site web

Site Web

Association Veni, Vidi, Libri (Licences libres)

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 05/03/10
  • Correction mineure : 27/06/11
Mots-clés

Association Veni, Vidi, Libri (Licences libres)

L’association Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres ainsi que de faciliter le passage de créations sous licence libre.

Son projet s'adresse :

  • Aux auteurs qui se demandent quelle licence choisir pour leur création ;
  • Aux auteurs qui ne connaissent pas le logiciel libre et les licences libres ;
  • Aux experts des licences libres qui veulent partager leurs connaissances ;
  • Aux utilisateurs de créations libres comme propriétaires ;
  • À tout ceux qui veulent en savoir plus sur les licences libres ;
  • À tout le monde.

Le site de l'association explique les licences libres, les problèmes de compatibilité entre licences, et les contraintes (légales, contractuelles, techniques, étiques) liées à l'utilisation de ces licences. Il y a des explications sur la gestion des oeuvres sous licences libres et les procédures de passage d'une oeuvre vers une licence libre.

Le logiciel libre dans un laboratoire de recherche en chimie

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 16/02/10
  • Correction mineure : 01/12/11
Mots-clés

Le logiciel libre dans un laboratoire de recherche en chimie

Cette fiche se veut non exhaustive et traite des possibilités d'utilisation et du retour d'expérience de l'utilisation de logiciels libres dans un laboratoire.

Son unique but est de donner quelques pistes pour le déploiement de ressources informatiques dans le monde de la recherche en chimie.

On peut distinguer 3 principaux domaines :

  • les applications purement scientifiques ;
  • les applications liés à la « gestion administrative scientifique » : référencement, édition de documents scientifiques, etc ;
  • la gestion et l'administration d'un réseau dans un laboratoire de recherche.

1. Les applications scientifiques

Elles sont liées au domaine de recherche et aux équipements utilisés. Pour un équipement "commercial" et dans le cadre d'une acquisition de données, l'application principale est généralement un logiciel dit « constructeur ». Cela peut également être un développement local mais il s'agit plus rarement d'un logiciel dit « libre » et le système d'exploitation est le plus souvent basé sur Windows. Par contre, pour la partie traitement, il existe toute une panoplie de logiciels libres à disposition des utilisateurs et qui sont spécifiques pour chaque discipline ou chaque traitement. Entre autres, on trouvera des "outils" Open Source dans le cadre de la modélisation moléculaire, de la simulation, de l'analyse, etc… (développements pour tous les systèmes d'exploitation). Il est difficile de tous les lister, tant les spécialités sont nombreuses.

Quelques sites web qui répertorient les logiciels libres en chimie (il y en a beaucoup d'autres....) :

Une piste de recherche : dans un navigateur, taper « logiciel libre » + domaine (par exemple « spectroscopie ») ou type de traitement .....

2. Les applications de gestion administrative scientifique

Mots clés : bureautique, communication internet, bibliographie, graphisme

Les "puristes" choisiront bien entendu des suites LaTEX et autres TEX pour éditer leurs documents scientifiques.

Les outils classiques de bureautique et d'accès à internet sont également très utilisés (Firefox, Thunderbird, OpenOffice, Gimp, PDFCreator, etc).

L'aspect "gestion bibliographique" a été très bien traité lors d'une journée "Plume" :

http://www.projet-plume.org/fr/ressource/journee-plume-biblio-2009

Concernant la partie graphique, il existe une multitude d'outils de dessin de molécules dans tous leurs états.

Remarque : Pour ce qui est de notre propre expérience, le couple "Windows/Office" est préféré au package "Linux/OpenOffice" du fait des habitudes des chercheurs et d'importants échanges de documents avec l'extérieur, notamment le monde industriel (problèmes de compatibilité). Par contre, on trouvera du "Libre" dans tous les autres domaines.

3. Logiciels Open Source utilisés dans le cadre de la gestion et de l'administration réseau (cette rubrique n'est pas propre à un laboratoire de recherche en chimie)

L'utilisation des logiciels Open Source offre des services très intéressants dans la gestion et l'administration d'un réseau de laboratoire, notamment dans le cas d'une petite entité (une cinquantaine de personnes). Ces services ne sont pas spécifiques au domaine "chimie" et sont utilisés par beaucoup d'Administrateurs Systèmes et Réseaux.

