projet / groupe

Projet ou groupe de travail

PLUME et ses documents de référence

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 20/01/12
  • Correction mineure : 20/01/12

PLUME et ses documents de référence

Le projet PLUME devenu plate-forme de service, Promouvoir les Logiciels Utiles Maîtrisés et Economiques dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche, lancé en 2007 est construit autour d'une plateforme Web avec 4 objectifs :

  • Mutualiser les compétences sur les logiciels qui sont utilisés dans les laboratoires et les universités en publiant des fiches de logiciels validés ou à valider ou en test, en grande majorité des logiciels libres.
  • Faire connaître les développements de logiciels réalisés dans cette communauté en publiant des fiches appelées Développements Enseignement Supérieur - Recherche (Dév ESR).
  • Créer une communauté d'informaticiens ou d'utilisateurs éclairés qui connaissent bien les logiciels libres ou les développent à travers des échanges : formations, journées, documents de références...
  • Promouvoir l'usage et la contribution aux logiciels libres.

Documents de référence pour vous permettre d'utiliser et de comprendre la plate-forme PLUME :

MATHRICE : réseau d'échanges des informaticiens des laboratoires de mathématiques

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 18/12/08
  • Correction mineure : 22/03/13

MATHRICE : réseau d'échanges des informaticiens des laboratoires de mathématiques

Le Groupement De Service CNRS (GDS 2754) Mathrice regroupe les informaticiens administrateurs système et réseau des laboratoires de mathématiques du CNRS, des universités et écoles d'ingénieurs françaises. De manière générale, les informaticiens des laboratoires de mathématiques sont aussi "mathriciens". Le réseau a été créé en 2000 et est devenu un GDS en 2004.

Mathrice est à la fois un lieu d'échange et d'entraide pour ces informaticiens et un soutien fort à la recherche mathématique par la mise à la disposition de l'ensemble de la communauté de multiples services (annuaire, jetons, plateforme en ligne (la PLM) ...).

Mathrice est un réseau participant à la fédération des réseaux d'administrateurs systèmes et réseaux RESINFO

COMPIL : Collectif Midi Pyrénées des Informaticiens déveLoppeurs

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 13/11/08
  • Correction mineure : 01/12/10
Mots-clés

COMPIL : Collectif Midi Pyrénées des Informaticiens déveLoppeurs

  • http://www.compil.org/
  • Type de ressource : projet / groupe
  • Date de publication du document ou de l'événement : Jan 2008
  • Accès restreint : Enseignement Supérieur et Recherche
  • Contact pour plus d'informations : compil-contact@laas.fr

COMPIL est un réseau d'échanges au service des informaticiens développeurs. La démarche se propose de favoriser les contacts entre ingénieurs, techniciens et chercheurs fournisseurs ou producteurs de logiciels dans des disciplines différentes, de l'Enseignement Supérieur et la Recherche, sur Toulouse et sa région.

Objectifs

  • Échanges de savoir-faire, de codes, de « trucs et astuces ».
  • Échanges en termes de veille technologique.
  • Exploitation au mieux des compétences réparties pour répondre aux besoins des utilisateurs dans les laboratoires.
  • Moins d’isolement pour les petites structures.
  • Bonne connaissance de ce qui se réalise sur la Région Midi-Pyrénées.

Carte d’identité

  • Date de naissance : 06/01/2008
  • Comité de pilotage :
    01/2008 : 6 personnes (CESR, LAAS)
    09/2008 : 8 personnes (CESR, IRIT, LAAS, LATT)
  • Soutiens : CESR, IRIT, LAAS, LATT, DR14
  • Membres inscrits (Octobre 2008): 86 membres

Moyens

  • Conférences : exposés des savoir-faire utilisés dans les développements réalisés:
  • Systèmes de Gestion de Version (Mars 2008 - 50 participants/15 organismes).
  • IHM (Juin 2008 - 65 personnes/24 organismes).
  • Veille technologique: intervention d'industriels.
  • Ateliers : Partage de pratiques, de savoir-faire concernant l'utilisation d'outils logiciels:
  • Atelier Subversion (prévu pour Décembre 2008).
  • Wiki, liste de discussion (inscription nécessaire), rencontres.

Retombées attendue

  • Savoir ce qui se fait sur la région et donc trouver facilement le bon interlocuteur pour poser une question.
  • Arriver à la création de cercles de compétences.

La suite ?

  • COMPIL à instancier dans d'autres régions.
  • Organiser la coopération entre les différentes instances.

