math

Logiciels (logiciels libres en majorité) ou ressources (liées aux logiciels) utiles aux chercheurs et enseignants en Maths

Présentations et vidéos de la journée PLUME - Groupe Calcul ‘Les alternatives libres aux outils propriétaires de maths’ 02/2010

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 17/02/10
  • Correction mineure : 02/11/10
Mots-clés

Présentations et vidéos de la journée PLUME - Groupe Calcul ‘Les alternatives libres aux outils propriétaires de maths’ 02/2010

  • Type de ressource : événement, transparents, vidéo
  • Date de publication du document ou de l'événement : Fév 2010
  • Auteur(s) ou responsable(s) : PLUME et le Groupe Calcul
  • Accès restreint : Communauté Ens Sup Recherche et partenaires PLUME/Groupe Calcul
  • Contact pour plus d'informations : Contact PLUME

PLUME et le groupe calcul ont organisé une journée PLUME sur le thème ‘Les alternatives libres aux outils propriétaires de maths’ destinée aux utilisateurs de logiciels de mathématiques et de calcul des laboratoires de recherche et des universités, le 4 février 2010 à Paris, amphithéâtre du siège du CNRS.

Cette journée a été soutenue par le groupe calcul, l'UREC et le Centre de Calcul de l'IN2P3.

Pourquoi cette journée ?

Les logiciels propriétaires en mathématiques tiennent une place importante comme outils de recherche ou d'enseignement. Outre les aspects financiers, cette réalité va quelque peu à l'encontre de la rigueur scientifique qui exige une maîtrise complète des logiciels utilisés.
Le but de cette journée était de donner un aperçu non exhaustif de codes de calcul libres et open source qui sont des alternatives tout à fait crédibles aux outils propriétaires, et de montrer que la migration vers ces solutions est réalisable.

Comité de programme et d’organisation journée PLUME

Violaine Louvet (Institut Camille Jordan) responsable du programme, Christian Helft (LAL), Geneviève Romier (UREC) responsables de l’organisation, avec Loïc Gouarin (LAGA), Konrad Hinsen (CBM), Lucie Fréret (LIP), Sylvain Faure (Laboratoire de Mathématique d'Orsay), Thierry Dumont (Institut Camille Jordan).

 

Retransmission - enregistrement

Les présentations ont été retransmises en direct sur Internet par le service Webcast du Centre de Calcul de l’IN2P3. Elles ont également été enregistrées et sont disponibles ci-dessous au format realplayer présentation par présentation. Elles sont également disponibles pour les 4 parties de la journée, réencodées au format MP4 par le service Webcast (utilisation de VLC conseillée, mais QuickTime peut convenir).

Programme, supports des présentations et vidéos

9h15 - 9h30 : Présentation de la journée, de Plume et du Groupe Calcul, Jean-Luc Archimbaud, V. Louvet, Projet Plume et Groupe Calcul

Support de la présentation : Introduction / Calcul
Vidéo - Intoduction-Calcul Vidéo : Introduction / Calcul

Support de la présentation : Plume
Vidéo - Plume Vidéo : Plume

9h30 - 10h30 : Logiciels libres pour les mathématiques ? Retour d'expérience, Nicolas M. Thiery, Laboratoire de Mathématique, Université Paris Sud

Fiche Plume Fiche Plume sage-combinat

Support de la présentation
Vidéo -  Logiciels libres pour les mathématiques Vidéo : Logiciels libres pour les mathématiques

L'intérêt philosophique du libre pour l'enseignement et la recherche est bien connu. Il s'inscrit dans la tradition de transparence de la
démarche scientifique, garante de la reproductibilité des résultats expérimentaux, de l'accumulation du savoir et de sa diffusion à tous,
dans le monde entier, sans discrimination financière ou géopolitique.

Mais le libre est-il viable en pratique? Pendant longtemps, et en dehors de belles réussites en calcul numérique comme Scilab ou Octave,
les logiciels mathématiques libres se sont cantonnés par domaines (par ex. calcul symbolique: Maxima, géométrie algébrique: Cocoa, Singular, Macaulay, groupes: GAP, statistiques: R, arithmétique: Pari). Les systèmes à vocation généraliste, eux, étaient principalement
commerciaux ou semi-commerciaux (par ex. Maple, Mathematica, MuPAD). Un phénomène plus récent est l'émergence d'alternatives libres ou nouvellement libres telles que Axiom ou Sage/Python scientifique.