Entre autres, on peut citer :

  • OCS Inventory NG : solution puissante d’inventaire du parc informatique via notamment la récuperation automatique de la configuration matérielle et logicielle des ordinateurs
  • GLPI : helpdesk, système de suivi des demandes, couplé avec OCS Inventory NG il facilite la gestion de parc
  • Syslog NG : gestion de traces (variante php-syslog-ng : interface web basée sur un script php qui permet de lire les logs générés par un serveur local ou une machine distante)
  • CUPS : serveurs d'impression
  • Apache : serveur http
  • Php : langage informatique orienté programmation Web
  • MySql : serveur de bases de données relationnelles

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Remarque 1 : Dans le cadre de la gestion et de l'administration d'une Unité de Recherche, il y a lieu de déployer les applications spécifiques à cet effet (par exemple catalogue de la DSI pour les unités CNRS).

Remarque 2 : Un aspect particulier, le développement d'applications dans un laboratoire de recherche(cf. http://www.projet-plume.org/relier - http://www.projet-plume.org/fr/breve/plume-juin-juillet-2009)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avez-vous un complément d'informations ou des références intéressantes à
nous signaler?

Merci de les indiquer dans un commentaire au bas de cette page ou d'écrire à plume [at] services [dot] cnrs [dot] fr (plume).

EOLE : distribution de logiciels permettant d'installer des serveurs réseau Internet-Intranet

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 27/01/10
  • Correction mineure : 19/12/11
  • Fiches logiciel PLUME connexes : Ubuntu
Mots-clés

EOLE : distribution de logiciels permettant d'installer des serveurs réseau Internet-Intranet

EOLE est un projet développé par le Pôle de Compétence EOLE du Ministère de l’éducation nationale.

L’objectif du projet EOLE est de proposer des solutions clef en main pour la mise en place de serveurs Intranet-Internet. EOLE est conçu sur la base de logiciels libres et gratuits (licence GPL).
Le code est ouvert, utilisable, modifiable et redistribuable par tous (y compris hors Education nationale).

La distribution EOLE est conçue comme une "Meta distribution" basée sur la distribution Linux Ubuntu.
Elle en reprend les éléments essentiels comme l'installeur de la distribution et les procédures de mise à jour par paquets.

Cependant, à partir de cette distribution de base un travail de sélection et d’élimination à été effectué par les concepteurs de façon à ne retenir que les programmes strictement nécessaires au projet EOLE. Par ailleurs des paquetages spécifiques EOLE ont été créés et ajoutés.

EOLE comporte une série de modules logiciels. Chaque module constitue une distribution GNU/LINUX spécifique orientée solution qui permet d’installer facilement un serveur dédié. Les services offerts sont pré-configurés, l’ensemble est cohérent. Un module Eole est un ensemble cohérent de logiciels destiné à répondre à un besoin précis. Il s’installe sur un serveur dédié.

La procédure d’installation est entièrement automatisée, elle facilite le déploiement sur de nombreux sites déportés. L'installation se fait à partir d'une image ISO qui permet de graver un CD d’installation. Ce CD est multi module, le choix du module à installer est proposé au boot.

Les modules logiciels de EOLE sont les suivants :

  • Sphynx : Concentrateur pour réseau privé virtuel
  • Amon : Le pare-feu
  • Horus : Serveur de Fichiers
  • Zephir : Gestion du parc des serveurs Eole
  • Scribe : Serveur pédagogique
  • Sentinelle : Outils graphiques de supervision des serveurs (couplé à Zephir)
  • Eclair : Serveur de client léger sous Linux
  • ZephirLog : Concentrateur de fichiers journaux (log)
  • AmonEcole : Solution complète pour un établissement : un pare-feu Amon et un Scribe sur le même serveur
  • Seshat : Le relais de messagerie

Bilan 2009 et projets 2010 du projet et de la plate-forme PLUME

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 13/01/10
  • Correction mineure : 14/12/10

Bilan 2009 et projets 2010 du projet et de la plate-forme PLUME

BILAN 2009 de la plate-forme et du projet PLUME

  • Evolution de la production : en savoir plus En savoir plus

    251 nouvelles fiches pour atteindre un total de 529 (+ 90 % par rapport à 2008)

    121 anciennes fiches mises à jour par leurs rédacteurs

    19 fiches en anglais (aucune en 2008)

    168 nouveaux contributeurs (rédacteurs ou relecteurs) pour un total de 438 (+ 60 %)

    1 millions de hits / mois en moyenne (+ 65 %)

 

PROJETS pour 2010

Organisation : En savoir plus

  • Mettre en place un comité stratégique, avec un groupe représentatif des soutiens-partenaires actuels
  • Créer un comité éditorial : informations mises en ligne et diffusées, présentation-ergonomie, mots-clés
  • Stabiliser et renforcer l'organisation qui repose sur quelques personnes