GMOD : Generic Model Organism Database (pour la biologie)

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 06/11/08
  • Correction mineure : 01/12/11
Mots-clés

GMOD : Generic Model Organism Database (pour la biologie)

Description brève

GMOD est un projet qui regroupe une collection de bases de données et de logiciels libres interconnectés dédiés aux données biologiques.

Le projet GMOD :

Les techniques modernes, en biologie (séquençage, transcriptome, …), génèrent aujourd’hui des quantités de données de plus en plus importantes. Et la plupart des petites communautés n’ont pas les moyens matériels/humains de recréer leur propre système de gestion de données. De plus le développement d’une nouvelle base de données communautaire, ayant pour vocation de non seulement rendre disponible les données associées au génome, mais aussi rendre possible une curation de ces données par les biologistes, représente un coût non négligeable. De cette idée est né le projet GMOD.

L’objectif du projet GMOD est de fournir une série d’outils génériques, clé en main, pour gérer et visualiser tous types de données biologiques. Derrière le projet GMOD, il y a environ une centaine de développeurs répartis dans le monde, qui améliorent les différents logiciels, mais également aident les utilisateurs à la mise en place de ces outils.

Quelques composants du projet GMOD :

  • chado est le nom du schéma relationnelle (implémenté en PostgreSQL) permettant de stocker, potentiellement, tous les types de données biologiques. Ce schéma modulaire utilise les ontologies (Sequence Ontology, Gene Ontology, …), ce qui le rend extrêmement flexible mais également compatible avec les autres bases de données.
  • Gbrowse, pour Generic Genome Browser, est probablement le plus populaire des composants du projet GMOD. Cette application web interactive permet de visualiser des annotations sur un génome sous forme graphique.
  • Apollo est un éditeur graphique d’annotation de génome implémenté en Java.
  • La description des autres composants du projet GMOD est disponible sur le site web http://www.gmod.org

PLUME : 1er anniversaire

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 05/11/08
  • Correction mineure : 14/12/10
Mots-clés

PLUME : 1er anniversaire

La plate-forme PLUME fête son 1er anniversaire

Il y a un an, le 5 novembre 2007, la plate-forme PLUME était ouverte. Ce projet, initialisé par le CNRS à travers l'UREC, Unité Réseaux du CNRS, a rapidement été soutenu par un certain nombre d'acteurs (Centre de calcul de l'IN2P3, LAAS, INIST, INSA Lyon, CNAM, RENATER...). Destiné à Promouvoir les Logiciels Utiles Maîtrisés et Economiques dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNRS, universités et autres EPST), son objectif est triple :

Cette plate-forme publique présente aujourd'hui plus de 151 logiciels validés, 5 logiciels à valider, 5 logiciels en test, 33 développements Ens Sup - Recherche, sauf exceptions des logiciels libres et gratuits, 45 ressources (articles, cours...). La communauté Plume comporte 532 membres dont 238 contributeurs. L'ensemble des documents est indexé pour permettre des recherches thématiques, par métier... La consultation du serveur a doublé entre mai et octobre 2008 (près de 800 000 accès). En parallèle, différents projets connexes (apprentissage en ligne, école thématique...) sont lancés.

L'année écoulée a été principalement consacrée à mettre en production les bases techniques et organisationnelles de la plate-forme. Les mois qui arrivent seront destinés à :

  • enrichir la base des descriptions de logiciels et autres documents associés, en particulier sur les développements internes avec un objectif de valorisation au sens large (projet RELIER avec une partie du site en anglais),
  • organiser des actions de formation pour permettre une meilleure utilisation de ces logiciels,
  • aider la communauté des développeurs par des formations, documents de référence, groupes d'échanges régionaux ou thématiques,
  • stabiliser et renforcer l'organisation qui repose sur quelques personnes,
  • mettre en place et organiser de nouveaux soutiens et partenariats à ce projet et à cette plate-forme.

L'objectif général est de rendre un service global d'information sur les logiciels, la plupart libres, d'un côté utilisés et de l'autre produits par l'Enseignement Supérieur et la Recherche.

N'hésitez pas à consulter le site. Les membres de la communauté Enseignement Supérieur et Recherche sont invités à contribuer.

Ce communiqué de presse est accessible : en français en format texte, en anglais en format texte et PDF

Fichier attachéTaille
PLUME_1_an.txt3 Ko
PLUME Anniversary.txt2.77 Ko
PLUME Anniversary.pdf65.71 Ko

Présentations des journées Mathrice oct 2008

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 29/10/08
  • Correction mineure : 28/09/12

Présentations des journées Mathrice oct 2008

Ne sont citées ici que les présentations relatives directement aux logiciels. Ces présentations, ainsi que les autres, sont disponibles sur le site Mathrice.

