Combinat - fiche logiciel Fiche Plume

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Développement par une communauté internationale de chercheurs (voir la liste des contributeurs), répartis sur de nombreux laboratoires.

Quelques entités participant au développement hors France: University of California at Davis, University of Washington at Seattle, York University, University of Pennsylvania, Stanford University, Kaist University (voir la liste complète des institutions).

Eléments de pérennité
  • Communauté active
  • Code intégré au fur et à mesure dans Sage
  • > 70 publications (en incluant MuPAD-Combinat)
  • Financements ANR, NSF, Google
Références d'utilisateurs institutionnels
Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Voir la page web du projet.

Documentation utilisateur

Voir la documentation intégrée ou en ligne de Sage, section combinatoire.

Contributions

Voir la page web du projet.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 08/03/10
  • Correction mineure : 22/03/10
Mots-clés

NAUtil : von Neumann Analysis Utilities

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.0.0 - 29 septembre 2006
  • Licence(s) : choix en cours, contacter l'auteur
  • Etat : utilisé en interne
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Brigitte Bidegaray-Fesquet
  • Contact concepteur(s) : Brigitte.Bidegaray@imag.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LJK

 

Fonctionnalités générales du logiciel

NAUtil est un ensemble de routines Maple qui permettent d'automatiser l'analyse de stabilité (obtention d'une condition de type Courant-Friedrichs-Lewy) d'un schéma aux différences finies pour un système d'équations linéaires ou linéarisé.

L'utilisateur peut

  • entrer son schéma de manière relativement conviviale ;
  • rendre ses variables sans dimensions (conseillé pour la concision des réponses de Maple) ;
  • calculer la suite de polynômes pour l'analyse de von Neumann ;
  • identifier les cas généraux où ces polynômes sont de Schur ou de von Neumann simple ;
  • analyser les cas particuliers où on a des valeurs propres multiples de module unité.
Contexte d’utilisation du logiciel

NAUtil est fourni avec des fichiers d'exemples permettant de traiter les équations de Maxwell-Debye et Maxwell-Lorentz à travers six schémas aux différences finies basés sur le schéma de Yee.
L'adaptation du noyau de routines à d'autres contextes applicatifs que l'électromagnétisme est possible.

Publications liées au logiciel

Brigitte Bidégaray-Fesquet.
Stability of FD–TD schemes for Maxwell–Debye and Maxwell–Lorentz equations.
SIAM Journal on Numerical Analysis, 46, 2551–2566 (2008).

Brigitte Bidégaray-Fesquet.
Von-Neumann stability analysis of FD-TD methods in complex media.
in 7th International Symposium on Electric and Magnetic Fields (EMF 2006), Aussois. 16/1-4, G. Meunier et P. Dular eds., CD-ROM (2007).

Brigitte Bidégaray-Fesquet.
Analyse de von Neumann de schémas aux différences finies pour les équations de Maxwell-Debye et Maxwell-Lorentz. LMC-IMAG 1077-M report (2005).

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 02/03/10
  • Correction mineure : 12/03/10
  • Auteur de la fiche : Violaine Louvet (Institut Camille Jordan)
  • Responsable thématique : Loïc Gouarin (Laboratoire de Mathématiques Orsay)
Mots-clés

coxeter : combinatoires sur les groupes de Coxeter

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, MacOS X
  • Version actuelle : 3
  • Licence(s) : Autre - L'auteur tient à préciser que Coxeter a été écrit principalement pour ses recherches personnelles, et qu'il est mis à la disposition des chercheurs intéressés sans aucune promesse d'assistance technique ou autre, ni de développements ultérieurs. Il est distribué sous le régime du copyleft instauré par la Free Software Foundation; ce n'est donc pas un logiciel du domaine public, mais peut être librement copié, distribué, modifié et incorporé en tout ou en partie à d'autres logiciels, pourvu que les versions modifiées soient clairement identifiées comme telles, et que tout logiciel incorporant tout ou partie du programme soit lui-même distribué sous le régime du copyleft.
  • Etat : diffusé en beta
  • Support : non maintenu, pas de développement en cours
  • Concepteur(s) : Fokko du Cloux
  • Contact concepteur(s) :
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Coxeter est un programme pour l'étude des questions combinatoires sur les groupes de Coxeter, particulièrement celles qui concernent l'ordre de Bruhat et les polynômes de Kazhdan-Lusztig. Il est écrit en C++, et devrait tourner sur les principaux types de station de travail sous linux ou unix. La version de référence est maintenant la version 3.0, disponible depuis peu en version beta.