Développements internes (Ens Sup - Recherche) En savoir plus

  • Référencer tous les développements des laboratoires CNRS avec la valorisation associée. Un ingénieur valorisation, Samuel Godey, financé par la DPI du CNRS, sera en CDD pour un an à partir de mi janvier 2010
  • Pour le référencement des développements logiciels, continuer les actions de promotion au niveau des délégations régionales et services de valorisation du CNRS, organismes-départements-instituts, laboratoires, universités
  • Pages de développements internes / laboratoire, organisme de recherche, institut, université

Projets connexes En savoir plus

  • Aider à la mise en place d'un réseau national de compétences pour les développeurs : DEVLOG
  • Lancer et participer au projet de Forge Ens Sup Recherche nationale dont le périmètre est à définir

Formation En savoir plus

 Plate-forme

  • Réorganiser les mots-clés existants et ajouter un nouvel ensemble de mots-clés 'scientifiques'
  • Mettre en place le processus de mise à jour des fiches ressources, des fiches dév ESR, logiciels à valider et logiciels en tests
  • Mise en place de nouveaux thèmes : chimie, électroniciens, astronomie...
  • Positionner le portail anglophone dans les serveurs internationaux et dans des projets européens

Travail 'de fond'

  • Enrichir la base des descriptions de logiciels validés, à valider, en tests, dév ESR et les ressources associées en motivant des contributeurs. Mettre en place de nouveaux thèmes avec des responsables thématiques
  • Tenir à jour la base existante
  • Rechercher de nouveaux soutiens et réaliser des partenariats à ce projet et à cette plateforme
  • Mettre en place de nouveaux projets connexes et aider à l'évolution de ceux déjà lancés

Les piles BitNami : pour installer plus facilement des logiciels open source

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 19/04/10
  • Correction mineure : 19/12/11
Mots-clés

Les piles BitNami : pour installer plus facilement des logiciels open source

Les "BitNami stacks" sont des packages qui permettent de faire tourner tout une gamme de produits open source avec le minimum d'efforts de déploiement.

Certains logiciels open source sont assez délicats à installer, en particulier du fait qu'ils s'appuient sur tout un environnement déjà fonctionnel, et parfois complexe. Une application Web par exemple requiert souvent d'avoir préétabli un environnement serveur Web/ PHP/MySQL, ou Python, ou TomCat etc.

Les environnements xAMP avaient déjà simplifié le problème pour le trio Apache/PHP/MySQL, mais BitNami va beaucoup plus loin dans la facilité et la souplesse de mise en œuvre de cette approche. On peut par exemple télécharger une "pile" Drupal et lancer une instance Drupal sur son poste de travail par un simple double-clic sans aucune interférence avec l'environnement logiciel préexistant sur ce poste de travail.

Ça c'est pour la facilité. Mais la souplesse de mise en œuvre est aussi très intéressante. BitNami permet :

  • d'installer sa propre version d'"infrastructure BitNami" (généralement Web), sur laquelle on pourra faire tourner un logiciel open source également fourni par le site,
  • de lancer des stacks intégrés "infrastructure+application" d'un simple double-clic,
  • de faire tourner ce logiciel open source dans une machine virtuelle optimisée pour (c'est l'approche "appliance") ; il faut dans ce cas là avoir à disposition un mécanisme de gestion de machines virtuelles comme VirtualBox,
  • de lancer un stack "Linux+infrastructure+application" sur le cloud ; là il faut disposer d'une machine "cloud" chez Amazon par exemple.

Bien sûr, l'environnement fourni par BitNami est rarement celui requis par un déploiement au sein d'une infrastructure de laboratoire et encore moins de mésocentre ou de centre de calcul. Mais il peut être d'une aide inestimable pour les tests voire maquettages quand le produit logiciel visé requiert une infrastructure logicielle complexe, ou qui ne tourne pas en natif sur son poste de travail.