 

  • Les HIMS (Host Intrusion Monitoring System) avec un focus sur samhain.
    Les HIMS constituent une approche pragmatique pour surveiller l’intégrité des composants du système de fichiers d’une machine (fichiers, tables des appels systèmes, etc.). Un focus sur Samhain permettra d’acquérir une connaissance transversale sur d’autres outils comme Osiris, Samhain, Tripwire et AIDE.
  • DeployStudio
    "DeployStudio" est un outil pour "Mac OS X" permettant de créer des images disques de systèmes installés et ensuite de les déployer sur d’autres machines (installation/ré-installation).
  • Spamd, l’antispam inclus dans OpenBSD
    spamd émule un faux MTA dans le but d’éliminer le spam le plus tôt possible de la chaine de réception en se mettant en coupure du trafic mail. Il s’appuie sur PF (Pare-feu * BSD) pour réglementer l’accès au vrai MTA.
  • Opération Pticrem : démonstration du Tableau Blanc Interactif
  • Authentification unifiée Unix/Windows
    Basé sur le principe d’approbation de domaine entre Active Directory et Kerberos et alimenté par un annuaire OpenLDAP, ce système permet aux utilisateurs d’ouvrir une session dans les deux mondes avec les mêmes identifiants.
  • Faire des graphiques sous LaTeX
    Revue des différents logiciels disponibles
  • Travail collaboratif avec TRAC, une mini-forge
    Présentation de TRAC, une interface agréable et simple au-dessus de subversion qui facilite le développement collaboratif de code mais aussi l’écriture de publications (sous TeX par exemple).

Déclaration de Berlin : Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 21/10/08
  • Correction mineure : 03/02/14
  • Auteur : Maud Ingarao (Institut d'Histoire de la Pensée Classique - ENS Lyon)
Mots-clés

Déclaration de Berlin : Libre Accès à la Connaissance en Sciences exactes, Sciences de la vie, Sciences humaines et sociales

Le mouvement du libre accès (open access movement) désigne l’ensemble des initiatives prises pour une mise à disposition des résultats de la recherche au plus grand nombre, sans restriction d’accès, que ce soit par l’autoarchivage ou par des revues en libre accès.

La déclaration de Berlin est l'une des étapes-clés dans le développement de ce mouvement, car elle marque l'implication des principaux organismes de recherche Européens dans le mouvement du libre accès. A travers ce texte, les signataires s'engagent à "promouvoir un Internet qui soit un instrument fonctionnel au service d’une base de connaissance globale et de la pensée humaine", et définissent "des mesures (...) à envisager par les responsables politiques en charge de la science, les institutions de recherche, les agences de financement, les bibliothèques, les archives et les musées."

Pour agir concrètement en faveur du libre accès, les signataires appellent en particulier les établissements et organismes de recherche à

  • "encourager leurs chercheurs et boursiers à publier leurs travaux selon les principes du paradigme du libre accès ;
  • encourager les détenteurs du patrimoine culturel à soutenir le libre accès en mettant leurs ressources à disposition sur l’Internet ;
  • développer les moyens et les modalités pour évaluer les contributions au libre accès et les revues scientifiques en ligne pour maintenir les critères d’assurance qualité et d’éthique scientifique ;
  • agir favorablement pour que les publications en libre accès soient jugées lors des évaluations intervenant dans le cadre de la promotion professionnelle et académique ;
  • illustrer les mérites intrinsèques du libre accès et des contributions à une telle infrastructure par le développement d’outils logiciels, la fourniture de contenus, la création de métadonnées, la publication d’articles."

En France, ces engagements se sont traduits notamment par le déploiement de l'archive institutionnelle nationale ouverte Hyper Article en Ligne (HAL). L'ANR participe à cet encouragement.

En Europe, l'iniciative OpenAire (Open Access Infrastructure for Research in Europe), lancée en novembre 2010, offre un réseau de bases documentaires publiques européennes donnant libre accès en ligne aux connaissances produites par des scientifiques ayant reçu des subventions de l'Union européenne au titre du 7e PRCD.