En nous basant sur notre expérience avec le projet libre *-Combinat et sa récente incarnation Sage-Combinat, nous tenterons de décrire ce que peut, ou pas, apporter concrètement un modèle de développement coopératif libre, à des chercheurs et enseignants en mathématiques, qu'ils soient utilisateurs ou contributeurs.

10h30 - 11h15 : Scilab, Claude Gomez, Consortium Scilab

Fiche Plume Fiche Plume Scilab

Support de la présentation
Vidéo - Scilab Vidéo : Scilab

Vidéo de la première partie de la journée en http, format MP4

Vidéo de la première partie de la journée en rtsp, format PM4

11h15-11h30 : Pause

11h30 - 12h10 : Présentation du logiciel libre freefem++, Olivier Pironneau, Laboratoire Jacques Louis Lions, Université Paris 6

Fiche Plume Fiche Plume FreeFem++

Support de la présentation
Vidéo - Présentation du logiciel libre freefem++ Vidéo : Présentation du logiciel libre freefem++

12h10 - 12h40 : NumPy et al.: le calcul scientifique en Python, Konrad Hinsen, Centre de Biophysique Moléculaire, CNRS

Fiche Plume Fiche Plume Numpy
Fiche Plume Fiche Plume matplotlib
Fiche Plume Fiche Plume scientificpython

Support de la présentation
Vidéo - NumPy et al Vidéo : NumPy et al

Le langage Python est devenu très populaire dans le monde du calcul scientifique. Ce succès est dû à la disponibilité d'un
grand nombre de modules pour des applications scientifiques très diverses. Cet exposé présentera principalement le module
NumPy, qui permet de travailler avec des tableaux et d'interfacer avec les bibliothèques scientifiques écrites en C, C++, et Fortran.
Trois autres modules généralistes, matplotlib, SciPy et ScientificPython, ainsi que quelques modules plus spécialisés, seront également présentés.

Vidéo de la seconde partie de la journée en http, format MP4

Vidéo de la seconde partie de la journée en rtsp, format PM4

12h40 - 13h45 : Repas

13h45 - 14h30 : Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python : Logiciels d'acquisition, de visualisation et de traitement de données - Calculs interactifs avec Spyder, Pierre Raybaut, CEA

Fiche Plume Fiche Plume Spyder
Fiche Plume Fiche Plume Python
Support de la présentation
Vidéo - Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python Vidéo : Exemple de migration réussie de MATLAB vers Python

Au sein du centre de recherche du CEA/DAM Île-de-France, de nombreux laboratoires ont adoptés le langage Python pour le calcul scientifique. Si certains l'ont choisi pour l'interfaçage de codes de calcul, la majorité l'utilise pour du calcul interactif ou pour le développement de logiciels de traitement du signal ou de l'image, bien souvent en remplacement de logiciels commerciaux tels que MATLAB ou IDL. Nous montrerons ici un exemple de migration réussie de MATLAB vers Python qui résulte d'un travail entrepris courant 2009 dans un de ces laboratoires.
Tout d'abord, nous verrons que Python nous a permis de réaliser des bibliothèques efficaces pour la gestion de jeux de paramètres (saisie via des interfaces graphiques générées automatiquement) et la visualisation de signaux et d'images dans nos logiciels de traitement. Ensuite, nous présenterons un exemple de logiciel d'acquisition, de visualisation et de traitement de données avant et après sa migration de MATLAB vers Python : cela soulignera de manière spectaculaire les avantages de ce dernier. Enfin, nous verrons qu'il est possible de retrouver un environnement de développement interactif aussi efficace que celui de MATLAB grâce à Spyder.