La liste des produits actuellement (avril 2010) disponibles sur le site est :

Infrastructure

DjangoStack
JRubyStack
LAMPStack
LAPPStack
MAMPStack
MAPPStack
RubyStack
SAMPStack
WAMPStack
WAPPStack

Blog

Roller
Typo
WordPress (voir la fiche PLUME)

Bug-Tracking

Mantis (voir la fiche PLUME)
Redmine (voir la fiche PLUME)
Trac (voir la fiche PLUME)

Business Intelligence

JasperServer

CMS

Alfresco
Drupal (voir la fiche PLUME)
Enano CMS
Joomla! (voir la fiche PLUME)
KnowledgeTree
Radiant CMS
eZ Publish
ocPortal

CRM

SugarCRM

ECM
Alfresco
KnowledgeTree

Forum

phpBB

Photo Sharing

Coppermine Photo Gallery
Gallery (voir la fiche PLUME)

Planning

Tracks

Poll Management

Opina

Portal Server

JasperServer
Liferay

Project Management

Redmine (voir la fiche PLUME)

Version Control

Subversion (voir la fiche PLUME)

Wiki

DokuWiki (voir la fiche PLUME)
MediaWiki (voir la fiche PLUME)
Trac (voir la fiche PLUME)

e-Commerce

Spree

eLearning

Moodle (voir la fiche PLUME)

Netlib : logiciels et bibliothèques pour le calcul scientifique

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 10/12/09
  • Correction mineure : 19/12/11
Mots-clés

Netlib : logiciels et bibliothèques pour le calcul scientifique

Netlib est un dépôt contenant des logiciels et des bibliothèques de fonctions écrites en Fortran, C ou C++ utiles pour le calcul scientifique. On y trouve par exemple des bibliothèques célèbres telles que blas, lapack, linpack, atlas...

La liste complète des bibliothèques disponibles est à l'URL suivante : http://www.netlib.org/liblist.html

Ce dépôt est maintenu par les laboratoires AT&T Bell, l'Université du Tennessee et le laboratoire Oak Ridge National.

Il existe dans le monde entier des clones de ce dépôt synchronisés automatiquement.

Groupe Logiciel Enseignement Supérieur - Recherche

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 27/02/12
  • Correction mineure : 27/02/12

Groupe Logiciel Enseignement Supérieur - Recherche

Ce texte de présentation a été rédigé par N. Marouzé (CNRS-DSI) et L. Boisson (CNL).

Présentation

Au sein du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, le « Groupe Logiciel Enseignement Supérieur - Recherche » rassemble des représentants de 13 Centres de Ressources Informatiques Universitaires, de 8 Organismes de Recherche et quelques experts. Il négocie des protocoles tarifaires avec les éditeurs de logiciels au profit de tous les établissements de la communauté Enseignement Supérieur et Recherche sous tutelle du Ministère.

Missions

La mission première du Groupe Logiciel est de négocier des protocoles permettant d’aboutir à un quadruple objectif :

  • obtenir les meilleurs prix du fait de « l’usage aux fins d’enseignement supérieur et de recherche », mais aussi par l’effet de masse sans engagement quantitatif de notre part ;
  • une distribution simplifiée organisée à partir de supports maîtres disponibles dans les CRI (Centres de Ressources Informatiques) Diffuseurs ou dans les CRI d'Établissements, ou par le biais plus classique de distributeurs ;

  • que le prix soit identique pour tous, que vous apparteniez à un gros établissement ou à une petite structure ;
  • offrir à l’utilisateur le choix entre des produits concurrents et promouvoir les « logiciels libres ».

Outre ces protocoles conclus avec les éditeurs, le Groupe Logiciel contribue à des appels d'offres nationaux encadrant :

  • la distribution des progiciels Microsoft sous le dispositif « Select »
  • la distribution des progiciels antivirus et de protection
  • la distribution gratuite du logiciel Power Archiver.

Bénéficiaires

Les travaux du Groupe Logiciel bénéficient :

  • aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche (Universités, Grands Etablissements, Ecoles),

  • aux organismes de recherche,

  • aux autres organismes sous tutelle (CNED, CNDP, INRP, etc.),

  • à l'administration centrale du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche,

  • à quelques regroupements d'établissements d'enseignement supérieur en  « cotutelle » ou « hors tutelle » (Ecoles des Mines, Ecoles d'Architecture, …).

Outils de Communication

La communication tant sur les protocoles que sur leur environnement est organisée au travers des listes de diffusion.

La liste LOGCRI

Elle rassemble les correspondants logiciels des établissements (un titulaire et un suppléant) et le Groupe Logiciel.

C'est un lieu d'échanges biunivoques et un forum.

La liste SUPTECH

Elle rassemble :

  • les membres du Groupe Logiciel,
  • les correspondants logiciels des établissements (titulaires et suppléants),
  • les correspondants support technique désignés par les correspondants titulaires de l'établissement dans la limite de 10
    personnes.