Les principales capacités du programme sont les suivantes :

  • Calculs d'expressions réduites et de formes normales;
  • Ordre de Bruhat;
  • Polynômes de Kazhdan-Lusztig ordinaires;
  • Polynômes de Kazhdan-Lusztig à paramètres inégaux;
  • Polynômes de Kazhdan-Lusztig inverses;
  • Cellules et W-graphes.

Le programme n'a plus qu'un lointain rapport avec la version 1 qui existe depuis de nombreuses années. Les principales différences du point de vue de l'utilisateur sont les suivantes :

  • Le programme fonctionne maintenant pour des groupes de Coxeter essentiellement arbitraires (avec seulement quelques modestes restrictions sur le rang du groupe ou la taille des coefficients de la matrice de Coxeter) - bien sûr, cela ne signifie pas que tous les calculs sont possibles pour tous les groupes !
  • Les polynômes sont calculés "à la demande", et non plus tous d'un coup comme le faisait la version 1;
  • La modularité du programme est très améliorée, et il devrait être possible pour un utilisateur familier du C++ de rajouter assez facilement des commandes personnelles ;
  • Comme le montre la liste ci-dessus, les fonctionnalités du programme sont très étendues;
  • Plusieurs formats de sortie sont proposés, dont notamment un format GAP, qui produit des fichiers directement lisibles par GAP/CHEVIE.

 

Contexte d’utilisation du logiciel

Coxeter a été utilisé dans le cadre du décodage de E8, le plus grand groupe de Lie complexe de type exceptionnel, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/E8_%28math%C3%A9matiques%29.

Fokko n'a pas pu voir l'aboutissement de ses recherches, il est malheureusement décédé d'une SLA 2 mois avant le résultat des calculs, achevés le 8 janvier 2007 et publiés en mars 2007.

Publications liées au logiciel

Groupe de travail Ens Sup - Recherche sur les infrastructures de calcul (CCTP...)

Copie d'un message diffusé dans une liste de diffusion, annonçant la création d'un groupe de travail sur les infrastructures de calcul (CCTP...) dans la communauté enseignement supérieur et recherche :

Sujet : [ASR] Groupe de Travail sur les infrastructures de calcul (CCTP, etc.)
Date : Thu, 25 Feb 2010 14:41:32 +0100
De : Olivier.Brand-Foissac <olivier [dot] brand-foissac [at] th [dot] u-psud [dot] fr>
Pour : asr [at] services [dot] cnrs [dot] fr, asr-calcul [at] listes [dot] resinfo [dot] org

Bonjour,

Les ressources de calcul constituent un exemple remarquable d'infrastructure particulièrement complexe à mettre en place, de la phase d'achat à l'exploitation.
Comment prendre en compte les performances d'un système lors de son acquisition ?
Comment héberger rationnellement un serveur de calcul gourmand en énergie ?
Il apparaît que ces questions, et bien d'autres, se posent régulièrement dans notre communauté, via Calcul ou Resinfo.

Pour cette raison, les réseaux CALCUL et RESINFO s'associent dans un Groupe de Travail dédié aux infrastructures pour le calcul scientifique (serveurs de calcul et environnement).

Ce groupe propose un espace collaboratif qui permettra de rassembler :
- des conseils,
- des retours d'expérience,
- des documents techniques,
- des références,
- des exemples de financement,
concernant les serveurs de calculs (dans le cadre d'un mésocentre ou non).

Nous souhaitons mettre cet espace partagé à la disposition de toute personne travaillant dans la communauté enseignement supérieur et recherche, dont le domaine d'activité est lié aux serveurs de calcul (y compris l'environnement des serveurs).

Pour permettre à chacun de participer, nous avons mis en place un wiki à l'adresse suivante : http://calcul.math.cnrs.fr/infrastructures/

L'inscription est obligatoire pour accéder au wiki, pour obtenir un login, merci d'adresser la demande à l'adresse suivante : contact-GTinfrastructures [at] listes [dot] resinfo [dot] org (en utilisant une adresse institutionnelle)

Lorsque vous disposerez de votre login, nous vous invitons à enrichir le site par vos expériences, vos documents (type CCTP) etc.

Olivier Brand-Foissac, Françoise Berthoud et Romaric David

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 01/03/10
  • Correction mineure : 15/10/12
Mots-clés

SCSCP C Library : bibliothèque de communication entre systèmes de calcul formel

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 0.7.1 - octobre 2012
  • Licence(s) : CeCILL, CeCILL-C
  • Etat : diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Mickaël Gastineau
  • Contact concepteur(s) : gastineau@imcce.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : IMCCE

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Cette bibliothèque implémente le protocole SCSCP (Symbolic Computation Software Composibility Protocol). Elle permet aux systèmes de calcul formel d'offrir des services en tant que serveur. Elle permet également à des applications d'être clientes de ces serveurs.