14h30 - 15h30 : Sage : une alternative libre à Magma, Maple, Mathematica et Matlab, Paul Zimmermann, LORIA, INRIA

Fiche Plume Fiche Plume Sage

Support de la présentation
Vidéo - Sage Vidéo : Sage

Sage est un logiciel de calcul symbolique distribué sous licence GPL depuis sagemath.org. Initié par William Stein (Université de Washington à Seattle), la particularité de Sage est de ne pas chercher à "réinventer la roue", mais plutôt d'utiliser les meilleurs logiciels (libres) existants.
Ainsi Sage comprend plus de 80 logiciels ou bibliothèques, dont par exemple Atlas et LinBox pour l'algèbre linéaire, Maxima pour le calcul symbolique, ou encore Pari/GP pour les calculs en théorie des nombres. Cette philosophie d'utiliser au maximum ce qui existe s'étend au langage utilisateur de Sage (le langage Python) et à l'interface graphique (utilisant un simple navigateur Web). Après un bref historique de Sage, l'exposé montrera comment utiliser Sage pour résoudre de petits problèmes. On verra aussi comment communiquer
avec d'autres logiciels de calcul symbolique, qu'ils soient libres ou non, et comment contribuer à Sage.

Vidéo de la troisième partie de la journée en http, format MP4

Vidéo de la troisième partie de la journée en rtsp, format PM4

15h30 - 15h45 : Pause

 

15h45 - 16h00 : Un serveur Sage pour l'enseignement en Licence, Thierry Dumont, Philippe Malbos, Institut Camille Jordan, Université Lyon 1

Support de la présentation
Vidéo - Sage en enseignement Vidéo : Sage en enseignement

Dans un enseignement dédié à un grand nombre d'étudiants, peut on se passer des logiciels de Calcul formel (et de mathématiques effectives) commerciaux?

En 2009, les deux auteurs ont obtenu un financement de la région Rhône-Alpes pour développer un serveur Sage pour l'enseignement en
L[1-3]. A notre connaissance, c'est la première fois qu'une expérience de cette taille est tentée.

Techniquement, il a fallu ajouter à Sage l'identification des enseignants et des étudiants auprès de l'annuaire ldap de
l'Université: c'est chose facile dans un logiciel écrit en Python.

A l'heure ou ses lignes sont écrites (15 Novembre 2009), il est trop tôt pour tirer un bilan d'une expérience qui vient de commencer.

Au 4 février 2010, il sera sûrement possible de tirer un premier bilan, en répondant à quelques questions comme:

  • le serveur tient il la charge ?
  • y a t-il des problèmes de sécurité ?
  • quelle aura été la réception de cette initiative, tant chez les étudiants que chez les enseignants ?
  • peut on aller au delà ?

16h00 - 16h40 : Statistique avec R : atouts et faiblesses, Eric Matzner-Lober, centre de recherche en Statistique de Rennes II, Pierre-André Cornillon , SupAgro, INRA Montpellier

Fiche Plume Fiche Plume R

Support de la présentation
Vidéo - R Vidéo : R

16h40 - 17h10 : Développement de paquets R et valorisation de la recherche en
statistique appliquée, Christophe Ambroise, Laboratoire “Statistique et Génome”, CNRS/INRA, Evry

Support de la présentation
Vidéo - Développement de paquets R Vidéo : Développement de paquets R

R est un langage de script initialement écrit par Robert Gentleman Ross Ihaka du département de statistique de l’université d’Auckland
pour illustrer l’enseignement des statistiques. Depuis 1993, année de la mise à disposition de la première version compilée de R, la
communauté des utilisateurs et développeurs n'a cessé de s'organiser et de croître.

Dans le domaine de la statistique appliquée, R est devenu un incontournable moyen, de diffuser de nouvelles méthodes, de valoriser
la recherche. La présentation illustrera le processus de développement, partant de l'idée algorithmique, en allant jusqu'à la
diffusion d'un paquet.

Cette illustration s'appuiera sur la conception des paquet R mixnet et simone (http://cran.r-project.org/).

Vidéo de la quatrième partie de la journée en http, format MP4

Vidéo de la quatrième partie de la journée en rtsp, format PM4

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 15/02/10
  • Correction mineure : 21/04/10
Mots-clés

Manlab : continuation interactive et analyse de bifurcation de problèmes non-linéaires

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.0 - 03/04/09
  • Licence(s) : CeCILL-C
  • Etat : validé (au sens PLUME), diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Bruno Cochelin, Christophe Vergez.
  • Contact concepteur(s) : bruno.cochelin'@'centrale-marseille.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LMA Marseille

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : Manlab
Fonctionnalités générales du logiciel

Manlab est une toolbox Matlab, pour la continuation interactive et l'analyse de bifurcation de systèmes non-linéaires de la forme: R(U)=0, ou R est un vecteur de n équations et U un vecteur de n+1 inconnues.