Elle a pour vocation de résoudre des problèmes dits de « support technique » :

  • par la mutualisation des compétences des correspondants qui aboutit à la résolution d'une grande partie des problèmes soulevés,
  • par l'organisation d'une forme de « help desk » développé à l'INSA de Lyon autour des technologies Microsoft dans le cadre d'un enseignement de cette discipline (optionnel). Elle implique des étudiants de l’INSA, regroupés autour d’un enseignant qui les accompagne dans un projet pédagogique. Ils ont comme « terrain de jeu » les incidents de notre communauté Enseignement Supérieur - Recherche.

Le serveur du Groupe Logiciel parachève cet ensemble d'actions, puisqu'il concentre l'information à divers niveaux :

  • les protocoles logiciels, avec leur environnement (produits / tarifs / distributeurs / support technique / formation) ;
  • de l'information technique ;
  • la possibilité pour les correspondants logiciels (titulaire et suppléant) d'accéder de manière sécurisée aux supports maîtres de
    Microsoft et d'autres éditeurs.

Organisation de la distribution

Chaque membre du Groupe Logiciel a pour mission d'informer les établissements d'Enseignement Supérieur ou organismes de Recherche des protocoles particuliers obtenus auprès des distributeurs et, dans certains cas, d'assurer la distribution des logiciels concernés.

Pour tout renseignement et pour bénéficier de ces conditions spéciales, contactez le CRI (Centre de Ressources Informatiques) dont vous dépendez géographiquement.

La liste des corespondants logiciels titulaires et suppléants se trouve sur le site du Groupe Logiciel à l'adresse : http://groupelogiciel.cnlesr.fr/Pages/Correspondan...

RELIER

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 26/10/09
  • Correction mineure : 26/10/09

RELIER

Le but du projet RELIER et des fiches "Développement Enseignement Supérieur Recherche" est d'encourager l'affichage, la diffusion et les échanges autour de des logiciels développés dans les laboratoires de recherche et des expertises qui leur sont associées (modèles, méthodes numériques, algorithmes ...).

OSSIR : Observatoire de la Sécurité des Systèmes d’Information et des Réseaux

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 07/08/09
  • Correction mineure : 07/08/09

OSSIR : Observatoire de la Sécurité des Systèmes d’Information et des Réseaux

L'Observatoire de la sécurité des systèmes d'information et des réseaux (OSSIR) est une association à but non lucratif (loi de 1901) existant depuis 1996 qui regroupe les utilisateurs intéressés par la sécurité des systèmes d'information et des réseaux.
L'association comprend actuellement :

  • quatre groupes de travail régionaux :
    • Paris depuis 1987, issu de la fusion du groupe Windows et SUR (Sécurité Unix et Réseau) en 2008 ;
    • RéSIST (Toulouse) depuis 1997 ;
    • Bretagne depuis 2007 ;
    • Rhônes-Alpes depuis 2009.
  • un groupe de réflexion technico-juridique

Les réunions permettent des échanges et des présentations techniques de solutions et d'expériences en sécurité. La participation aux groupes de travail est gratuite et libre d'accès. Les groupes se réunissent, en général, une fois par mois.
Chaque année, l'association organise la Journée de la Sécurité des Systèmes d'Information (JSSI). La JSSI'2010 se déroulera le mardi 16 mars 2010.
Les supports des présentations effectuées lors des réunions des groupes régionaux ou lors de la JSSI sont disponibles sur le site.

L'OSSIR assure la gestion et l'animation de listes électroniques :

  • une liste par groupe de travail réservée aux informations relatives au groupe ;
  • une liste réservée aux annonces des différents événements et manifestations concernant la sécurité ;
  • une liste de discussion modérée sur la sécurité.

SSTIC : Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'Information et des Communications

Fiche ressource Article, événement, site web...
  • Création ou MAJ importante : 07/08/09
  • Correction mineure : 07/08/09
Mots-clés

SSTIC : Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'Information et des Communications

Le SSTIC (symposium sur la sécurité des technologies de l'information et des communications) est une conférence francophone sur le thème de la sécurité de l'information, ce qui comprend à la fois les vecteurs d'information (comme les systèmes informatiques ou les réseaux) et l'information elle-même (cryptographie ou guerre de l'information). Elle se tient tous les ans début juin à Rennes.
Les actes qui contiennent à la fois les présentations et les articles depuis l'édition de 2003 sont disponibles sur http://actes.sstic.org/.
Les articles sont conséquents et généralement d'un bon niveau. Ils constituent une excellente référence francophone dans le domaine de la sécurité des systèmes d'information.

Syndiquer le contenu