A lire sur ce sujet :

  • Francis André, Libre accès aux savoirs. Open Access to Knowledge. Futuribles, juillet 2005. La publication est bilingue français / anglais

Mise en place du dispositif de formation en ligne aux logiciels libres dans le cadre de PLUME (projet @2L)

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 11/09/08
  • Correction mineure : 11/09/08
Mots-clés

Mise en place du dispositif de formation en ligne aux logiciels libres dans le cadre de PLUME (projet @2L)

La réussite de la promotion des logiciels libres passe par la mise en place d'un dispositif d'accompagnement à l'apprentissage. Les formations devront être développées dans le contexte d'utilisation future des logiciels. De plus, ces formations en regroupant (physiquement ou virtuellement) les acteurs (apprenants, formateurs, tuteurs) favoriseront l’éclosion et le renforcement d’une communauté d’utilisateurs et de développeurs (un des objectifs de PLUME).

Dans le cadre d'un projet de fin d'étude pour l'obtention du Master Ingénierie Pédagogique Multimedia ( IPM ) dispensé par le CUEEP de Lille, la mise en place du dispositif a été réalisée par Anne Durand (CNRS/MAP), Marie Leproust (UVSQ/TICE) et Hélène Vanderstichel (Mission locale Villeneuve d'Ascq). Joël Courant (CNRS/CERTOP) a été co-auteur et tuteur de la séquence test.

Les actions suivantes ont été réalisées :
  • Choix et mise en place d'une plateforme dédiée de formation à distance LMS Moodle
  • Développement d'un module de formation portant sur le changement de version sous SPIP (CMS pour gérer des sites Web)
  • Organisation d'une session avec un tuteur et des stagiaires recrutés par la Formation Permanente du CNRS
  • Production d'une étude écrite pour relater et analyser l'expérience, justifier les choix et proposer des perspectives de développement.
Le rapport de projet de fin d'étude décrit précisément la démarche et ses résultats. Le module de formation a été développé à partir du logiciel eXeLearning ; il intègre la charte graphique de PLUME. La plateforme est accessible à l'adresse : http://a2l.projet-plume.org/moodle.
Dans la continuité de ce travail de fin d'étude, Anne Durand, au cours de son stage effectué de décembre 2007 à mars 2008, en collaboration avec Hélène Vanderstichel, a mis en place une auto-formation en ligne à SPIP.
Parallèlement, une enquête sur les besoins de formation aux logiciels libres a été réalisée auprès de membres de la communauté Enseignement Supérieur et Recherche.
Le stage a été également l'occasion d'une réflexion plus générale sur l'importantce de l’accompagnement des acteurs - apprenants, formateurs et décisionnaires - dans la réussite d’un dispositif de formation à distance dans le contexte Enseignement Supérieur et Recherche. Résultats de l'enquête et réflexions sont inclus dans ce rapport de stage.
Ce projet de fin d'étude et ce stage ont permis de mettre en place le projet @2L de formation aux logiciels libres au sein de Plume.

Groupe de travail sur les SIGB libres

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 25/08/08
  • Correction mineure : 17/08/09
Mots-clés

Groupe de travail sur les SIGB libres

En 2005, les acteurs de la documentation de l'Université Lumière Lyon 2 ou proches de l'Université Lyon 2 (Service Commun de la Documentation, Bibliothèque de la Maison de l'Orient Méditerrannéen, Service d'Ingénierie Documentaire de l'Institut des Sciences de l'Homme, et Centre de documentation de l'Institut d'Etudes Politiques) ont initié un groupe de réflexion sur les SIGB libres. Ce groupe mène un travail de veille de réflexion et d'études sur les systèmes intégrés de gestion de bibliothèques libres.

RESINFO : réseau métier d’administrateurs systèmes et réseaux

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 05/08/08
  • Correction mineure : 22/03/13

RESINFO : réseau métier d’administrateurs systèmes et réseaux

Définition donnée sur le site de RESINFO :

RESINFO est une fédération des réseaux (métiers) d’Administrateurs Systèmes et Réseaux (ASR). Cette fédération est soutenue / reconnue par la MRCT, sous la tutelle du CNRS. Les administrateurs systèmes et réseaux de plusieurs départements scientifiques et régions se sont organisés en réseaux de compétence, avec les objectifs communs suivants :

  • faciliter la communication entre leurs membres
  • échanger les compétences, mutualiser les expériences

dans le but d’améliorer le service rendu aux utilisateurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, à court, moyen et long terme.

Ces réseaux concernent toutes les personnes exerçant des fonctions relatives à l’administration des systèmes et réseaux dans le contexte de la recherche et de l’enseignement supérieur.

RESINFO organise des journées JoSy qui sont référencées dans des fiches PLUME.

En juin 2008, 13 réseaux font partie de cette fédération qui est un lieu d'échange entre ces réseaux et qui pilote différentes actions : formation, journée thématiques JoSy, groupes de travail, compilation de documents, ...

Syndiquer le contenu