La continuation est basée sur l'algorithme MAN qui repose sur des développements en séries formelles des branches de solutions en fonction d'un paramètre de chemin.

L'intérêt de cette toolbox est la simplicité d'utilisation: très peu de paramètres sont nécessaires pour gérer la continuation et détecter les bifurcations.

Contexte d’utilisation du logiciel

Manlab est développé par une communauté de personne gravitant autour des vibrations non-linéaires. Cette toolbox a également été utilisée pour les problématiques suivantes :

  • Calcul de solutions périodiques.
  • Résolution de problèmes de structures (élasticité non-linéaire) par couplage avec un code éléments-finis.
Publications liées au logiciel

Livres:

Méthode Asymptotique Numérique by B. Cochelin, N. Damil and M. Potier-Ferry. Hermes Sciences, Lavoisier 2007.

Articles:

B. Cochelin, N. Damil and M. Potier-Ferry.
"Asymptotic-Numerical Methods and Padé approximants for non-linear elastic structures"
Int. J. Numer. Methods Engng , Vol 37, p 1187-1213, 1994.

B. Cochelin.
"A path following technique via an Asymptotic-Numerical method"
Computers & Structures, Vol 53, N° 5, p 1181-1192, 1994.

A. Najah, B. Cochelin, N. Damil and M. Potier-Ferry.
"A critical review of Asymptotic-Numerical Method"
Archives of Computational Methods in Engineering, Vol 5, 31-50, 1998

H. Zarouni, B. Cochelin and M. Potier-Ferry.
"Asymptotic-numerical methods for shells with finite rotations"
Computer Methods in Applied Mecahnics and Engineering, Vol 175, 71-85, 1999.

J.M. Cadou, M. Potier-Ferry, B. Cochelin and N. Damil.
"Asymptotic Numerical Method for stationary Navier-Stokes equation and with Petrov-Galerkin formulation"
Int. J. Numer. Methods Engng, Vol 50, p 825-845, 2001

S. Baguet B. Cochelin.
"On the behaviour of the ANM continuation in the presence of bifurcations’’
Comm. In Numer. Meth. in Engng,Vol 19, N° 6, p459-471, 2003.

B. Cochelin C. Vergez.
"A high order purely frequency-based harmonic balance formulation for continuation of periodic solutions"
To appear in Journal Of Sound and Vibrations. 2009 (download HAL version).

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 13/02/10
  • Correction mineure : 31/03/10
Mots-clés

Giac/Xcas : le couteau suisse des mathématiques

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 0.8.5 (stable), 0.9.0 (developpement) - 2/2/2010
  • Licence(s) : GPL - GPL 3
  • Etat : validé (au sens PLUME), diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Bernard Parisse (code), Renée De Graeve (documentation)
  • Contact concepteur(s) : bernard.parisse@ujf-grenoble.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : Institut Fourier