Les données sont encodées dans le standard OpenMath. La librairie supporte les encodages binaires et XML du standard OpenMath.

Contexte d’utilisation du logiciel

Elle sert de brique pour échanger des données entre les logiciels spécialisés (TRIP) et les systèmes symboliques plus généralistes.

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 10/07/13
  • Correction mineure : 10/07/13
  • Rédacteur de la fiche : Julie Josse - un des concepteurs du logiciel - Laboratoire de mathématique appliquée (AGROCAMPUS OUEST)
  • Relecteur(s) : Vincent Miele (LBBE)
    Delphine Charif (LBBE)
  • Contributions importantes : François Husson
  • Responsable thématique : Christelle Dantec (CRBM)
Mots-clés
Pour aller plus loin

FactoMineR : package du logiciel R dédié à l'analyse de données

Une fiche Dév Ens Sup est en relation avec cette fiche, consultez-la pour plus d'informations : FactoMineR
Description
Fonctionnalités générales

FactoMineR est un package du logiciel libre R dédié à l'analyse de données.

Il permet de réaliser les méthodes classiques (ACP, AFC, ACM, classification) et avancées (AFM, AFM Hiérarchique, AFM Duale).

De nombreux indicateurs et sorties graphiques sont disponibles.

Toutes les analyses peuvent être effectuées à l'aide d'un menu déroulant convivial.

La gestion des données manquantes en ACP, ACM et AFM est possible grâce à l'utilisation conjointe du logiciel libre R missMDA.

Interopérabilité
  • Il peut prendre en entrée des extensions csv, txt, xls.
  • Échanges possible avec Excel, SPSS, SAS, langage SQL.
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service
  • FactoMineR est utilisé aussi bien en recherche qu'en enseignement et développement.

  • Il est utilisé par de nombreux organismes de recherche, des étudiants de différentes filières en France comme à l'étranger (dans plus de 70 pays).

  • FactoMineR s'adresse à un public aussi bien de statisticiens que de chercheurs ou étudiants d'autres disciplines scientifiques.

Environnement du logiciel
Plates-formes

Toutes les plates-formes

Logiciels connexes
Autres logiciels aux fonctionnalités équivalentes

Il existe un certain nombre de packages R dédiés aux analyses statistiques multivariées. Ces packages ont chacun leurs domaines d'application. Une brève revue est disponible à cette adresse: http://cran.r-project.org/web/views/Multivariate.html

Parmi ces packages, on peut citer deux packages de référence en écologie qui implémentent aussi les fonctions de bases en analyses multivariées (ACP, AFC, AD, ACM, ...) :

  • ade4 (http://pbil.univ-lyon1.fr/ADE-4/) qui propose des méthodes exploratoires et euclidiennes pour l'analyse des données en écologie (même point de vue géométrique que FactoMineR). Il dispose également d'une interface graphique ade4TkGUI. Une des spécificités d'ade4 est qu'il propose des méthodes pour les analyses k-tableaux ou encore des méthodes pour le couplage de tableaux (pcaiv, coinertie) toutes documentées dans des fiches techniques et thématiques.

  • vegan (http://cran.r-project.org/web/packages/vegan/index...), qui propose des méthodes d'analyses pour l'ecologie des communautés.

Dans ce contexte, la spécificité de FactoMineR est de proposer des méthodes d'analyses factorielles "avancées" non implémentées dans les autres packages. Par exemple : HCPC (combinant des méthodes de clustering), AFMH (analyse factorielle multiple hiérarchique) ou GPA (analyse procustéenne généralisée). Ce package propose aussi des sorties graphiques en 3D.

Environnement de développement
Type de structure associée au développement
Références d'utilisateurs institutionnels

Université de Rennes 2, Agrocampus, INRA, CNRS, IFREMER, CIRAD, L'OREAL, DANONE, SOREDAB, Unioversity of PRINCETON, Université de Barcelone, Universidad Nacional de la Patagonia, Agence de Conseil et de Recherche Océanographiques.....

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums

Groupe Google : factominer-users [at] googlegroups [dot] com

Documentation utilisateur
Contributions

Envoyer un mail à husson [at] agrocampus-ouest [dot] fr

Syndiquer le contenu