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : Giac/Xcas
Fonctionnalités générales du logiciel
  • Giac est une bibliothèque C++ pour faire du calcul formel. Il s'interface avec les librairies C ou C++: PARI, NTL (arithmétique), CoCoA (bases de Groebner), GSL (calcul scientifique), GMP (entiers multi-précisions), MPFR (flottants multi-précision) et fournit des algorithmes pour les opérations de base sur les polynômes (produit, PGCD) ainsi que tout le calcul symbolique (simplification, limites/series, intégration formelle, sommation, ...). Un module de compatibilité Maple et TI permet de faciliter la transition des utilisateurs de ces systèmes.
  • Xcas est une interface de Giac. Concue d'abord pour faire du calcul formel, cette interface s'est enrichie en un "intégré" permettant aussi de faire des représentations graphiques dans le plan ou l'espace, de la géométrie dynamique (dans le plan ou dans l'espace, numérique ou formel), du tableur, des statistiques et de la programmation.
Contexte d’utilisation du logiciel
  • La librairie Giac est actuellement utilisé par Xcas en ligne et le plugin CmathOOCas d'OpenOffice.
  • Xcas est l'un des logiciels utilisable pour l'agrégation de maths Fiche Plume (épreuve de modélisation à l'agregation externe et 2ème épreuve pour l'agrégation interne). Il est par exemple utilisé par la préparation à l'option C de Jussieu et de Grenoble. Xcas est aussi utilisé à l'Université de Grenoble (en licence et master I).
  • Xcas est utilisé dans le secondaire, en particulier pour l'enseignement de l'algorithmique., il est par exemple cité par plusieurs ressources académiques (Bordeaux, Nantes, Grenoble, Lille...). Il vient d'être traduit en grec en vue d'une diffusion dans le secondaire en Grèce.
  • giac (interface en ligne de commande) est utilisé par des outils LaTeX pour les enseignants de mathématiques du secondaire (professor, tablor, pgiac).
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 12/02/10
  • Correction mineure : 21/05/19
  • Auteur de la fiche : Philippe Theveny (LIP ENS Lyon)
  • Responsable thématique : Damien Ferney (Laboratoire de mathématiques - Clermont-Ferrand)
Mots-clés

GNU MPFR : bibliothèque de calcul à virgule flottante en précision arbitraire avec arrondi correct

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 3.1.2 - 13 mars 2013
  • Licence(s) : LGPL
  • Etat : validé (au sens PLUME), diffusé, stable
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Guillaume Hanrot, Vincent Lefèvre, Patrick Pélissier, Philippe Théveny, Paul Zimmermann
  • Contact concepteur(s) : mpfr (arobase) loria.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : LIP, LORIA

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : GNU MPFR
Fonctionnalités générales du logiciel

GNU MPFR est une bibliothèque qui propose un ensemble de fonctions mathématiques permettant le calcul sur des nombres à virgule flottante en précision arbitraire avec un arrondi correct. Les calculs ont une sémantique bien définie tout en restant efficaces.

Contexte d’utilisation du logiciel

GNU MPFR sert de brique de base pour construire d'autres bibliothèques de calcul flottant à précision arbitraire comme GNU MPC (nombres complexes) ou MPFI (intervalles).

Publications liées au logiciel
  • Laurent Fousse, Guillaume Hanrot, Vincent Lefèvre, Patrick Pélissier, Paul Zimmermann,
    MPFR: A Multiple-Precision Binary Floating-Point Library With Correct Rounding,
    ACM Transactions on Mathematical Software 33, 2 (2007) article 13
  • voir aussi http://www.mpfr.org/pub.html
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 12/02/10
  • Correction mineure : 21/05/19
  • Auteur de la fiche : Philippe Theveny (LIP ENS Lyon)
  • Responsable thématique : Damien Ferney (Laboratoire de mathématiques - Clermont-Ferrand)
Mots-clés

GNU MPC : bibliothèque de calcul sur les nombres complexes à virgule flottante en précision arbitraire

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like, Windows, MacOS X
  • Version actuelle : 1.0.1 - septembre 2012
  • Licence(s) : LGPL
  • Etat : validé (au sens PLUME)
  • Concepteur(s) : Andreas Enge, Philippe Théveny, Paul Zimmermann
  • Contact concepteur(s) : mpc-discuss (arobase) lists.gforge.inria.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : IMB, LORIA

 

Une fiche logiciel décrit plus en détail ce développement, consultez la pour plus d’informations : GNU MPC
Fonctionnalités générales du logiciel

GNU MPC est une bibliothèque de fonctions mathématiques sur les nombres complexes à virgule flottante en précision arbitraire avec un arrondi correct.

Contexte d’utilisation du logiciel

Dans l'équipe LFANT, la bibliothèque GNU MPC est utilisée comme une brique de base pour la construction de courbes elliptiques à multiplication complexe, qui peuvent servir pour les preuves de primalité ou dans des cryptosystèmes à clef publique, notamment à base de couplages.

Publications liées au logiciel
  • The complexity of class polynomial computation via floating point approximations
    Andreas Enge
    Mathematics of Computation 78, 266 (2009) 1089-1107
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 08/02/10
  • Correction mineure : 09/02/10
Mots-clés

heegner_twist : calcul par la méthode de Heegner du générateur d'une tordue quadratique de rang 1

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 0.1
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : utilisé en interne
  • Support : non maintenu, pas de développement en cours
  • Concepteur(s) : C. Delaunay, X.-F. Roblot
  • Contact concepteur(s) : {delaunay,roblot}@math.univ-lyon1.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Il s'agit d'un script utilisable avec le système PARI/GP. Pour E une courbe elliptique définie sur Q de rang 0 et E_d une tordue quadratique de rang 1, ce script calcule, par la méthode de Heegner, un point de non-torsion dans le groupe de Mordell-Weil de E_d, puis en déduit un générateur de ce groupe.  

Contexte d’utilisation du logiciel

Universitaire, calcul en théorie des nombres

Publications liées au logiciel
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 08/02/10
  • Correction mineure : 09/02/10
Mots-clés

ellanalyticrank : calcul du rang analytique d'une courbe elliptique définie sur Q

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 2.4.3 - 01/03/2009
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : diffusé en beta
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : Christophe Delaunay, Xavier-François Roblot
  • Contact concepteur(s) : {delaunay,roblot}@math.univ-lyon1.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Il s'agit d'un module intégré au logiciel PARI/GP permettant de déterminer l'ordre d'annulation en s=1 de la fonction L d'une courbe elliptique définie sur Q. D'après la conjecture du rang, ce rang est aussi égal au rang de la partie sans torsion du groupe de Mordell-Weill de la courbe elliptique. 

Contexte d’utilisation du logiciel

Le rang analytique est un invariant fondamental d'une courbe elliptique. La possibilité de le calculer est donc très importante pour l'étude des courbes elliptiques.

Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 07/02/10
  • Correction mineure : 19/03/10
Mots-clés

Krig-SL : équation d'advection, méthodes semi-lagrangienne et de krigeage

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Système : UNIX-like
  • Licence(s) : Autre - Non diffusé.
  • Etat : utilisé en interne
  • Support : maintenu, développement en cours
  • Concepteur(s) : Daniel Le Roux
  • Contact concepteur(s) : dleroux@math.univ-lyon1.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ, McGill University, Montreal, Canada National Center for Atmospheric Research (NCAR), Boulder, Colorado, USA. Universite Laval, Quebec, Canada

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Code 2D résolvant une équation d'advection avec des méthodes semi-lagrangienne et de krigeage.

Code en Fortran qui permet de tester la qualité (dissipation et dispersion) de la discrétisation d'une équation d'advection selon une méthode semi-lagrangienne. Plusieurs covariances sont disponibles et déjà codées.

Publications liées au logiciel
  • Djoumna G., Le Roux D.Y., Pierre R., High order C1 finite-element interpolating schemes Part II: Nonlinear semi-Lagrangian shallow-water models, Int. J. Numer. Methods Fluids, 2008, 57, pp. 1629-1648.
  • Hanert E., Le Roux D.Y., Legat V., Deleersnijder E., An efficient Eulerian finite-element method for the shallow-water equations, Ocean Modelling, 2005, 10, pp. 115-136.
Fiche dév Ens Sup - Recherche
  • Création ou MAJ importante : 07/02/10
  • Correction mineure : 07/02/10
Mots-clés

padicfields : calcul des extensions de degré donné d'un corps p-adique

Ce logiciel a été développé (ou est en cours de développement) dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son état peut être variable (cf champs ci-dessous) donc sans garantie de bon fonctionnement.
  • Site web
  • Système : UNIX-like
  • Version actuelle : 2.4.3 - 20/07/2009
  • Licence(s) : GPL
  • Etat : diffusé en beta
  • Support : maintenu, sans développement en cours
  • Concepteur(s) : X.-F. Roblot
  • Contact concepteur(s) : roblot@math.univ-lyon1.fr
  • Laboratoire(s), service(s)... : ICJ

 

Fonctionnalités générales du logiciel

Il s'agit d'un module du système PARI/GP permettant de calculer un système minimal de polynômes engendrant toutes les extensions d'un degré donné N du corps rationnel p-adique Q_p.

Contexte d’utilisation du logiciel

Universitaire, théorie des nombres

Publications liées au logiciel

S. Pauli, X.-F. Roblot, On the Computation of All Extensions of a p-Adic Field of a Given Degree, Math. Comp. 70 (2001), n°236, 1641-1659

Fiche logiciel validé
  • Création ou MAJ importante : 07/02/12
  • Correction mineure : 12/09/13
Fiche archivée
La fiche n'est plus à jour et son rédacteur initial ne répond plus.
Mots-clés
Fiche en recherche de repreneur
Cette fiche est en recherche d'un repreneur. Si vous êtes intéressé(e)s, contactez-nous !

Spyder : environnement de développement Python (et C, C++, Fortran)

Cette fiche n'est plus à jour. Elle a été archivée pour la raison exposée ci-contre.
Description
Fonctionnalités générales

Spyder est un environnement de développement Python (et C/C++/Fortran) qui présente les fonctionnalités suivantes :

  • éditeur de code avec coloration syntaxique, complétion de code, analyse de code temps-réel et explorateur de fonctions et de classes ;
  • console interactive (interne) et console externe (exécutée dans un processus séparé) avec les caractéristiques suivantes :
    • completion de code contextuelle,
    • espace de travail (similaire au "Workspace" de MATLAB) pour lister et modifier via une interface graphique les variables globales (nombres réels, chaînes de caractères, tableaux, listes, etc.),
    • aide automatique et dynamique sur les objets utilisés (dont les modules, fonctions, classes, méthodes, etc.),
    • historique.
Autres fonctionnalités

Ce qui distingue Spyder des autres environnements de développement, c'est l'intégration parfaite des bibliothèques scientifiques Python telles que NumPy (calcul numérique, algèbre linéaire), SciPy (traitement du signal et de l'image) ou encore matplotlib (visualisation de données 2D/3D) dans un environnement très proche de celui de MATLAB. Ainsi, il est possible dans Spyder d'importer/d'exporter des données de/vers MATLAB (fichiers .mat) - d'autres formats sont également pris en charge (avec, par exemple, l'importation de fichiers texte sous la forme de tableaux).

Enfin, Spyder intègre également les fonctionnalités suivantes :

  • éditeur de variables d'environnement ;
  • gestion de chemins d'accès (PYTHONPATH) ;
  • analyse de code approfondie avec pylint ;
  • recherche avancée (expressions régulières) dans des répertoires contenant des fichiers texte (sources Python ou autres).
Interopérabilité

Import/export dans l'espace de travail :

  • échanges avec MATLAB : import/export de fichiers .mat ;
  • autres formats pris en charge : import de fichiers texte .txt, .asc, .csv et d'images aux formats .png, .jpg, etc.

Editeur de code :

  • sources Python : .py, .pyw
  • sources C/C++/Fortran : .c, .cpp, .h, .hpp, .f, .for, .f90
  • autres formats pris en charge : .bat, .properties, .ini
  • n'importe quel autre type de fichier texte, mais sans coloration syntaxique
Contexte d'utilisation dans mon laboratoire/service

Spyder (avec Python) est utilisé :

  • en remplacement de MATLAB et IDL,
  • pour le traitement interactif de données et pour le développement de scripts Python pour le calcul scientifique.
Environnement du logiciel
Distributions dans lesquelles ce logiciel est intégré

Distribution Python : Python(x,y) 2.6+ (http://www.pythonxy.com)
Distributions Linux : Ubuntu, Debian (unstable), Gentoo

Plates-formes

GNU Linux, Microsoft Windows XP/Vista/7, MacOS X

Logiciels connexes

Python 2.5+

matplotlib 0.98+ : fiche Fiche Plume

NumPy 1.1+ : fiche Fiche Plume

SciPy 0.6+

pylint

Environnement de développement
Type de structure associée au développement

Projet Python(x,y) (http://www.pythonxy.com)

Eléments de pérennité

Largement distribué auprès d'une communauté de plusieurs milliers d'utilisateurs (ceux de Python(x,y)).

Références d'utilisateurs institutionnels

Installé sur tous les réseaux internes du CEA/DAM Île-de-France

Environnement utilisateur
Liste de diffusion ou de discussion, support et forums
Documentation utilisateur
Syndiquer le contenu